S’installer en Italie

Formalités pour l’installation – Administration italienne

Première étape, indispensable dans votre nouvelle vie en Italie, l’obtention du codice fiscale: il s’agit d’un numéro apparenté au numéro d’INSEE français, qui vous ouvrira bien des portes. Pour l’obtenir, il est nécessaire de se présenter au bureau le plus proche de l’Agenzia delle Entrate muni d’un document d’identité pour chaque membre de la famille, du livret de famille et des photocopies de chaque document fourni.

Aujourd’hui, pour les Italiens et les étrangers dépendant du régime d’assurance maladie italien, c’est la tessera sanitaria qui contient ce fameux code fiscal. Sur un support au format d’une carte de crédit, c’est l’équivalent de la carte Vitale française valable sur tout le territoire national mais c’est aussi une véritable carte européenne d’assurance maladie qui permet d’obtenir une prise en charge des soins médicaux, dans tous les pays de l’Union Européenne, à la place du formulaire E111.

Si un séjour d’une durée de moins de trois mois ne nécessite aucune formalité (on peut tout de même déposer une déclaration de présence auprès du commissariat de quartier), l’inscription à l’état civil de la commune de résidence certificato di residenza est obligatoire pour un séjour supérieur à trois mois. Le droit de séjour de plus de trois mois est soumis à conditions : il faut travailler ou étudier ou disposer de ressources économiques suffisantes pour ne pas peser sur l’état italien.

Vous devrez donc vous présenter au bureau de l’état civil de votre commune (anagrafe) en possession de documents … variables en fonction des municipalités. Il s’agit le plus souvent d’une pièce d’identité, du codice fiscale, d’une copie du contrat de travail et d’une preuve d’inscription au service d’assurance sanitaire.

Formalités pour l’installation – Administration française

Vous avez tout intérêt à vous inscrire auprès du consulat de votre circonscription au registre des Français de l’étranger. Ceci vous permettra notamment  d’être inscrit sur la liste électorale consulaire et de voter au Consulat en cas d’élections présidentielles et législatives,  de référendum et pour l’élection de l’Assemblée des Français de l’étranger, et d’effectuer toutes les démarches nécessaires pour l’obtention d’une carte d’identité, pour la transcription d’un acte d’état civil ou encore pour une légalisation de signature ou une procuration de vote.

Toutes les formalités sur le site de l’Ambassade de France et sur le site de l’attaché fiscal en italie