8 mars : Journée internationale des droits de la femme

L’ONU parle de la journée internationale des femmes (c’est d’ailleurs l’intitulé officiel) alors que la France a plutôt tendance à privilégier la journée internationale des droits de la femme.

La Journée internationale des femmes est célébrée dans de nombreux pays à travers le monde. C’est un jour où les femmes sont reconnues pour leurs réalisations, sans égard aux divisions, qu’elles soient nationales, ethniques, linguistiques, culturelles, économiques ou politiques. C’est une occasion de faire le point sur les luttes et les réalisations passées, et surtout, de préparer l’avenir et les opportunités qui attendent les futures générations de femmes. La Journée internationale des femmes est apparue dans le contexte des mouvements sociaux au tournant du XXe siècle en Amérique du Nord et en Europe.

Depuis ces premières années, la Journée internationale des femmes a pris une nouvelle dimension mondiale dans les pays développés comme dans les pays en développement. Le mouvement féministe en plein essor, qui avait été renforcé par quatre conférences mondiales sur les femmes organisées sous l’égide de l’ONU, a aidé à faire de la célébration de cette Journée le point de ralliement des efforts coordonnés déployés pour exiger la réalisation des droits des femmes et leur participation au processus politique et économique.

Informations :

* * * * *

8 mars : le Quai d’Orsay mobilisé pour porter la voix d’une diplomatie féministe

L’année 2019 offre une opportunité exceptionnelle pour porter la voix féministe de la France sur la scène internationale. La lutte contre les inégalités entre les femmes et les hommes est en effet au cœur des travaux engagés par la France dans le cadre de sa Présidence du G7. Elle le sera dans l’ensemble de son action multilatérale, et notamment dans le cadre de la Présidence française du comité des ministres du Conseil de l’Europe de mai à novembre de cette année.

Le 8 mars, un an après le lancement de la stratégie de la France pour l’égalité entre les femmes et les hommes 2018-2002, le ministère de l’Europe et des affaires étrangères renouvelle son engagement en faveur d’une diplomatie féministe déterminée. Plusieurs temps forts marqueront cette journée :

Une exposition, inaugurée au Quai d’Orsay le 8 mars, elle sera à découvrir en ligne sur diplomatie.gouv.fr ; elle retrace les avancées en matière de parité au sein du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et le chemin restant à parcourir. Elle présente ainsi les portraits de celles qui ont été les premières à occuper les fonctions d’ambassadrice et de directrice, mais également une mosaïque de femmes, en action sur tous les terrains de l’action extérieure qui diffusent à travers le monde cette culture de la parité que le ministère cherche à enraciner.

Une série de tables-rondes au Quai d’Orsay à suivre en live sur nos réseaux sociaux :
– 14h-14h45 : « Parité dans la fonction publique française et la diplomatie », en présence du secrétaire général du MEAE, Maurice Gourdault-Montagne.
– 15h00 – 15h45 : « Femmes et innovation », en présence du secrétaire d’État Jean-Baptiste Lemoyne
– 16h00-16h45 : « Actions en faveur de la paix et sécurité »

Le programme complet est sur le site du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères : cliquer ici

Imprimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.