Covid-19 : l’accès à la vaccination pour les Français de l’étranger

La situation se précise pour les nombreux expatriés français qui s’interrogent sur leur accès à la campagne de vaccination contre le Covid-19. Jean-Baptiste Lemoyne, le Secrétaire d’État chargé des Français de l’étranger, s’est exprimé sur RFI le 19 mars 2021 sur l’évolution de l’épidémie de Covid-19 et la vaccination des Français à l’étanger.

84% des expatriés français sont éligibles aux dispositifs de vaccination avec des vaccins homologués par l’Union Européenne dans leur pays de résidence (Pfizer/BioNTech, Moderna, AstraZeneca, Johnson & Johnson). Les 16% restant ne sont pas concernés, soit car le plan de vaccination de leur pays d’accueil n’est pas accessible aux ressortissants étrangers, soit car ils ont seulement accès aux vaccins non-homologués par l’Union Européenne. Les vaccins chinois et russes ne sont pour l’instant pas reconnus par l’Union Européenne, les Français ayant reçu ces vaccins ne sont donc pas reconnus comme vaccinés à leur retour en France.

Selon Jean-Baptiste Lemoyne, deux possibilités s’offrent aux Français n’ayant pas accès à un vaccin homologué. Ils pourront, d’une part, « se faire vacciner en France lors de leur passage » lors de divers séjours ou vacances, s’ils répondent aux critères d’éligibilité à la vaccination en France. Ils pourront, d’autre part, se faire vacciner avec un vaccin homologué par l’Union Européenne en bénéficiant du dispositif Covax s’il est mis en place dans leur pays de résidence. Il faudra pour cela se référer aux médecins référents de l’ambassade ou des autorités locales.

La France a investi 100 millions d’euros dans le Mécanisme Covax, le volet vaccins du Dispositif pour accélérer l’accès aux outils de lutte contre la COVID-19 (Accélérateur ACT), qui est conjointement géré par l’Organisation mondiale de la Santé, Gavi, l’Alliance du vaccin et la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (Cepi), et dont l’objectif est l’acheminement de 255 millions de doses de vaccins homologués aux populations locales de 92 pays d’ici fin mai. Il s’agit d’une initiative mondiale de coopération entre les États et les fabricants de vaccins pour assurer la disponibilité du vaccin dans tous les pays, quelle que soit leur situation économique.

Source: entretien de Jean-Baptiste Lemoyne en audio sur le site de RFI, ou retranscrit sur Vie publique.

Photo © : TousAntiCovid 

Imprimer

Commentaires

  1. Expatriée et vaccinée en Russie ou les vaccins européens ne sont pas disponibles, comme beaucoup d’autres expatriés français je me retrouve donc vaccinée avec un certificat officiel sauf pour les autorités françaises ?? Est ce normal d’un point de vue médical ? Les frontières étaient fermées, aurais-je du attendre d’avoir le covid ? …

  2. Est-il possible de recevoir la seconde dose en France si la 1ère a été reçue à l’étranger ? Les français résident en Irlande sont-ils éligibles à la vaccination en France ?

  3. Quand est il des résident en UK – Irlande du Nord statut à part lors du Brexit.
    Mes deux doses de Pfizer seront elles reconnues par la France dans l’éventualité d’un passeport vaccin? J’ai les numéros de batch dois je les communiquer à mon médecin traitant francais? Merci de votre aide. Cordialement

  4. Merci pour ces infos. Sera-t-il possible de recevoir la 2e dose en France si l’on a déjà reçu la 1e à l’étranger (Pfizer au Canada) et que l’on a un besoin urgent de se rendre en France? Merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.