Couverture médicale pour les retraités d’un régime Français vivant hors d’Europe

C’est officiel ! L’instruction du 1er juillet 2019 relative à la prise en charge des frais de santé lors des séjours temporaires en France des pensionnés résidant hors d’Europe a été publiée au BO du Ministère des Solidarités et de la Santé.

Malheureusement rien de changé pour les nouveaux pensionnés à partir du 1er juillet 2019 : ils devront avoir cotisé plus de 15 ans à une caisse de retraite pour pouvoir bénéficier de la couverture médicale en France lors de leurs séjours temporaires.

Pour ceux qui étaient couverts avant le 1er juillet 2019, cette instruction confirme le maintien d’une prise en charge par la Sécurité sociale des soins pour les pensionnés ayant cotisé plus de dix ans (et non plus quinze comme annoncés initialement et comme exigés pour les « nouveaux pensionnées ») à une Caisse de retraite française, et ceux dont la durée de cotisation serait d’au minimum cinq ans pourront, quant à eux, conserver leurs droits durant une période transitoire de trois ans.

Grâce à notre mobilisation, et à celle de nos sénateurs Jean-Yves Leconte, Claudine Lepage, Hélène Conway et Richard Yung, ces clarifications constituent une avancée par rapport à l’annonce catastrophique initiale mais il serait anormal que les retraités hors d’Europe qui bénéficiaient jusqu’au 1er juillet d’une couverture médicale en ayant cotisé moins de cinq ans soient dans l’obligation de rendre immédiatement leur carte vitale : cela risquerait de mettre nos retraités les plus démunis dans une situation dramatique.

Annie Michel

ATTENTION : TOUS LES RETRAITES NE SONT PAS CONCERNES ! Seuls sont concernés ceux qui vivent dans un pays n’ayant pas signé de convention de sécurité sociale avec la France.

Lien vers l’article sur le site de Jean-Yves Leconte, sénateur des Français établis hors de France intitulé : « Retour sur la publication tardive de l’instruction sur la prise en charge des frais de santé lors des séjours temporaires en France des pensionnés résidant à l’étranger »

Imprimer

Commentaires

  1. bonjour

    les accords bilatéraux canada/france et/ou quebec/ france annulent ils cette nouvelle loi?
    on nous oublie pour cette carte vitale même si on a bosse 9 ans en france…par contre on paye quand meme des charges sociales sur ces mini retraites, on paye -encore- bcp plus d’impôts que les résidents français si l’on possède un bien locatif, on paye encore et tjrs- sur les héritages!… franchement rien a faire Carte Vitale France si on ne m’avait pas ‘’pique’’ autant de fric au passage d’un petit héritage! bravo la France…. de pire en pire!

  2. bonjour,
    je lis beaucoup de des commentaires, lis en particulier Myriam, qui ecrivait le 26 septembre. Perso, je suis retraite gendarmerie.. J’ai eu une vie professionnelle helas tres fortement marquee par le chomage. En gros j’ai du travailler, entre 18 et 35 ans, peut-etre 8 ans, et encore. D’ou ma pension de retraite civile future prevue de env. 150 euros (mais je devrai la declarer ici en Pologne ou je vis, et la, il me faudra m’acquitter d’un impot de 17%). Mais de toutes facons, il me faut attendre 62 ans, donc encore 5 ans, pour toucher ces probables 115 a 120 euros nets en plus.
    J’ai donc entre 36 ans et 55 ans et 10 mois ete gendarme, et cela m’a donne droit a en theorie 1.150 euros par mois. En theorie, car il m’a ete categoriquement refuse de recevoir des euros, et du coup, ma banque me fait un change « moyen », et la plupart du temps, la ou dans des bureaux de change, j’obtiendrais 4,30 zlotys pour un euro, ma banque s’approche des zł. 4,00, mais est toujours un peu en-dessous. La consequence n’est pas anodine, elle fait une difference EN MOINS pour moi chaque mois de un peu plus de 400 zlotys, soit quasiment 100 euros en moins…… Et la nouvellle que a compter de janvier 2020, ma caisse de retraite gendarmerie pourrait me retirer 20% de cette retraite (disposition prevue pour les non-residents, meme si avec mes revenus, je demeure « non-imposable sur le revenu…….) apparait comme une reelle menace, meme si le cout de la vie est ici moindre.
    Nos enfants et petits-enfants vivent en France, simplement, mon epouse ayant une retraite de pas tout a fait 230 euros, nos revenus globaux a deux n’atteignent pas 1.400 euros…… nous avons donc fait le choix pas du tout facile de quitter la France « pour nos vieux jours ». Cette menace (je ne vois pas d’autre mot) de prevision de nous (me) prendre 20% de mes 1.150 euros…… nous apparait comme fort injuste……
    J’espere encore que des amendements seront apporte a cette decision gouvernementale francaise, clairement, ne pas taxer a 20% des revenus qui demeurent faibles (1.400 euros a deux, je ne pense pas que nous evoquions ici de revenus meme normaux…..).
    bon courage a toutes et a tous,
    Henri

