Adoption internationale

Agence française de l'adoption

Les candidats accompagnés par l’AFA* (Agence française de l’adoption) ne pourront désormais lui confier qu’un seul projet. Evoquant le souci d’améliorer l’accompagnement des familles, le conseil d’administration de l’AFA, conformément aux recommandations de la mission IGAS/IGAEE, a décidé que les candidats accompagnés par l’AFA ne pourront désormais lui confier qu’un seul projet.

http://www.agence-adoption.fr/home/spip.php?article428

Ainsi, à partir du 2 Avril 2012 :

1. Tout nouveau candidat sera invité à orienter son projet vers un SEUL pays. L’orientation vers un pays unique permettra à l’AFA d’affiner la préparation des candidats en fonction du pays d’origine et du profil des enfants qu’il propose.

2. Les candidats à l’adoption ne pourront s’inscrire en liste de demande en attente que s’ils n’ont pas d’autre projet en cours avec l’AFA dans un autre pays.

3. Les candidats ayant initié plusieurs candidatures avant le 2 Avril 2012 ne verront pas leurs projets remis en cause dans le cadre de la mise en application de cette disposition.

* Créée il y a 6 ans, l’Agence Française de l’Adoption a réalisé 20%  des adoptions internationales en 2011

De nombreuses associations  (dont EFA, Enfance et Famille d’adoption, fédération de 93 associations départementales, regroupant 10 000 familles et premier mouvement de l’adoption en France) s’oppose à cette mesure prise sans concertation avec les associations de familles adoptives, décision purement administrative, ne tenant compte ni des réalités de l’adoption internationale, ni de l’impérieuse nécessité de préparation et d’accompagnement des postulants.

http://www.adoptionefa.org/index.php/efa-prend-position#afa20120403

Imprimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.