Communiqué de Français du monde-adfe

Marianne de Français du monde-adfe

Nous prenons connaissance du courrier envoyé par le responsable d’EELV à l’étranger aux électeurs qui seront sollicités pour les élections consulaires des 16 et 17 mai prochains. A ce stade nous considérons que l’essentiel est de proposer des axes de travail pour les conseillers des Français de l’étranger et non des amalgames, des semi et contre-vérités dont l’électeur n’a que faire.

Pour rappel, les listes que nous soutenons sont élaborées localement et nous nous félicitons que des listes d’union voient le jour. Français du monde-adfe n’appartient à aucun parti car sa vocation est de rassembler à gauche toutes celles et ceux qui partagent les valeurs de démocratie et de justice sociale. S’agissant de l’élection consulaire de 2020, les listes se font localement avec pour seule consigne donnée de rassembler. Malheureusement le rapprochement des forces de gauche est parfois difficile et EELV porte une large responsabilité dans l’échec de négociations biaisées. Les électeurs veilleront naturellement à voter pour des candidats connus pour leur engagement sur le terrain. Le rôle des conseillers des Français de l’étranger est essentiel dans leur contexte local.

Par ailleurs les conseillers élus des Français de l’étranger sont aussi grands électeurs pour les élections sénatoriales et c’est là le cœur du problème. L’objectif d’EELV est avant tout d’avoir un nombre suffisant de grands électeurs pour faire un, deux sénateurs des Français de l’Etranger. Pourquoi pas ? C’est leur bon droit !

L’objectif de la charte que nous proposons de signer aux candidats qui souhaitent avoir notre soutien est de rassembler autour d’une liste sénatoriale dont la composition n’est pas écrite d’avance. Il s’agit de rassembler non de diviser. Elle a été élaborée par des membres du Bureau national et du Conseil d’administration de sensibilités différentes. La mauvaise foi de certains dénature notre intention.

Imprimer

Commentaires

  1. En tant qu’association reconnue d’utilité publique, financée par les contribuables et ne pouvant appuyer des partis politiques, il serait très intéressant que vous rendiez publique cette charte pour couper court aux critiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.