  3. Je constate beaucoup d’incompréhension, d’ignorance et de mauvaise foi dans les commentaires, ( parfois de l’indécence). Le français reste un râleur et veut le beurre et l’argent du beurre !
    la carte vitale n’est accessible qu’aux français (dans notre cas ceux résidant a l’étranger) qui perçoivent la retraite française, du fait de leurs années de vie professionnelle en France avant leur départ (années de cotisations). Elle sera maintenue pour ceux qui ont travaillé en France a la Sécu au moins 10 ans. Pour les nouveaux expatriés (voir date sur le texte du projet de loi), la règle est durcie, il leur faudra avoir travaillé/cotise au moins 15 ans en France. Je trouve ce délai raisonnable et équitable : 15 ans ce n’est pas beaucoup dans une vie pour avoir le privilège de la sécurité sociale lors de séjours en France. Notre pays reste généreux par rapport a d’autres.
    Elle ne sert a rien en effet si on ne peut pas financer un voyage en France car elle est utilisable uniquement si on est malade en France durant un séjour. Donc pour les plus démunis d’entre nous elle n’ est en effet pas utilisable.
    D’autre part, Il ne faut pas croire que tous les soins seront gratuits avec la carte vitale, une fois soigné en France : tous les français (résidents) ont l’obligation d’avoir une mutuelle médicale qui fait le relais pour payer les compléments de soin, surtout a l’hôpital. Il y a de nombreuses prestations ou il faut payer si on veut être traité plus vite, la médecine a 2 vitesses est une réalité. On ne peut pas voir un spécialiste avant des semaines voir des mois.
    Chacun dans son pays d’adoption doit accepter le système médical de ce pays, et prendre des assurances voyage lors des retours ponctuels en France. C’est le plus facile et ça évite de payer des cotisations d’assurances annuelles type CFE. j’ai la carte vitale qui me couvre quand j’ai la grippe en France mais c’est insuffisant si je dois séjourner a l’hôpital. Sans assurance voyage, je devrais payer de ma poche des frais très importants. De plus l’assurance voyage me protège jusqu’au retour au domicile a l’étranger et peut me rapatrier. Elle n’est pas si excessive que cela quelques dizaines d’Euros pour 3 semaines.

    Par contre je suis d’accord que la France (dont les caisses sont vides, déficit de 99,5 % par rapport au PIB), reste -a mon avis- trop généreuses avec des ´´visiteurs de passage ou d’opportunité´´ non français, sans papiers, rentrés illégalement, ou ceux effectivement qui ont plusieurs femmes et enfants, les regroupements familiaux inappropriés, et effectivement les centenaires du Magreb et d’Afrique issus de la fraude et de la corruption a la signature du ´´certificat de vié´´, des milliards qui ne vont pas aux français. Je suis d’accord qu’un grand ménage s’impose de ce côté.
    J’espère avoir apporté ma modeste contribution a la compréhension du système actuel pour les français, mais de grace il faut garder de la raison et comprendre que l’état ne peut pas faire des cas particuliers et saluons le combat de nos sénateurs de tous bords politiques qui font entendre nos soucis. Enfin beaucoup d’entre nous ont la double nationalité et nous devons aussi respecter notre pays d’adoption et ses valeurs, même si le système de santé peut être moins protecteur qu’en France.
    Quand aux conjoints de citoyens français (non français au départ) qui se plaignent dans ces pages, ils ou elles devraient s’abstenir.

    L’état français s’accroche a son passé de ´´grandeur ´´ bien révolu et au comportement quasi monarchique de ses institutions, veut jouer les médiateurs du monde et s’afficher partout comme donneur de leçons, alors que les caisses sont vides !!! Ceci pour vous dire que pour financer ce train de vie royal de l’état, il faut réduire les dépenses ailleurs.
    Bon courage chers compatriotes !

  4. Oui , UNISSONS-NOUS! Mais ce n’est pas par la Cour europeenne des droits de l’homme qu’il faut commencer. Toutes les personnes qui, comme moi, ont subi un prejudice grave en raison de fautes de l’Administration ont droit a reparation…
    Il faut « epuiser les voies de recours internes » et saisir le Tribunal Administratif….
    Ce sera une procedure longue et couteuse (en temps et en argent aussi sans doute), mais il n’y a pas d’autre voie de droit… On peut aussi faire connaitre nos doleances via les medias sociaux, la presse etc… Ce sera moins couteux et peut etre tout aussi efficace… Et bien sur, on peut faire appel a nos elus pour faire bouger les choses. Un grand merci Mme Annie Michel pour vos efforts, pour votre devouement, pour votre ecoute! Vous m’avez redonne espoir!

  5. Plutôt que de se lamenter. Nous devrions entamer une procédure auprès de la Court Européenne des Droits de l’Homme. pour discrimination. En effet il y a maintenant deux catégories de Français. ce qui vivent en Europe et en Afrique du nord et les autres. L’assurance santé et une chose, mais ce qui nous attend le 1er janvier 2020 sur la nouvelle imposition au premier Euro en est une autre qui va encore plus pénaliser les Français de l’Etranger. Nous sommes suffisamment nombreux pour pouvoir entamer cette procédure. UNISSONS NOUS.

  6. État français est encore une république et une démocratie. J’attends avec impatience la publication de mon texte il n’est pas question que vous retirer quoi que ce soit de ce que je dis.
    J’ai le droit à la parole comme ici aux USA et cela s’appelle la liberté d’expression.
    Dans le cas contraire, j’utiliserai des avocats contre vos actions terroristes, et De mettre en silence l’expression de vos compatriotes

  7. Les Français à l’étranger ont le droit à la sécurité sociale à 100 %. dit :

    Je n’arrive pas à comprendre comment l’État français ne s’occupe pas de ses citoyens qui vivent à l’étranger .
    J’habite aux USA depuis plus de 32 ans la France ne m’appartient plus! j’étais gradé de l’armée nationale et ma médaille je vais la rendre. Vous, l’ état Français, vous distribuer tout votre argent à des étrangers qui viennent de partout du monde entier par centaines de milliers occuper notre pays! Notre état est vendu à des Politiciens qui n’ont aucun moral vis-à-vis de leurs compatriotes. Un jour ou l’autre vous le paierai.Les Français à l’étranger ont le droit à la sécurité sociale à 100 %.

