La loi sur l’école publiée au J.O. le 30 juillet 2019

Instruction obligatoire dès 3 ans, obligation de formation jusqu’à 18 ans, drapeaux français et européens dans toutes les salles de classe, cartes de France… La loi pour une école de la confiance a été publiée au Journal officiel du 28 juillet 2019.

Cette loi prévoit en particulier que l’école devient obligatoire à partir de 3 ans dès la rentrée 2019. L’obligation d’assiduité est néanmoins souple en petite section et il est possible de déroger temporairement à l’obligation scolaire pour les 3-6 ans fréquentant les jardins d’enfants. En parallèle, à partir de la rentrée scolaire 2020, les enfants de 3 à 4 ans auront une visite médicale obligatoire.

Parmi les autres grandes nouveautés pour la rentrée 2020, cette loi affirme l’obligation de formation jusqu’à l’âge de 18 ans. Cette obligation peut prendre différentes formes (scolarité, apprentissage, formation professionnelle, service civique…).

Classes
Parmi les autres mesures contenues dans la loi, le drapeau français et européen, la devise « liberté, égalité, fraternité » et les paroles de l’hymne national doivent être affichés dans chacune des salles de classe.
Par ailleurs, lorsqu’une carte de France est affichée en salle de classe, elle doit représenter aussi les territoires français d’outre-mer.

Programmes
La loi précise également que l’éducation à l’environnement et au développement durable débute dès l’école primaire avec pour objectif de sensibiliser les enfants aux enjeux environnementaux et à la transition écologique.

Liberté de conscience
Ce nouveau texte précise que les pressions sur les croyances des élèves ou les tentatives d’endoctrinement de ceux-ci sont interdits dans les écoles, collèges et lycées publics, à leurs abords immédiats et pendant toute activité d’enseignement.

Organisation scolaire
Des établissements publics locaux d’enseignement international seront créés. Regroupant école, collège et lycée, ces établissements dispenseront tout au long de la scolarité des enseignements en langue française et en langue vivante étrangère. Ils délivreront des diplômes binationaux ou européens.

Familles
En permettant de choisir entre les termes père, mère ou représentant légal, cette loi reconnaît aussi l’homoparentalité dans les formulaires administratifs. En parallèle, elle renforce le contrôle de l’instruction donnée par les familles.

Elle réaffirme enfin l’importance de la lutte contre le harcèlement scolaire et de l’inclusion des élèves handicapés au sein de l’école.

Imprimer

Commentaires

  1. Il ne faudrait pas ignorer non plus une certaine loi Schiappa au sujet de l’éducation sexuelle de nos tout-petits…. Celà donne à penser que le but d´envoyer ces touts petits si tôt à l´école pourrait être de les éloigner du cocon familial afin de les faire maltraiter par des malapris qui devraient de fait se trouver en prison;

  2. Mesdames et Messieurs, Bonjour,

    Il me paraît anti-pédagogique d’envoyer un enfant de trois ans à l´école ou même au jardin d´enfants; à cet âge la pluspart d´entre eux ont besoin d´un contacte personnel avec leurs parents et grands-parents: ils construisent leur personne, leurs possessions et leurs limites dans un cadre intime et familial; l´environnement élargi à beaucoup d´autres enfants ne peut qu´impliquer des frustrations et des déceptions; cela n´aura pas comme résultats des personnes paisibles, harmonieuses et atentives à l´autre. Voilà un début malfaisant de dictature et d´encadrement étroit, suveillant et inquisiteur; d´autre part, chaque enfant est différent et ses besoins particuliers: le très vieux système à la soviet de Staline ne convient pas à notre société actuelle; quelles sont donc les personnes aussi psychiquement quelque peu dérangées pour avoir de telles idées!?!
    Un désastre!

  3. vous oubliez …se lever pour dire bonjours aux professeurs .

