Vietnam | Une cellule d’écoute psychologique pour la jeunesse française

Consultation médicale ©Pixabay

Français du monde Vietnam a pour projet de créer une cellule d’écoute psychologique qui aura pour mission de veiller au bien-être mental, particulièrement fragilisé en ces temps difficiles, des enfants et adolescents de la communauté française au Vietnam.

Les principales taches du psychologue recruté sous contrat Volontariat de Solidarité Internationale (VSI) se feront en soutien des équipes pédagogiques des écoles françaises du Vietnam :

  • Il ou elle accompagnera les enseignants et les encadrants des établissements scolaires ;
  • Il ou elle assistera à l’éducation au développement, aidera à l’apprentissage et notamment à la détection des jeunes souffrant de troubles DYS, facilitera l’orientation professionnelle des jeunes lycéens et les conseillera dans leur parcours.

Ces actions se feront en amont et en partenariat avec les structures déjà existantes localement. Il s’agirait aussi de financer les frais des familles les plus démunies nécessitant un suivi psychologique. Les partenaires sont : l’École de Psychologues Praticiens, l’APE, la FAPEE, Français du monde-adfe et France Volontaires.

Un besoin ressenti par la communauté française (élèves, jeunes, professeurs, volontaires…) qui fait face actuellement à des problématiques récurrentes toujours plus nombreuses, comme :

  • difficultés pédagogiques, culturelles et linguistiques ;
  • orientation scolaire et professionnelle compliquée ;
  • brimades et moqueries ;
  • troubles alimentaires ;
  • situations familiales complexes ;
  • pensées suicidaires…

Des événements exceptionnels et amplifiés avec la crise sanitaire :

  • décès d’un enfant en décembre 2020 ;
  • automutilation et autres troubles du comportement évoqués ;
  •  isolement social et familial ;
  • incertitudes liées à la crise ;
  • inquiétudes dues à la précarité…

Un contexte toujours plus fragile :

  • particularités au sein de la communauté française ;
  • des familles mixtes, recomposées, et séparées avec la fermeture des frontières ;
  • des bénévoles associatifs parfois trop seuls ;
  • l’impact de la crise sur la santé mentale…

« Une pénurie de l’offre en soutien psychologique » a été relevée par le consulat de France, lors d’une réunion du comité de sécurité le 26/03/2021.

À quoi servira l’argent collecté ?

Le budget global du projet, 20.000 euros, est pour l’essentiel destiné aux indemnités du psychologue français, sous contrat VSI. Cette cellule d’écoute psychologique viendra en aide aux enfants des trois écoles françaises adhérentes au projet qui participent à hauteur de 7000 euros. L’ensemble des Associations de Parents d’Élèves de Ho Chi Minh Ville apporte 1700 euros et 6000 euros ont été obtenus auprès de donateurs privés. Cette campagne a pour but d’aider à financer les 6000 euros manquants.

Vous souhaitez aider ?
Une campagne de dons est mise en place
jusqu’au 31 décembre 2022 

faire un don

 

Des questions ? : vietnam@adfe.org

Imprimer