  8. Je n’ai qu’un commentaire : l’injustice, nous sommes rançonnés par une armée de technochrates que nous payons de nos impôts et qui ne savent pas quoi inventer pour nous rendre la vie encore plus difficile.
    Evidemment, dans l’ abstrait, c’est bien d’accueillir les miséreux de pays qui ne savent pas gérer, mais dans le concret, cela serait plus digne de veiller au bien être de leurs concitoyens âgés qui ont oeuvré tout leur vie « pour le rayonnement de la France a l’étranger »
    J’espere que mon commentaire ne déplaira pas a qui de droit et sera publié. Evidemment la vérité n’est pas toujours agréable.

  9. Vous n’avez pas publié mon message envoyé il y a plusieurs heures ?? Pouvez-vous me dire pourquoi??
    C’est dur de se battre contre des institutions impersonnelles, figées… Mais s’il faut aussi se battre pour qu’un site comme celui-ci publie mon commentaire, c’est à désespérer de tout!!

  10. en lisant les textes des expatries, j ai honte de mon administration! Moi meme j ai travaille a l export, pres de 49 ans, pour soutenir le drapeau francais a l etranger. Et je sais que tous les immigrants ou francais (!!!) d Afrique du nord sont pris a 100 %, alors qu il y a des des actes qui me sont refuses?
    Je ne vais pas epiloguer, parceque ca ne changera rien, vous vous la coulez douce, avec plein de passe droit et des retraites en or! Vous me faites vomir, et j ai honte d etre francais!

  11. Je suis expatriée aux Etats-Unis depuis plus d’une dizaine d’années et j’ai pris ma retraite du CNRS (où j’ai été chercheure pendant plus de 30 ans) en mars dernier. Je suis affiliée à la CFE depuis 2008 et à la MGEN depuis 1984. Depuis mars dernier je n’ai pas réussi à me faire rembourser des frais de santé d’un montant total de plus de 5000 Euros (frais d’hospitalisation, chirurgie, examens sanguins/radiologiques, médicaments, lunettes) déboursés en France Renseignements pris, il s’avère qu’il est impossible pour l’heure d’inscrire une personne pensionnée à l’étranger auprès d’un organisme assurant ces remboursements au titre du Régime Obligatoire (le fameux Régime 580 pour parler le jargon de l’Administration) faute d’accords entre que la Caisse Nationale d’Assurance Maladie, la CPAM d’Indre et Loire (Tours) et la Caisse des Français à l’Etranger (CFE). La CNAM est pointée du doigt par tous les organismes précités : c’est elle qui doit donner son aval, en dernier ressort, pour la mise en place d’un nouveau dispositif de remboursement suite aux récentes réformes concernant la « prise en charge des frais de santé lors des séjours temporaires en France des pensionnés résidant à l’étranger ». La CFE est au coeur du dispositif d’inscription et de gestion des remboursement des pensionnés expatriés, mais ce que personne ne sait (ou presque) c’est qu’ elle ne peut rien faire sans l’aval de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie… Et la Caisse Primaire d’Assurance Maladie d’Indre et Loire (laquelle, si j’ai bien compris, gérait, jusqu’à ce que ce pouvoir lui soit retiré ou en tous les cas non renouvelé/prorogé à la suite des réformes récentes, les remboursements des frais de santé en France des pensionnés résidant à l’étranger) ne peut rien faire non plus sans le feu vert de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie. Autrement dit, la situation est bloquée de tous côtés car la CNAM, la CPAM d’Indre et Loire, la CFE (et les mutuelles, dont la MGEN SEM) n’ont pas encore déterminé l’instance (la Caisse) qui gérera le remboursement (pour la partie relevant du Régime Obligatoire) des pensionnés résidant à l’étranger. D’après les informations que j’ai pu recueillir, c’est la CPAM d’Indre et Loire (à Tours) qui sera vraisemblablement désignée, de fait, prorogée dans les fonctions qui lui étaient déjà dévolues par le passé. M. Delerue, le Directeur de la MGEN SEM du Mans, a accepté à titre tout à fait exceptionnel/dérogatoire de me rembourser immédiatement la part qui relève de mon « assurance complémentaire » en attendant que la situation « se débloque au niveau national » pour la part qui relève du Régime Obligatoire… ce qui veut dire très concrètement que j’ai été remboursée hier de 66,60 Euros sur 3364 Euros (trois mille trois cent soixante quatre Euros) pour deux interventions chirurgicales pratiquées en juin dernier!! Je n’ai toujours pas de Carte Vitale, alors que je continue à avoir des dépenses importantes en France en raison problèmes de santé graves. Et je ne sais toujours pas à qui je dois envoyer les feuilles de soins/factures qui s’accumulent (une vingtaine en plus de celles déjà envoyées, perdues… et dont il faut aujourd’hui faire faire des duplicatas : je ne rentre pas dans les détails ici…) pour un remboursement au titre du Régime Obligatoire La MGEN SEM et la CPAM d’Indre et Loire m’ont donné des instructions contradictoires durant tout l’été.. et, de fait, mes demandes de remboursement se sont retrouvées dispersées (renvoyées tantôt par la MGEN SEM, tantôt par la CPAM d’Indre et Loire) aux quatre vents entre la France et les Etats-Unis sans qu’il soit possible de aujourd’hui de les tracer. Autant dire qu’elles sont perdues et que j’ai dû faire depuis plusieurs semaines un parcours du combattant pour recontacter tous les hôpitaux, médecins, laboratoires, pharmacies etc… avec qui j’ai eu affaire depuis 6 mois. J’ai adressé une lettre recommandée avec A/R le 5 septembre aux plus hautes instances de tous les organismes précités ainsi qu’au Défenseur des Droits des Français à l’Etranger, où je relate très en détail mes péripéties. J’ai appris hier fortuitement hier qu’une réunion « entre la CNAM et la CPAM de Tours » (et sans doute aussi la CFE) est prévue « aux alentours du 1er octobre ». J’ai remis mon dossier entre les mains d’un avocat spécialisé qui va assigner devant le tribunal compétent tous les organismes concernés. J’ai aussi écrit à plusieurs Sénateurs qui représentent les Français à l’Etranger et j’ai sonné l’alarme auprès de divers médias et sur les réseaux sociaux. L’article de M. Leconte est éclairant : c’est sans doute en raison du « vide juridique » qui a perduré plus de deux mois et demi faute de publication de l’Instruction du 1er juillet relative à « la prise en charge des frais de santé lors des séjours temporaires en France des pensionnés résidant à l’étranger » qu’aucun accord n’a pu être finalisé entre la Caisse Nationale (CNAM), la CPAM de Tours, la CFE et (en bout de chaîne) la MGEN SEM… et que tous les organismes auxquels j’ai téléphoné et écrit depuis des mois (à l’exception, depuis avant-hier de la MGEN SEM) affichent résolument porte close et ne répondent à aucun courrier… Pour le dire autrement : j’ai eu le malheur de prendre ma retraite et de tomber malade au moment où une restructuration profonde des institutions impliquées dans le remboursement des soins a été décidée en Haut Lieu…Tout ceci est très grave… Et ce qui ne l’est pas moins c’est que ni la CFE ni la MGEN SEM n’aient informé leurs adhérents des restructurations en cours et des répercussions de celles-ci sur les modalités de remboursement… Un vrai scandale qu’il importe de faire connaître le plus largement possible!