  4. Toutes ces mesures démontrent un glissement évident vers un nationalisme français accentué. Quel désastre pour l’avenir de nos jeunes générations, surtout dans l’état actuel de l’apprentissage en école publique!
    Je soutiens les commentaires déjà faits quant à l’impossibilité d’appliquer ces consignes saugrenues en métropole autant qu’à l’étranger.

  5. Quand on commence a mettre des drapeaux un peu partout, on continue par avoir á se mettre au garde a vous devant, et on finit souvent par avoir á marcher au pas de l’Oie derriére. Foutons donc la paix a nos gamins. J’ai seulement ( et heureusement) commencé a prendre le Lycée serieusement quand ce genre de sornettes ont été finalement abandonées. qu’aurions nous á gagner a faire de l’ecole un environment hostile pour nos gamins? Et revoyons « Dead Poets Society »

  6. n’etant pas expatrie mais vivant a l’etranger Viet Nam et ayant des moyens limites
    comment scolariser mon fils 6 ans dans une ecole Francaise a 550 Euros mois .

  7. Bonsoir.
    L’école gratuit en France sa existe, mes l’école gratuit Pour les français qui vivent à l’étranger n’existe pas ?
    Merci de me répondre.
    Cordialement
    Tioui chakib.

  8. La scolarisation des enfants français à l’étranger reste, et la nouvelle politique actuelle ne fait que l’accentuer, un juteux nėgoce pour certains(voir le salaire des enseignants  » expatrié s »). La politique des bourses, injuste et de plus en plus obsolète, tend à l’exclusion de nombreuses familles d’un système éducatif dit sevice public!!
    À ma connaissance aucun « responsable politique » pour l’étranger n’a le courage de dėfendre la gratuité. Qui peut s’ėtonner de tant d’abstention?…..

  9. Mr Ali Hachem, l’école française est laïque et a pour mission de transmettre à ses enfants des connaissances, un savoir vivre ensemble afin de leurs permettre de se retrouver dans nos valeurs citoyennes, et ce, en dépit de toute connotation religieuse. La religion reste du domaine privé et chacun est libre de pratiquer ce qu’il veut chez lui. Nous avons la chance d’avoir cette liberté. Il existe d’autres pays et d’autres modèles. Libre à chacun de choisir ce qui lui convient.

  10. L’école a largement sombré. On y apprend de moins en moins de choses. On perd beaucoup de temps à laisser ce qui ne veulent pas étudier empêcher les autres de le faire.
    C’est donc pour le bien de nos enfants qu’il est indispensable de caporaliser toujours plus avec des formes grotesques de nationalisme, et une obligation de formation de 3 à 18 ans.

  11. Mes enfants n’ont pu profiter d’une école française gratuite à l’étranger et je ne vois rien de changer pour mon petit fils, les expatriés ne peuvent pas s’offrir un enseignement français et doivent se rabattre sur du local qui est très contestable. Déprimant

  12. pourquoi n’y a-t-il pas d’école française dans le sud de l’algérien (briska ).sachant que c’est une grande province et ou il y a une présence des enfants français ,est-ce juste pour les enfants français !?.Ou est l’égalité ?

  13. Vive la France qui pervertie et pouri les enfants avant qu’ils ne commencent a parler!
    Sur quoi peuvent-ils prendre exemple?? De quel education parlez-vous?!

  14. En raison d’une scolarisation précoce, dès l’âge de 5 ans, le taux de suicide des néozélandais (12-14 ans) est qualifié de dramatique par les sociologues. Ils l’expliquent par le fait que, plus jeunes, ils n’auraient pas assez jouer…

  15. l’esperanto n’est pas une langue, un code de communication créé, chaque langue est basée sur une historique et un environnement influençant le fonctionnement du cerveau

  16. Quand vous parlez d’établissement publics locaux d’enseignement international, vous omettez de dire qu’actuellement les établissements d’enseignement français à l’étranger sont PAYANTS !! L’école n’est donc pas gratuite pour les enfants français de l’étranger contrairement aux élèves en France… Où est donc la devise liberté, égalité, fraternité?

