Chroniques du confinement : Equateur, solidarité au service de la communauté

Chunchi (© Daniel Jurado)

Équateur, solidarité au service de la communauté.

En Équateur, nous avons dû rapidement faire face à la crise. Dès la détection des premiers cas, l’État a réagi avec des mesures de confinement, ainsi qu’un couvre-feu nocturne. Le pays ayant interdit les vols nationaux, et fermé progressivement ses frontières, de nombreux Français de passage dans le pays se sont retrouvés pris au piège. Cependant, la solidarité n’a pas de frontières.

A Cuenca, nous avons rapidement essayé de mettre en place des solutions pour pallier à l’incertitude quotidienne. Des groupes WhatsApp ont été créés pour maintenir le contact, un hôtelier a hébergé deux compatriotes, et malgré les restrictions à la mobilité, un chauffeur de bus a finalement décidé de transporter 7 citoyens français vers l’aéroport de Quito. Laissez-passer en main, ils ont pu commencer leur traversée du pays, mais le contexte n’étant pas suffisamment complexe, il a fallu 15 heures au groupe pour arriver à Quito. Cuenca-Quito, un trajet de 400 km qui dure normalement entre 8 et 9 heures. Un éboulement sur le chemin a provoqué une attente de 6 heures. Arrivés à Quito, chacun a pu trouver un hôtel ou loger chez quelqu’un. Un vol humanitaire devrait les ramener en France ce dimanche. Sans cette chaîne de solidarité, il aurait été difficile d’en arriver là.

Antoine Lissorgues

21 mars 2020, Cuenca

Section Équateur

Imprimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.