  12. Un immigré qui arrive et séjourne en permanence en France, même s’il n’a jamais cotisé, a droit à la CMU d’office.
    Je passe ma retraite au VN en temps qu’expatrié après avoir travaillé et cotisé pdt 40 ans, on me demande de cotiser environ 100€ de SS en PLUS de la CFE et Mutuelle MGEN pour pouvoir bénéficier de la prise en charge des soins lors de mes séjours temporaires en France.
    Illogique non? Heureusement que la nouvelle loi a rétabli la justice.

  13. J’ai commencé à travailler il y a plus de 50 ans tout en continuant mes études…Chaque mois j’ai payé de très grosses sommes pour la SS et bien sûr les impôts chaque année. J’ai pris ma retraite il y a 3 ans à l’étranger (RDCONGO actuellement) 60où je réside depuis près de 20 ans…je ne cotise pas à la CFE qui me demande pour cela des sommes astronomiques
    , et j’ai de la chance d’être en très bonne santé…
    Comment se fait-il qu’on me refuse le remboursement de soins à l’étranger (le strict minimum) alors que je ne vais que dans des Hôpitaux montés avec l’aval et les aides financières de l’Ambassade de France ou chez des Praticiens formés en Europe (Photocopies des diplômes et des passeports joints), et qu’on continue à me soutirer mes cotisations à la SS sur mon Bulletin de pension (fortes sommes) alors que je ne mets presque jamais les pieds en France (3 fois en 20 ans) , que je continue à y payer des impôts astronomiques (sans aucune possibilité d’y soustraire des dons aux oeuvres que je fais pour un Pays dans la misère la plus grande (« les expats n’y ont pas droit »!!!????). Je suis allée en France cet été exceptionnellement pour subir des check ups indispensables (remboursés environ à 60%) ; le voyage et le séjour m’ont entraîné une dépense entre 2500 et 3000 dollars, ce que je ne suis pas prête à renouveler avant 4 ou 5 ans.
    Si la SS ne veut plus rien rembourser du tout aux Expats de moins de 15 ans, qu’elle ne prenne plus rien sur leur Bulletin de salaire !!!! Et si l’on ne met plus les pieds en France durant des années, pourquoi aurions-nous à y payer des impôts?
    Merci de me répondre.

  14. Nous sommes expats, on nous a prélevé dès le premier mois, un précompte sécurité sociale et une retenue à la source pour nos impôts/revenus; nous avons cotisé chacun plus de 30 ans, dispensés il faut le dire de CSG, CRDS, CASA, mon article L115 pour invalidité ne coûte plus rien à l’Etat. Nous cotisons mensuellement à une Mutuelle pour assurer notre couverture médicale sur place où le niveau médical est aussi bon qu’en France, pourquoi y rajouter de l’avion qui est très onéreux.
    J’aimerais que dans mon pays l’immigré « légal » soit traité comme on nous traite nous ailleurs, je renouvelle mon visa tous les ans et je dois « pointer » au bureau de l’immigration tous les 90jrs; je dois justifier de posséder sur compte bancaire une somme exigée(cher!!) ou une rente mensuelle précisée.
    Les caisses qui nous versent nos pensions demandent tous les ans de produire une « attestation de vie » pour continuer le versement de celles-ci, à ce sujet il serait appréciable qu’on ait la même rigueur envers des bénéficiaires plus que centenaires du Maghreb ou d’Afrique sub-saharienne .
    Dans notre pays d’adoption, pour l’immigré clandestin lorsqu’il est pris, c’est case prison(confort français en moins) et expulsion(pas d’associations de ceci ou cela qui proteste). Je crois que chez nous , « le même » , dans le meilleur des cas condamné mais pas reconduit à la frontière, on lui donne l’AME et des subsides voire un logement et j’en passe… Je ne comprends plus ces différences que l’on fait subir aux Français.
    Nos députés et sénateurs seraient inspirés de rencontrer leurs électeurs , petits et grands, écouter, agir et satisfaire autant se peut. Nous n’avons pas voté pour cette majorité, je suis désolé pour ceux qui ont pu y avoir vu un espoir. Il n’est ni grand ni courageux de s’en prendre aux retraités en puisant directement sur leurs pensions lesquelles sont gelées depuis plus de cinq ans je crois. La vitesse à laquelle on veut nous appauvrir devrait nous faire redouter l’allongement de la vie. Je ne pense pas qu’un pays se grandisse à vouloir maltraiter ainsi ses anciens, c’est leur dénier d’avoir à leur tour cotisé . Je vous laisse deviner le qualificatif qu’on pourrait donner à la chose.

