Communiqué

Samuel Paty, enseignant, a été sauvagement assassiné pour avoir utilisé des caricatures de Mahomet pour illustrer un cours d’éducation civique sur la liberté d’expression. Il est une nouvelle victime du terrorisme islamiste. Notre intransigeance doit être totale contre la barbarie fanatique qui voudrait nous imposer son ordre. Cette fois, à travers lui, c’est l’école républicaine, laïque et émancipatrice qui a été visée par ce terroriste fanatisé par l’islamisme radical.

Nous sommes solidaires devant l‘horreur absolue de ce crime qui appelle une réaction d’unité sans faille de la nation, dans la résistance contre le fanatisme et le combat contre le totalitarisme. #attentat #Conflans #laïcité #terrorisme

Imprimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.