Le 7avril, journée mondiale de la santé

La journée mondiale de la santé est célébrée depuis le 7 avril 1950 sous le haut patronage de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ainsi que d’autres organisations connexes. Pour cette année 2022, le thème est : « notre Planète, notre Santé  ».

Chaque pays, en fonction de ses politiques publiques, décide de consacrer une part de son développement et de sa richesse à la santé de sa population. Dans les pays en voie de développement, l’accessibilité de l’offre de soins reste un défi à relever (infrastructures limitées, faible pouvoir d’achat des populations).Un secteur informel de santé pallie souvent à la faible disponibilité des services de santé (tradipraticiens, médicaments frelatés vendus dans la rue, …).

Par contre si dans les  pays dits développés une politique sociale et des infrastructures performantes permettent aux populations de bénéficier de soins efficients, de nombreux patients faute d’équité sociale renoncent à certains soins, ne pouvant s’acquitter des frais d’une bonne mutuelle ou d’une assurance…

Les grands défis de la santé mondiale ne sont pas que socio-sanitaires. En effet, la plus grande menace pour notre santé reste liée à des causes environnementales avec 13 millions de décès annuels, selon l’OMS. Les raisons sont multiples :

  • le réchauffement climatique (sécheresse , pénurie d’eau potable, exode des populations, malnutrition, famine, épidémies, …)
  • la pollution de l’air puisque 90% des personnes respirent un air pollué, résultant de la combustion de combustibles fossiles
  • la pollution de l’eau par l’introduction de substances toxiques qui la rende nocive pour toutes les espèces qui en dépendent pour leur survie
  • la pollution des sols par les déchets industriels, les ordures urbaines, l’utilisation de pesticides et l’activité minière.

Cette pollution de l’environnement affecte gravement notre équilibre physiologique et est à l’origine d’une augmentation du nombre de cancers, de cardiopathies, de maladies respiratoires, de troubles du développement des enfants et de maladies dermatologiques dans le monde entier.

La pandémie de la Covid-19, qui a provoqué une crise sanitaire et économique mondiale sans précédent, doit nous faire prendre conscience des impacts socio-sanitaires et environnementaux au-delà des frontières, car notre santé est liée à l’intégrité de notre planète.

Français du monde-adfe est présent aux quatre coins du monde à travers ses sections et nous avons cette possibilité, chacun dans nos pays de résidence, de nous confronter aux différentes problématiques locales en matière d’environnement et de travailler à des solutions, grâce à ce magnifique réseau de partage que constitue l’association. La santé est un bien précieux, elle fait partie des droits humains fondamentaux, ce 7 avril, ne l’oublions pas !

Elisabeth Kanoute,
Administratrice de Français du monde-adfe
Mali

Imprimer