  15. In salmigondi de charabia en tout genre de quoi y perdre son latin ,mort et enterré Avant d’avoir pu voir Clair Dans tout cet obscur,a souhait,dedale de Lois,bravo aux plus intelligents qui ont tout compris,ils meritent des soins bien gagnes,pour ma part laisse pour compte et peu enclin au dechiffrage des rebus administrators,je m’en remet a la providence divine

  16. Habite Espagne est travaillée 35 années en france et 15 en espagne touche une retraite de 700€ en france ,resident permanant en espagne ,je paie une imposition sur mes revenus français sur mes 2 retraites si je n,avait que un seul payeur secu jusqu’a 22000€ je ne payerai pas impots comme j ai 2 secu france,et espagne on m’impose se crever le cul plus de 50 ans avec

    nos cotisations qu,ils ont fait travaillés ,on devrait etre exonerer impots . On est les putes de etat ,les vaches a lait , nous les retraites français pour qui l’etat ,a pas de consideration si non mort on engraisse les fond public argent on dit que tous les ans les retraités augmentent ce que l’on ne vous dit pas combien sont morts,ça fait une balence non a bons entendeurs merci

  17. Des belles paroles mais dans les faits on est toujours OBLIGÉ de payer la sécu dont on a pas droit… en terme clair c’est du racket !
    Retraité Gaz de France je paie la sécu par solidarité mais n’y ai pas droit (obligatoir) je paie AUSSI ma propre caisse de remboursement GDF mais n’y ai pas droit (obligatoir) Je paie la CFE qui rembourse au lance pierre et je souscrit à April pour le cas d’hospitalisation . Tous les mois c’est 400€ .
    Evidemment je suis Français je suis bon qu’à payer je ne suis pas Africain j’ai droit à rien !
    Comme beaucoup je m’en souviendrai dans l’isoloir.

  18. Cette loi est la pire que je n’ai jamais vu pour les francais de l’étranger. C’est triste d’etre traité de la sorte et cela peu remettre en cause bien des plans de séjour en France pour les francais de l’etranger. Ces 15 ans de cotisations obligatoires sont sortis d’un sac comme cela, aucun prorata en fonction des années de cotisations c’est juste injuste.

  19. Pour voter les hommes politiques se rappellent à notre bon souvenir. Que de sollicitation pour ne pas oublier d’aller voter de la part du consulat de Montréal et des partis politiques. Par contre dès que tout se beau monde est élu on nous oublie très vite ! Rappelez moi quels sont les avantages d’être un Français vivant à l’étranger …

  20. je touche une retraite de 800 euro et je vis au VIET NAM avant de m’expatrier ,je me suit renseigner pour une location d’un studio prix 450 e ,impo locaux gaz electricite ,pour vivre , il ne me reste que dalle ,j’ai beaucoup de peine de voir les salaires qu’iles touches plus les avantages ce president ,les ministres ,deputes ,mais pour l’image de la France on se dispute pour accueillir les emigres ,je ne cotise plus a la CFE car je n’ai plus les moyens ,je vis sans assurances et je vais sur mes 75 ans excuser moi j’ai un de larmes en tapant ,je vous avoues j’ai un peu honte d’etre Francais ,mes salutations et merci

  21. Les Français de l’Etranger ont voté non pas pour Monarc ( très loin de là!) mais contre Le Pen.

    De plus, en tout cas en Suède , les bureaux de vote ont été, bizarrement déplacés et limités à certains endroits des lieux habituels de vote. La possibilité de voter à Copenhague a mystérieusement disparue obligeant le déplacement à Göteborg ( centaines de km) pour les résidents du Sud. Le vote électronique hop, au dernier moment disparu sans avertissement.

    Le trucage des votes était vraiment grotesque.

    À savoir ce qu’ils ont trafiqué d’autre..

  22. Je réside à l’étranger depuis 21 ans, aujourd’hui je réside en Chine, j’ai cotisé 25 ans et plus en France, j’ai donc ma carte Vitale. Je suis allé voir un chirurgien en France pour me faire opérer d’une hernie. Ce sera fait en décembre prochain en ambulatoire. Ce chirurgien prend un dépassement d’honoraire, pour sa consultation (60 Euros au lieu de 45), 400 Euros de dépassement pour l’opération et 200 Euros aussi de dépassement pour l’anesthesiste . Les dépassements c’est de ma poche ou alors prendre une mutuelle qui compte au minimum 80 a 90 Euros par mois. C’est super la carte Vitale mais la France a aujourd’hui une médecine a 2 vitesses.

  23. Quand on pense que des étrangers en situation irrégulière bénéficient d’une aide médicale d’état alors qu’ils n’ont jamais cotisés! Cherchez l’erreur !!!

