La liste noire des compagnies aériennes interdites en Europe

L’Union européenne (UE) a actualisé le 16 avril 2019 la liste noire des compagnies aériennes qui font l’objet d’une interdiction ou d’une restriction d’exploitation dans son espace aérien. 120 compagnies aériennes sont interdites de vol dans l’UE car elles ne respectent pas les normes internationales de sécurité.

  • 114 compagnies certifiées dans 16 pays en raison d’un manque de supervision de la sécurité par les autorités de l’aviation de ces pays :
    Afghanistan ;
    Angola (à l’exception de 2 compagnies) ;
    Djibouti ;
    Érythrée ;
    Gabon (à l’exception d’1 compagnie aérienne, qui est soumise à des conditions et à des restrictions d’exploitation) ;
    Guinée équatoriale ;
    République kirghize ;
    Liberia ;
    Libye ;
    Népal ;
    République de Moldavie (à l’exception de 3 compagnies) ;
    République du Congo ;
    République démocratique du Congo ;
    São Tomé-et-Principe ;
    Sierra Leone ;
    Soudan.
  • 6 compagnies en raison de préoccupations en matière de sécurité concernant les compagnies elles-mêmes :
    Avior Airlines (Venezuela) ;
    Iran Aseman Airlines (Iran) ;
    Iraqi Airways (Iraq) ;
    Blue Wing Airlines (Suriname) ;
    Med-View Airlines (Nigeria) ;
    Air Zimbabwe (Zimbabwe).
  • 4 autres compagnies font l’objet de restrictions d’exploitation et ne peuvent effectuer de vols à destination de l’UE que si elles utilisent des types d’avions particuliers :
    Afrijet (Gabon) ;
    Air Koryo (République populaire démocratique de Corée) ;
    Air Service Comores (Comores) ;
    Iran Air (Iran).

La mise à jour de cette liste est fondée sur l’avis unanime des experts en matière de sécurité aérienne des États membres qui se sont réunis du 2 au 4 avril 2019 au sein du Comité de la sécurité aérienne de l’UE. Ce comité est présidé par la Commission européenne, assistée de l’Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) avec le soutien de la commission des transports du Parlement européen. Les évaluations portent sur le respect des normes internationales de sécurité, notamment les normes adoptées par l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI).

Source : Service public

Imprimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.