Histoire

| L’association a démarré son activité le 20 mars 1980 à l’initiative d’une poignée de militants et de personnalités très proches de François Mitterrand, alors Premier secrétaire du Parti Socialiste. L’ADFE (Association Démocratique des Français de l’Étranger) voit le jour autour d’un projet : s’appuyer sur la montée des forces de gauche en France pour créer enfin une organisation représentative de tous ceux qui se sentent ignorés par les réseaux de notables traditionnels des communautés françaises expatriées.

En 1984, la Résolution de Cachan précise les objectifs de l’association : défense des droits sociaux pour lutter contre les inégalités et les discriminations, en liaison avec les organisations de gauche, représentation auprès des autorités diplomatiques et consulaires et dans les instances nationales et information et animation dans les communautés françaises.

L’ADFE est reconnue d’utilité publique par le décret du 14 mars, publié au Journal Officiel du 18 mars 1986. En 2007, la proposition visant à faire évoluer le nom de l’association en « Français du monde – ADFE » est approuvée par l’Assemblée générale, nom qui est dûment enregistré en 2012.


 Les grands acquis
L’association joue un rôle décisif dans la majorité des grandes réformes concernant les Français de l’étranger

·

1982

Première élection au suffrage universel des délégués au Conseil supérieur des Français de l’étranger (CSFE), à la place de l’ancien système de cooptation, avec 31 % d’élus de l’ADFE.
Augmentation de 48 % de l’enveloppe des bourses scolaires pour les établissements scolaires français de l’étranger et amélioration du dispositif d’attribution.

1984

Création de commissions consulaires locales pour la protection et l’action sociale (CCPAS) et pour l’attribution des bourses scolaires (CLB) et des commissions nationales correspondantes, qui se déroulent au ministère des Affaires étrangères.

Transformation de la Caisse des Français de l’Étranger (CFE) en une caisse autonome de sécurité sociale, étendant ainsi la solidarité nationale aux Français de l’étranger (loi Bérégovoy).

1986

Instauration des comités consulaires pour l’emploi et la formation professionnelle (CCEFP) sur le modèle des initiatives prises par les sections des Pays-Bas et de Tunisie.

1989

Création d’une troisième catégorie de cotisation à la CFE, plus favorable aux bas revenus.

1990

Création de l’Agence pour l’Enseignement français à l’Etranger (AEFE), à porter à l’actif de Jean-Pierre Bayle.

1999

Augmentation significative du budget de la protection sociale pour les Français de l’étranger grâce à l’association.

2001

Lancement du programme FLAM (français langue maternelle) proposé par l’association.
Amélioration du statut des personnels résidents de l’AEFE.

2002

Création d’une troisième catégorie de cotisation à taux réduit à la CFE, sous la pression de l’ADFE.

2004

Participation de l’ADFE à la réforme du CSFE qui devient l’Assemblée des Français de l’Étranger (AFE).

2007

Mise en place des comités consulaires de sécurité demandés par l’ADFE.

2013

Nouvelle loi du 22 juillet, portée par Hélène Conway-Mouret, alors ministre des Français de l’étranger, relative à la représentation des Français établis hors de France qui est réformée.

2014

Élection de 443 conseillers consulaires et délégués et de 90 conseillers à l’Assemblée des Français de l’étranger (AFE), présidée par Marc Villard, adhérent de Français du monde – ADFE.

2018

Mise en place du dispositif STAFE, se substituant au système des réserves parlementaires pour le soutien au tissu associatif des Français de l’Étranger. Français du monde – ADFE, soumet un certain nombre de propositions pour l’amélioration du dispositif qui sont retenues par l’administration.


Les grands projets
L’association organise des événements et lance des initiatives pour des projets communs au service des Français de l’étranger

· Magazine Français du monde : Parmi les missions de Français du monde – ADFE, il y a celle d’informer le plus amplement possible. C’est dans cette démarche que dès sa création, l’association a produit un magazine trimestriel : Français du monde.