  24. Ne nous leurrons pas, quelque soit le gouvernement les chos ne changeront pas, surtout sn matiere de fiscalité.
    Seul l’État tire son revenu de la contrainte, menaçant ceux qui refusent de donner leur part de sanctions sévères. Cette contrainte s’appelle des « taxes », bien que, à l’époque où le langage était moins raffiné, elle était connue sous le nom expressif de « tributs ». La contribution est, purement et simplement, un vol, un vol important et colossal, que même les criminels les plus grands et les plus connus ne peuvent rêver d’égaler. C’est une appropriation coercitive des propriétés des habitants (ou sujets) de l’Etat. Cette définition (de Murray Rothbard) prend tout son sens aujourd’hui…A méditer.

  25. Je n’ai pas beaucoup travaillé en France et ma retraite est insignifiante je comprends ne pas avoir droit à la carte vitale.
    Ce que je ne comprends pas c’est que je paye de la CSG sur de maigres revenus de location métropolitains alors que je n’ai aucun droit et que les expats qui sont résidents européens et qui ont accès aux soins en France n’en payent pas.
    C’est apparemment une décision de nos sénateurs (les pôvres) qui ont peur que nous creusions le trou! Celui nde la sécu!
    Il y en a qui sont plus égaux que les autres ou alors la devise de la France a changé ou alors ma logique est gravement défaillante

  26. Bonjour,

    Qu’en est-il pour ceux qui ont fait toute leur carrière (fonctionnaire d’État) dans un TOM? En l’occurrence hors d’Europe, mais en France (au moins pour l’instant). La caisse locale (CAFAT) est-elle considérée comme une caisse française? Le projet est d’émigrer à l’Étranger hors d’Europe (Corée) au moment de la retraite…

  27. Enlever la carte vitale aux retraites qui ont cotise moins de 15 ans revient a les forcer a prendre une assurance privee lors de leurs visites en france (tres cher). Conclusion : ne plus revenir en france. Que ferons ceux qui veulent s’y etablir a nouveau de maniere permanente ? Et cela n’est rien en comparaison de ce qui se prepare sur la fiscalite ! Les francais de l’etranger devraient arreter de voter aveuglement pour les politiques qui les meprisent et les enfoncent. Ceux-la sont tellement surs de leur vote qu’ils ne vont pas se fatiguer a defendre leurs interets !

  28. Bonsoir Lakshmi CHAKRAVARTY ,

    Je pense que vous êtes retraité à Pondicherry et je pense que le consul français sur place ou une Association des français de l’Inde ou des Amis de l’Inde pourrait vous aider sur place. J’ai eu l’occasion de me rendre à 6 reprises à Pondi et je pense que vous avez la possibilité de vous faire aider.
    Bon courage

  29. Je suis âgée de 83 ans ,veuve d’un vétéran de la deuxième guerre mondiale qui a reçu La Croix de guerre .apres avoir passé 14 ans dans l’armée française..
    Quant à moi , je n’ai malheureusement pas cotisé 10 ans ,avant mon départ pour le Canada où je réside depuis 1962.
    Ai-je droit ou non , à la carte vitale que j.ai déjà en ma possession et que je n’ai jamais utilisé. Les sérvices canadiens sont excellents et pour mol ,cette fameuse carte , me rassurait .lorsque annuellement , je visitais ma famille.devrai- me passer de ces voyages…..
    Moi, qui avait soutenu MR Macron…..

  30. Moi je ne comprend pas que l’on continue a considerer cette couverture santé comme un avantage surtout lorsqu’on réside dans un pays lointain . Concrétement , imaginez comment aller se faire soigner en France , avec les frais de route , de séjour , les délais entre deux rendez vous médicaux , c’est impossible . Si l’on considère que la pension moyenne des retraités est inférieure à 1500 Euros par mois , combien ont la possibilité de voyager au pays de facon fréquente . D’autant plus que la CFE et certaines assurances santé étrangères proposent ce service .
    En 12 ans d’expatriation en Amérique du Sud , je n’ai jamais eu l’occasion d´en bénéficier . En ce qui me concerne , je vois cette cotisation comme un impôt supplémentaire et mon attente est quelle soit supprimée ou facultative .

  31. Il est normal qu’il y ait certaines limites pour cela comme pour toutes les autres dépenses de l’état. Nous faisons tous des choix; il est normal que nous les assumions nous-mêmes.

  32. C’est étrange la vie. Je suis partie à 29 ans “chercher fortune “ comme on dit. A Perpignan où je vivais, j’avais beau avoir un bac +4, parler 4 langues…, il n’y avait pas moyen de trouver un vrai boulot et donc de cotiser correctement pour ouvrir des droits: 3 mois dans le privé, 6 mois à la caisse du conseil général,…, 12 mois employée d’une asso et 2 ci 2 mois là…
    Je suis partie parce lorsque j’ai voulu m’installer à mon compte pour au moins me sentir utile, l’ursaf me demandait dès la première année plus d’argent que j’étais capable de gagner l’année en question…
    Et je n’ai jamais imaginé pouvoir revenir m’installer sinon seulement pour aller voir ma famille… Peut-être certains comme moi se demandent ce qu’est être française après 20 ans à l’étranger…
    Des droits? J’en ai à peine comme résidente européenne. Je suis considérée une étrangère autant à l’endroit où je vis que si je rentre en France…
    Des droits? Celui d’avoir bossé toute ma vie dans tellement de en France et en Espagne pour survivre qu’il n’y a pas une seule caisse qui m’ouvre ou m’ouvrira des droits…
    Je vous lis et je me dis: y en a t-il d’autres dans mon cas, hyper préparés mais qui survivent au jour, le mois, … mais ne peuvent même avec la meilleure volonté imaginer de percevoir une retraite mais aimerait quand même avoir droit au soin si nécessaire…
    Je crois malgré moi que je crèverais en bossant…

  33. La messe est dite, les français de l’étranger ont voté massivement pour le président de la république actuelle et ont, par la suite donné une majorité à son gouvernement. En guise de cadeaux , ces braves gens vous remercient d’une belle manière.

