COVID-19 : soutien aux Français de l’étranger, toujours une part d’ombre

Le 3ème Projet de Loi de Finances Rectificative a été présenté en conseil des ministres : 200 M€ sont mobilisés pour venir en aide aux Français de l’étranger dont 50M€ sous forme de prêt, donc remboursable.

Ce PLFR prévoit :

  • 50 M€ (programme 823) pour permettre à l’Agence France Trésor (AFT) d’octroyer à l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE) une avance de trésorerie. Elle doit permettre à l’AEFE de venir en aide aux établissements qui en auront besoin, quel que soit leur statut (établissements en gestion directe, établissements conventionnés et établissements partenaires) pour le bénéfice de toutes les familles françaises et étrangères. Ces 50M€ sont un prêt qui devra donc être remboursé.
  • 50 M€ (subvention au programme 185) afin de permettre à l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE), de venir en aide aux établissements qui en auront besoin, quelque soit leur statut (établissements en gestion directe, établissements conventionnés et établissements partenaires) pour le bénéfice de toutes les familles françaises et étrangères.
  • 100 M€ de subventions afin de mettre en œuvre deux mesures du dispositif de soutien aux Français de l’étranger annoncé le 30 avril 2020 :
    – 50 M€ ont vocation à abonder l’enveloppe d’aides sociales à disposition des ambassades et consulats en vue de répondre aux besoins accrus de nos compatriotes les plus démunis, qui ne disposent d’aucune aide de la part de leur Etat de résidence, des assureurs ou des structures locales.
    – 50 M€ (programme 105) sont destinés à renforcer les dispositifs de bourses scolaires afin de venir en aide aux ressortissants français dont la situation l’exige.

L’ambiguïté entretenue par le ministre sur les 100 millions de soutien à l’AEFE n’est pas entièrement levée. Certes 50 millions sont alloués à l’AEFE sous forme de subventions, mais 50 millions le sont sous forme de prêt. Quels établissements bénéficieront de la manne non remboursable ? Sur quels critères ?

Ce projet de loi de finances rectificative devrait être voté par le Parlement en juillet. En cas de désaccord entre sénateurs et députés lors de la commission mixte paritaire, ce sont les députés qui auront la main.
Pouvons-nous espérer que les députés représentant les Français établis hors de France s’impliqueront pour obtenir la transformation du prêt de 50M€ en subvention afin que l’engagement du ministre soit tenu ?

 

Imprimer

Commentaires

  1. à l’attention de M. CHAOUY

    L’aide sociale pour les Français de l’étranger s’exercent dans le cadre des CCPAS (lire notre article : https://www.francais-du-monde.org/vivre-a-letranger/aide-sociale/)
    La demande est à faire auprès du consulat de France.
    Notre association au Sénégal peut vous guider dans vos démarches ; vous trouverez les coordonnées en cliquant sur le lien suivant : https://www.francais-du-monde.org/nos-sections-dans-le-monde/

  2. JHABITE A MBOUR AU SENEGAL JE SUIS RETRAITE AVEC DE FAIBLE REVENU J’AI VU TOUS LES AIDES QUE LE GOUVERNEMENT DONNE ET JE ME DEMANDE POURQUOI NOUS SOMMES LES OUBLIER J’AI DEUX ENFANTS DE BAS AGE JE N’AI MEME PAS DE CFE J’AI SOLLICITER DEUX FOIS DE L’AIDE SOCIAL QUI M’A ETER REFUSER PARCEQUE SOI DISANT JE DEPASSE LE BAREME JE NE SAIS ¨PAS COMMENT ELLE EST CALCULER ALORS SUROUT AVEC LE COVID19 C’EST VRAIMENT LA DECHE J’ESPERE QUE DE VOTRE PART JE RECEVRAI UNE REPONSE DANS MON EMAIL VEUILLEZ AGREER MADAME MES SALUTATIONS DISTINGUEER.

  3. à l’attention de Jacqueline Reinoso bella :

    Votre mère peut faire une demande d’aide sociale auprès du consulat de France. L’aide sociale à l’étranger s’exerce dans le cadre des CCPAS ; merci de lire l’article : https://www.francais-du-monde.org/vivre-a-letranger/aide-sociale/

    Pour vous aider dans vos démarches vous pouvez contacter notre association dans votre pays de résidence ; les coordonnées sont sur notre site internet : https://www.francais-du-monde.org/nos-sections-dans-le-monde/

  4. MA mére est est une patiente de dialyse avec 3 AVC, en chaise roulante complétement dependant, je doie m’occupée d’elle, sans pouvoir travailler. Puije-avoire droit a une aide sociale économique? Ou – puije m’adresser? « pour qu’on m’aide.

  5. Merci bien por ce magnifique geste! Por le moment j’ai pás besoin, mais on c’est jamais le lendemain.

  6. Merci pour cette aide, dont nous n’avons heureusement pas besoin. Puisse-t-elle profiter à ceux qui ont moins de chance.

  7. bravo une initiative saluée par les français de l’étranger mon fils est bloqué aux pays bas et le service social du consulat de france à Amsterdam vient de lui accordé 176E d’aide covid 19 vu qu’il a perdu son emploi et doit payer ses études et son loyer .

  8. Jacques,
    A Pointe Noire au Congo Brazzaville , nous sommes restés ma famille et moi sans support de l’état qui n’est pas outillé pour faire face à ces genres de situations surtout sanitaires , du côté du consulat malgré les mesures de soutien annoncées par la métropole zéro soutien même pas psychologique , mais bon Dieu merci on est quand sorti sans trop de casses . Quel gâchis .

  9. LA MEILLEUR AIDE : AUGMENTER LES RETRAITES POUR FAIRE FACE AU COVID 19 …MERCI .

  10. Et comment seront nous informés pour bénéficier de ses aides sociales.
    Quelle est le demarche à suivre ???

  11. J’ai une maison en France depuis 12 ans. Je suis mariée à un britannique et on me refuse toujours la carte européenne de santé. Si jamais je tombe malade il faudra que je paie. Comment fait-on pour avoir accès à ces prêts. Nous avons le Statut de « non résidents » mais les Anglais traînent les pieds pour rembourser car ils disent que les Français ne les remboursent plus….

  12. Mais soeur , dans une situation catastrophique, bloquée au Mexique a lancé un appel au secours…. aucune réponse !!! Même pas un soutien psychologique !!!

  13. Bella initiative!
    Heureusement pour le moment je n’ai pas besoin.
    Mais je vous remercie encore pour cette excellente idée

  14. Bonjour
    Ces subventions sont de belles initiatives de notre gouvernement et sont à saluer.
    Et comment seront nous informés pour bénéficier de ses aides sociales.

  15. Nous ne sommes pas des cassos .
    On ne veut pas de votre aide.
    ON NE VEUT PAS DE VOTRE AIDE.
    On sait trouver du travail et travailler.
    Il y en a assez de prendre les gens pour des cassos.
    Dimininuant les dépenses de l État!
    Moins d élus !
    1 député par département.
    Suppression du Sénat.
    Suppression des élus départementaux
    Etc….
    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.