Le 14 juillet, c’est avant tout une date symbolique

« 14 juillet 1789 : Rien », telle est la mention portée dans son journal par Louis XVI. Par ce « rien », il voulait simplement signifier qu’il était revenu bredouille de sa chasse dans la forêt de Versailles, ce même jour. Il ne faisait aucunement allusion aux évènements survenus à une vingtaine de kilomètres de là, les émeutes à Paris, ayant culminé dans le siège et la prise de la Bastille. Des évènements qui certes, ne furent pas « rien » (« une révolte ? non Sire, une révolution ! »), mais forts de sens de par  leurs prolongements, à commencer par l’abolition des privilèges le 4 août, puis la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen à la fin août.

Le 14 juillet, c’est avant tout une date symbolique, le début de l’avènement des idées des Lumières, portées par des penseurs Français, certes (Montesquieu, Diderot, Voltaire, Rousseau, d’Alembert …), mais aussi, n’en déplaise à notre chauvinisme gaulois, des non Français (Herder, Lessing …). C’est à partir de là qu’ont commencé à s’imposer, avec forces vicissitudes, les valeurs de la République, de NOTRE République, Liberté, Égalité, Fraternité, avec toutes leurs déclinaisons pratiques dans les Lois (Suffrage universel, lois sociales, séparation de l’Église et de l’État, école libre et gratuite, abolition de la peine de mort, égalité Hommes-Femmes, etc …).

Le 14 juillet, c’est tout cela que nous célébrons, avec probablement une plus grande ferveur quand sommes Français de l’étranger, lors des diverses manifestations officielles et festives. Ce jour-là, Français de l’étranger, quelle que soit l’étroitesse de nos liens familiaux et amicaux dans notre pays d’accueil, nous nous sentons profondément Français et Républicains, et nous époumonons sans doute plus que nous le faisons en France en chantant la Marseillaise. Où que nous soyons, célébrons tous notre Fête nationale, mais n’oublions pas que le cheminement vers l’émancipation du genre humain, initié le 14 juillet 1789, est un long voyage, jamais achevé, qu’il peut connaître de graves retours en arrière, comme on l’a vu tout récemment aux États-Unis. Restons vigilants, donc, ne baissons pas la garde, mais, pour cette journée, célébrons, amusons nous.

Vive la France, Vive la République !

Philippe Moreau,
Secrétaire général


Français du monde-adfe est une association composée d’une centaine de sections répartis dans le monde. Plusieurs d’entre elles fêtent le 14 juillet ! 

Découvrez leur programme : Nos sections dans le monde

Imprimer