  34. Bonjour.
    Il me semble que par principe, un citoyen français a (ou devrait avoir, si ce n’est pas le cas) une couverture sociale/médicale en France sans condition ni clause particulière : je me base sur 2 principes : 1. l’existence de la Couverture Médicale Universelle (CMU) ainsi que 2. le principe établi depuis Napoléon 1er qui indique qu’en France, une personne est citoyenne de plein droit dès lors qu’elle a effectué son service national et en retour, et à ce titre, la nation (l’État français) a le devoir de soutenir (et de constamment veiller à le faire) ses citoyens par le biais de ses exécutifs et législateurs. Le service national a été abrogé, certes, mais j’ai cependant moi-même effectué le mien et ai donc donné un temps de ma vie au service de l’État de mon pays natal comme alors exigé. J’ai fait mon devoir, rempli les conditions, ainsi je ne comprendrais pas que ce principe soit désuet pour ce qui me concerne, l’État ne me rendra pas ce temps-là. Je vis à l’étranger depuis 11 ans et je ne vois pas en quoi le principe de soutien médical/social nécessaire à un citoyen serait à remettre cause par quiconque à quelque moment que ce soit.
    J’ajoute ceci : je ne fais pas de politique ni ne désire en faire, cependant: assez des lois techno-techniques qui ne répondent pas ces principes fondamentaux (patrimoines français) et des lois qui sortiraient du cadre de la Constitution de 1958, qui seraient par conséquent illégales (et c’est valable pour toute sorte de loi). Toute loi -même votée par nos représentants- qui dépasseraient ce cadre constitutionnel seraient illégales par définition et par conséquent nulles et non avenues. Ce n’est pas moi qui le dit, c’est la Loi elle-même. Je vous invite à lire ou relire La Constitution française.
    Pour l’amour et la justice.
    Vive la France!

  35. Je suis un retraite qui a cotise plus de 30ans
    de cotisations au Securite Sociale vivant en
    Inde depuis fin Aout 2004. J’ai envoye un dossier a Cfe le 3 Aout 2019 par lettre recommandee qui a ete recu le 13 Aout 2019 a
    13hr02 au siege de Cfe. Le dossier contenait
    les traitements et la deces de mon epouse avec le cetificat de deces etc.. .J’ attend tumours mes remboursements de ce dossier
    malgre mon rappel par e mail de 13 Septembre
    2019, je n’ai toujours pas de reponse ni de remboursements a ce jour de 26 Septembre ’19
    de Cfe.

  36. merci pour cette information …. mais quid pour l épouse du ? en tant qu’ayant droit elle doit avoir le meme avantage que son mari non ? ….en plus si il s agit de la meme femme depuis plus de 30 ans !

  37. Beaucoup de gens se plaignent, je pense qu’ils n’ont rien compris. Je suis expatrie et touche les retraites des deux pays, je peux me faire soigner en France a n’importe quel moment, j’ai travaile 36 ans en France et je possede ma carte vitale. La dame qui a quitte la france a 19 ans, n’a pas assez cotise, avoir achete des biens au pays ne vous donne pas forcement le droit de profiter des services de sante. L’autre dame qui loue le Quebec, certainement pas pour son service de sante, ne sera plus couverte par la province si elle decidait de revenir en France, mais continuera de payer des impots au Canada sans avoir droit aux services, meme si elle Canadienne, cela c’est de l’arnaque.

  38. Puisqu’il y a des français qui ne peuvent plus bénéficier de la couverture sociale ( pour cause de cotisation « trop courte »), ils n’auront pas à payer de cotisation la dessus, et le gouvernement semble y trouver bénéfice. Parfait. Dans ces conditions, ceux qui ont suffisamment cotisé avant leur retraite devraient aussi avoir la possibilité de renoncer volontairement à cette couverture, et être dispensé de cotisation. En plus, cela semble faire l’affaire du gouvernement. Pour ma part, je trouve que c’est l’assurance voyage la plus chère du monde, et cela peut s’assimiler à une double cotisation/imposition, contraire aux accords internationaux.

  39. @Espinosa Antoine
    Vous dites :  » je trouve tout à fait logique que des retraités français vivant à l’étranger se fassent soigner presque gratuitement en France ».
    Presque gratuitement en France : comment ça ?

  40. En effet la CFE n’ est pas satisfaitante car elle rembourse lentement et perd volontiers certaines ordonnances.
    Les prix pour les nouveaux adherents sont tres chers. Bref tout est dissuasif comme pour decourager les adhérents…en vue d’une éventuelle privation…..

  41. Cette décision est tout simplement scandaleuse. Je ne vois pas comment les sénateurs et députés qui sont censés nous représenter peuvent se vanter d’avoir obtenu quoi que ce soit. Je viens d’apprendre que mon épouse ne sera plus couverte à partir du 1er janvier alors que j’ai cotisé pendant 40 ans lorsque je travaillais en France. Une fois encore la priorité n’est pas là où elle devrait se trouver. Les citoyens français ne sont plus couverts alors que des gens qui arrivent clandestinement et illégalement chez nous reçoivent une aide Médicale complète: où est la logique?

