Partage d’expériences et de bonnes pratiques à travers des coordinations continentales

Une des conséquences de la pandémie de la Covid-19 a été le report de l’élection des Conseillers des Français de l’étranger, initialement prévue en mai 2020, et qui se déroulera les
29 et 30 mai 2021. À l’initiative de Laure Pallez et Bruno Paing, Français du monde-adfe a souhaité organiser des vidéoconférences continentales afin de présenter ces élections et répondre aux questions de nos responsables et adhérents.

Quatre réunions ont eu lieu, avec la participation de nos sénatrices Claudine Lepage, également présidente de Français du monde-adfe, et Hélène Conway-Mouret, ainsi que de notre sénateur Jean-Yves Leconte. Philippe Moreau et Charles Romero, membres du Bureau national, et Mehdi Benlahcen, président du groupe « Français du Monde – Écologie et Solidarité » à l’Assemblée des Français de l’étranger (AFE) y ont également pris part.

La première réunion s’est tenue le 23 janvier 2021 (photo), reprenant la dynamique de l’université Amériques organisée en octobre 2020, pour coordonner les prochaines élections des Conseillers des Français de l’étranger, avec la participation de plus de cinquante adhérents des sections du Canada, des États-Unis, d’Amérique centrale et du Sud et animée par Laure Pallez (Miami) et Bruno Paing (Los Angeles).

La seconde a eu lieu le 13 février 2021, réunissant soixante-dix participants de toute l’Europe, organisée par Gaëlle Barré (Florence, Italie), Anne Henry (Hesse, Allemagne), et Vanessa Gondouin (Pays-Bas).

La troisième, organisée le 27 février 2021 et animée par Florian Bohême (Cambodge) et Jean-Philippe Grange (Australie), a permis aux sections de la zone Asie – Océanie de débattre ensemble des différentes procédures pour mener la prochaine campagne électorale.

Une dernière réunion a eu lieu le 13 mars 2021 pour le continent africain, animée par Élisabeth Kanouté (Mali) et Martine Vautrin-Jedidi (Tunis). Elle a réuni une quinzaine de pays : chacun a pu évoquer les particularités locales, comme par exemple l’impossibilité d’accès à la LEC pour des questions de sécurité ou encore la fracture numérique qui rend encore plus difficile une campagne déjà compliquée par la pandémie.

À chaque fois, nos sénateurs ont illustré le rôle et la fonction des conseillers des Français de l’étranger en qualité d’élus de proximité. Ils ont aussi rappelé le soutien quotidien qu’ils leur apportent, les dossiers qu’ils défendent dans l’intérêt de nos concitoyens. 

Ont été présentés, à chaque fois, le calendrier rétroactif jusqu’aux élections du samedi 29 mai 2021 (date du scrutin pour le continent américain) et du dimanche 30 mai (date de scrutin pour le reste du monde) et le rôle de l’association dans ces élections, afin d’organiser au mieux les élections consulaires dans les différentes circonscriptions, puis accompagner les élus tout au long de leur mandat.

 Les participants de ces différentes coordinations ont pu échanger autour de leurs bonnes pratiques pour la future campagne en temps de Covid et sur la mobilisation de nos électeurs afin d’augmenter le taux de participation à ce scrutin consulaire. Un certain nombre de questions ont été posées, concernant notamment les incertitudes qui continuent de peser sur ces élections en raison de la crise sanitaire et sur les modalités du vote par Internet. Un bon moment d’échange associatif à la fois studieux, chaleureux et motivant  !

Charles Romero, Vice-président

Imprimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.