· Colloques et séminaires autour des thématiques propres aux Français de l’étranger : Pour une nouvelle politique de l’enseignement français à l’étranger (1982), Entreprises et expatriation, vers de nouvelles orientations (1992), Français expatriés partenaires de la coopération linguistique et culturelle en Europe (1992), L’avenir de l’enseignement français dans les pays de l’Union européenne (2005), Enfance et l’expatriation (2018), Se former, travailler, entreprendre à l’étranger (2019).

· Coordinations régionales : à partir de 1990, sont organisées des coordinations régionales ADFE afin de favoriser la coopération entre des sections voisines.

· Baromètre Français du monde : en 2019 et en 2022 l’association lance une grande enquête sur les besoins et attentes des Français de l’étranger. Un  cahier de doléances accompagne les résultats et est transmis au ministre de l’Europe et des Affaires étrangères.

· Organisation de questionnaires : « Vous vivez à l’étranger, vous avez souffert d’un cancer ou vous êtes actuellement malade ? » (2020), « Questionnaire à destination des PME et microentreprises françaises installées à l’étranger » (2020).

· Webinaires Français du monde : Le rôle des Conseillers des Français de l’étranger (2021), La protection sociale et le dispositif STAFE (2021), la fiscalité des Français de l’étranger (2022), La présidence des Conseils consulaires (2022), Enseignement français à l’étranger (2022)…


Les grands élus

| Présidentes et présidents de Français du monde – ADFE

· 2015 Claudine Lepage, sénatrice
· 2009 Monique Cerisier-ben Guiga, sénatrice
· 2005François Nicoullaud, ambassadeur
· 2000 Guy Penne, conseiller à l’Élysée, maire
· 1993 Jacques Gérard
· 1991 Edwige Avice, ministre déléguée des affaires européennes, ministre déléguée au Temps libre, à la Jeunesse et aux Sports, ministre de la Coopération et du Développement, secrétaire d’État auprès du ministre de la défense, députée
· 1986 Édith Cresson, première ministre, ministre des Affaires européennes, ministre du redéploiement industriel et du Commerce extérieur, ministre du commerce extérieur et du tourisme, ministre de l’agriculture, députée européenne, députée, maire
· 1984 – Louis Périllier, député, conseiller général, maire
· 1980 Gérard Jaquet, ministre de la France Outre-Mer, vice-président du du Parlement européen, député

| Sénatrices et sénateurs issus de Français du monde – ADFE

· Mélanie Vogel (2021-2027)
· Yan Chantrel (2021-2027)
· Hélène Conway-Mouret (2011-2017, 2017-2023)
· Kalliopi Ango Ela (2012-2014, en remplacement d’Hélène Conway-Mouret, nommée ministre des Français de l’étranger)
· Jean-Yves Leconte (2011-2017, 2017-2023)
· Claudine Lepage (2008-2014, 2014-2021)
· Richard Yung (2004-2014, 2014-2021)
· Monique Cerisier-ben Guiga (1992-2001, 2001-2011)
· Pierre Biarnès (1989-1998, 1998-2008)
· Guy Penne (1986-1995, 1995-2004)
· Jean-Pierre Bayle (1983-1992)

| Députés issus de Français du monde – ADFE

· Karim Ben Cheikh (2022-2027), 9ème circonscription
· Corinne Narassiguin (2012-2013, élection invalidée), 1ère circonscription
· Sergio Coronado (2012-2017), 2ème circonscription
· Axelle Lemaire (2012-2014, devenue secrétaire d’État chargée du numérique), 3ème circonscription
· Christophe Premat (2014-2017, en remplacement d’Axelle Lemaire), 3ème circonscription
· Philip Cordery (2012-2017), 4ème circonscription
· Pierre-Yves Le Borgn’(2012-2017), 7ème circonscription
· Daphna Poznanski-Benhamou (2012-2013, élection invalidée), 8ème circonscription
· Pouria Amirshahi (2012-2017), 9ème circonscription  

Imprimer