  17. Et les enfants de Français à l’étranger ? Ils doivent payer très cher pour une éducation française. Est-ce juste?

  18. Et les enfants de Français à l’étranger ? Ils doivent payer très cher pour une éducation gratuite. Est-ce juste?

  19. MonsieurAli Hachem
    Je pense que vous êtes au courant qu’il y a des écoles privées en France pour les différentes religions et cela depuis des siècles.
    Ici, il s’agit d’écoles d’état laïques payées avec l’argent des contribuables, ou il est proscrit depuis Jules Ferry tout signe extérieur de religion et d’endoctrinement.
    Et nous ne voulons pas que cela change.
    La religion en France n’est pas une affaire d’état et personne ne demande aux Français ou résidents en France de ne pas pratiquer leur religion, mais pas dans les écoles d’état. Une fois de plus c’est un faux procès.

  20. Je ne sais pas si le Ministre de l’Éducation nationale voyage beaucoup… Mais, pour avoir séjourné 3 mois en Nouvelle-Zélande, je tenais à dire que l’une des premières choses que nous avons apprise était que le taux de suicide des 12-14 ans était hallucinant. Pourquoi ? Les sociologues pensent que cela est dû à une scolarisation trop précoce, dès l’âge de 5 ans… Que les petits n’ont pas pris le temps de jouer.
    L’idée est peut-être de nous préparer à l’obsolescence programmée des êtres humains…

  21. Le drapeau europeen dans toute les classes pourquoi pas , l enseignement d une langue simple qui serait commune sans rejeter les langues maternelles au placard serait un pas tout aussi important. L esperanto existe, profitons en !
    Et que la belle devise liberte egalite fraternite soit clairement relie aux terriens pour en eviter un usage sclerose et nationaliste.

  22. Ce texte de loi nécessite obligatoirement d’être adapté aux lois du pays dans lequel se situe l’école française….
    Ceci nécessitera un énorme travail avec des partenaires compétents, locaux et français !

  23. Pour l’organisation il est stipulé que des établissements publics locaux d’enseignement international seront créés pour soutenir la scolarisation obligatoire. Ces établissements sont ils censes être gratuits comme tout autre établissement public en France? Si tel est le cas quel est le niveau d’implication de l’etat si l’offre publique gratuite n est pas disponible? Nos enfants à l’étranger sont ils sur in pieds d égalité avec les enfants résidents en France? L’Etat français devrait être en mesure de proposer une éducation en français gratuite pour les expatriés afin de garantir un retour en France pour les enfants afin qu’ils aient les mêmes bases que les autres. Merci pour vos précisions.

  24. N’est ce pas un endoctrinement que d’obliger un enfant à renoncer aux principes d’éducation religieuse issus de ses racines et de sa culture? Il n’existe pas de liberté de conscience type. Cette loi est même contraire à la devise nationale car est une entrave à la liberté. Ma liberté ne s’arrête t-elle pas là où commence celle des autres?

  25. Il y a là une incohérence…
    La première phrase dit: « Instruction obligatoire dès 3 ans ».
    La loi française dit bien que l’instruction est obligatoire, cette instruction n’étant pas obligatoirement donnée par les écoles, si les parents sont en mesure de donner cette instruction, l’instruction scolaire peut avoir lieu à la maison.
    (ce qui fut mon cas pour une part de ma scolarité)
    Qu’en est il de l’obligation dès l’âge de 3 ans d’aller à l’école?

  26. Bonjour,
    Qu’en est-il de cette loi Schiappa au sujet de l’éducation sexuelle de nos tout-petits…. pourquoi n’en parlez-vous pas ??
    Si c’est vraiment comme on a entendu, alors pour moi en tant que maman et mamie, c’es une abomination !!!
    Merci de me répondre

  27. Pour quand l école gratuite pour les enfants français des expatriés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.