Invitation au colloque « Se former, Travailler, Entreprendre à l’étranger » le vendredi 27 septembre à Paris

La communauté française à l’étranger a plus que doublé en vingt ans et est actuellement estimée à environ 3 millions de personnes. Face à l’internationalisation croissante des entreprises, ainsi qu’à la mondialisation des échanges, le profil type de l’expatrié est en cours d’évolution et la mobilité internationale des salariés modifie profondément les carrières.

Ce colloque sera l’occasion de s’interroger sur les réalités et les enjeux de l’expatriation professionnelle aujourd’hui. Qui sont ces expatriés qui partent vivre de nouvelles expériences professionnelles à l’étranger ? Comment envisagent-ils le développement de leur carrière à l’international ?

Dans un environnement professionnel en perpétuelle mutation, les personnes en mobilité ont un besoin accru de se former et de faire reconnaître leurs compétences aussi bien dans leur pays d’accueil que dans leur pays d’origine. Les dispositifs qui servent aujourd’hui de tremplin à cette mobilité, nombreux et variés, seront passés en revue lors de ce colloque, de la formation professionnelle aux mécanismes existants de soutien à la création d’entreprises à l’étranger.

Claudine Lepage, sénatrice représentant les Français établis hors de France et présidente de Français du monde-adfe, est à l’initiative du colloque « Se former, Travailler, Entreprendre à l’étranger » qui réunira, le vendredi 27 septembre 2019 au Palais du Luxembourg, une vingtaine d’intervenants, tous acteurs du secteur.

Les intervenants aborderont ces questions et confronteront leurs points de vue autour de quatre tables rondes :

  • 9h15-10h45 : Partir travailler à l’étranger : tendances et raisons du départ
  • 11h15-12h45 : Mobilité européenne et internationale
  • 14h-15h30 : Entreprendre et expatriation
  • 16h-17h30 : Se former tout au long de la vie

Pour télécharger le programme : Colloque_Emploi programme
et le communiqué de presse : colloque_communiqué presse

Pour s’inscrire : formulaire d’inscription

Contact :
Laurence Deglane : colloque@adfe.org – téléphone : 01 43 06 84 45

Informations pratiques :
Le colloque est gratuit et ouvert au public, l’inscription est obligatoire. 
Le colloque se déroulera au Palais du Luxembourg, salle Médicis, adresse : 15 rue de Vaugirard, 75006 Paris

Pour s’inscrire : formulaire d’inscription

Merci de confirmer votre présence avant le : vendredi 20 septembre 2019.
Une pièce d’identité sera demandée à l’entrée du Palais du Luxembourg.

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux  :

Imprimer

Commentaires

  1. Un bref compte-rendu du colloque paraîtra sur notre site et des Actes seront publiés.

  2. Bonjour
    je vis au Vietnam et comme tous les autres ci-dessus je ne peux pas avoir accès au colloque à moins que vous prépariez un live?
    Comment faire ??

  3. Bonjour,
    Je suis au Gabon et plus précisément à Port-Gentil.
    Comment faire ?!

  4. C’est une super initiative. En tant que femme qui accompagne son mari (comme la plupart de ceux qui ont envoyé des commentaires), recommencer dans chaque destination est un défi des fois très difficile à surmonter. Un réseau de travail pour ceux qui accompagnent serait vraiment une aide précieuse. Surtout que la plupart ont déjà des diplômes et de l’expérience. Comment faire pour nous accompagner dans ce défi ?

  5. très intéressant pour nous, mais moi j’habite en algerie comment mais pour quoi pas en streaming

  6. Incompréhensible. La plupart des destinataires de cette newsletter résident déjà à l’étranger et vous n’avez pas pensé à un moyen de diffusion en streaming? From UK

  7. Bonjour, ce colloque est très intéressant, moi j’habite au Maroc , comment faire ?

  8. Très intéressant, en particulier pour qui vit dejà à l’étranger
    Nous sommes à Rome et nos enfants franco-italiens qui ont terminé leurs études supérieures auraient surement participé mais..trop loin!
    Possibilité de transmission simultanee au Consulat ou plus généralement de diffusion online?
    Merci
    Ci-dessous l’adresse de ma fille pour correspondance

  9. Bonjour

    J’habite l’Autriche depuis 34 ans sans l’aide de personne, et surtout pas celle de la France. Moins on voit l’administration française et mieux on se porte. La France ne soutient pas les expatriés, ce colloque ne sert à. rien.

    Salutations les meilleures,

    Laure Germain

  10. Nous allons recommander ce colloque. Allez-vous aborder le sujet des stages étudiants à l’étranger ?
    C’est un thème important pour les étudiants et leurs parents.
    A suivre.
    Salutations du Cambodge

  11. Intéressant, merci pour l’initiative, je suis trop loin. USA, mais continuez la com munition et l’information, SVP, merci.

  12. Dommage que vous ne faites pas la conference en direct sur le web….

  13. Bonjour,
    Dommage le sujet est très intéressant, mais l’invitation est trop tardive.
    Je pense qu’il aurait été encore plus intéressant d’inviter un chercheur universitaire, par table ronde, qui aurait pu apporter un autre éclairage à partir de recherches empiriques.
    Très cordialement,

    N Lazzari Dodeler, PhD
    Professeure et chercheure en gestion des personnes en milieu de travail
    Université du Québec à Rimouski, Québec (Canada)

  14. Mourir a l‘etranger
    Comment enrichir sa vie de retraite etranger?
    50 annees de vie a l‘etranger:Bilan

  15. Vraiment intéressant , un sujet d actualité pour moi conjointe d expatrié en Albanie qui essaie de mobiliser son compte formation. Dommage trop loin pour moi . Le colloque est il diffusé sur internet ?

  16. Tres loin pour moi,Je habite a Valencia,Espagne,Merci quand meme.

  17. Bonjour
    Je me mets à disposition s’il y a des questions sur les possibilités d’entreprendre la création d’une école française d’immersion, puisque j’ai moi -même créé ce projet en 2010. Cette école se situe à Lake Oswego dans l’Oregon. Elle compte plus de 100 élèves. Je suis professeur des écoles. Comment une telle entreprise est possible? N’hésitez pas à me contacter à patricia@ilapdx.org
    http://www.ilapdx.org

  18. Ceci est très intéressant. Pouvoir repenser une identité et tenter d’expliquer les enjeux futurs qu’une communauté est appelée à prendre au sérieux est, selon moi, un thème délicatement choisi. Belle initiative à encourager.
    Prof. Missouri Belabbas
    Spécialiste en didactique du FLE
    U. D. L de Sidi Bel Abbès (Algérie)
    Cordialement,
    Prof. Missouri

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.