  42. Macron et sa bande de malfaisants sont au courant que vous souffrez a cause d’eux et que manifestement ils ne vont pas changer, s’excuser, reparer ni chercher la moindre solution pour nous les horsains (l’homme du dehors). Le psychopathe et ses farauds nous enseignent non seulement le mensonge et la mechancete. Quand les gros (la macronnerie) deviennent maigres, il y a longtemps que les maigres sont morts…

  43. Thierry Leprettre
    Contrariant votre commentaire, je trouve tout à fait logique que des retraités français vivant à l’étranger se fassent soigner presque gratuitement en France. C’ est un droit acquis par les retenues à la Sécurité Sociale durant les années
    Bonjour de Rio

  44. D’une manière générale disons que la France n’aime pas ces vieux… avoir tant travaillé, tant payé, pour ce type de récompense : retraite minable qui ne nous donne aucune dignité possible et la désagréable sensation que non seulement ils nous préféreraient crevés mais en plus on est laid, et ils ne veulent surtout pas même nous voir dans les rues… il y a des pays ou on aime les vieux… il faut quitter la France.
    je me demande quel type d’amour ont ces gouvernants envers leur propres parents… ba, nous sommes rendus a  »soleil Vert »
    Ghislaine. 34 ans de cotisations en France commerçant/ artisan … Au Québec depuis 17 ans, merci mon Dieu d’avoir eu ce courage de quitter le plus beau pays du monde qui n’aime que les grands, beaux, riches et bien nés.

  45. Bonjour moi j’ai une petite pension d ‘invalidite .je c’est C’a n’a rien avoir,avec la retraite. Mais quand est il a se sujet..avais vous des notices. MERCI d’avance. J’attent votre reponsse le plus rapidement possible. CORDIALEMENT MR Ramirez christophe

  46. Il faudrait que la CFE révise ses tarifs à la baisse et améliore son pourcentage de remboursement, ça va devenir impossible pour nous retraités.
    Antoine

  47. Merci de votre combat c’est très apprécié pour nous ,retraités pas fortunes , de bénéficier de cette couverture lorsque nous allons rencontrer nos familles pour quelques jours.

  48. je suis au quebec depuis 52 ans mais mon mari a cotisé en france pendant 17 ans et moi je payes sur ma retraite complémentaire tout les mois pourquoi je n, ai pas droit a la couverture social , alors que des migrants touchent des allocations pour deux ou trois femmes et une vingtaines d, enfants alors que la bigamie est interdite en france c, est quoi cette politique

  49. Apres une hausse inadmissible des impots des non-residents et retraites en AMN , notre cher gouvernement nous enleve un autre avantage acquis : l’assurance maladie lors de nos visites en France .
    Ou l’arnaque va-t-elle s’arreter ? Expatries qui preparez votre retraite aux US ou au Canada , ne comptez pas sur les regles d’imposition ou sur l’assurance maladie au moment de votre depart en retraite :vos deputes se chargeront de remettre en cause vos avantages acquis a tout moment de vos annees de retraite !!!! Ce qu’ils appellent impunement  » justice  » pour tous ???

  50. @Andre Giraudineau: si la cotisation est de plus de 15 ans dans une caisse francaise, la couverture est toujours la. Il me semble que c’est assez claire dans l’article.

    Ce texte est un bien, cela evite les retraites qui vivent a l’etranger et qui retournent se faire soigner gratouitement en France car ils ne veulent pas payer de mutuelle a l’etranger pour etre couvert

  51. Un grand merci à Annie Michel pour son travail permanent à défendre les intérêts des Français expatriés qui sont traités à tord comme des Français nantis et qui dans leur grande majorité participent activement à l’ exportation et au rayonnement de la France dans le monde.
    Si nous retournons en France pour notre retraite nous serons traités comme des migrants…
    Espérons que ce gouvernement progressiste change d’ avis!
    Jean Luc Teinturier
    New York

  52. J’ai quitté la France à 19 ans, donc je n’ai pas pu cotiser beaucoup et ce même si j’ai commencé avec un contrat de travail à 15 ans! Je suis retourné aux deux ans et toujours pour un mois en vacances avec mes dollars!! J’ai même acheté un bien immobilier et payer toutes sortes de taxes; je ne le loue pas et depuis 7 ans je l’utilise pour mon séjour de retraite pendant 5 mois 1/2 et j’apporte encore mes dollars, car c’est pas ma retraite Française de 62,00 euros qui va me faire vivre! Ils peuvent m’enlever ma retraite et même je leurs donne et me laisser ma carte vitale. SVP!!
    J’ai quelques années encore à vivre!!!!

  53. Ce gouvernement est de loin le pire en ce qui concerne les français de l’étranger, et pourtant, MAcron et LREM ont obtenu des scores quasi soviétiques auprès des français de l’étranger, cherchez l’erreur !

  54. Est-ce que les accords bilatéraux Canada-France peuvent intervenir en notre faveur ou faut-il avoir 15 ans de cotisation au système français seulement?

  55. Compte tenu de cette nouvelle situation devons nous continuer à adhérer à la CFE puisque on paye la SS SUR NOS RETRAITES??? Si on peux me répondre un grand merci

  56. Donc si je comprend bien ceux qui on cotiser a l’assurance retraite volontaire de l’étranger pendant toute leurs année dans un autre pays et ayant cotiser au moins 10 ans on le droit a la couverture sociale lors de leur temps passer en France?

  57. Merci pour votre incessant combat pour nous les retraités vivant hors de France. Continuez!

  58. Bonjour
    Ayeb fatma ep NAGHMOUCHi
    N 2370399385157
    Effet pour maman résidence en Tunisie m’ai pour le soin né pas de carte vitale
    Es’quet il ya possibilité pour prendre carte vitale

  59. oui je comprends pas pourquoi quand on est retraité on part a l étranger et que l on a cotisé pendant 40 ans et que l on a plus le droit a la couverture sociale qu il y en a qui non jamais travaillé et qu il l on je trouve abérant bravo le système social por les retraités

  60. Nous payons 2 cotisations SS + CFE la CFE qui augmente ses tarifs de + de 5% par année et qui rembourse moins bien avec des tarifs plafond

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.