Notre magazine

Notre magazine est édité à 10 000 exemplaires et distribué à nos adhérents mais aussi dans le réseau des ambassades et consulats.

Numéros précédents du magazine à télécharger (format pdf) : Fdm 185Fdm 184Fdm 183  Fdm 182 – Fdm 181 – Fdm 180 – Fdm 179 – Fdm 178 Fdm 177 – Fdm176Fdm175 –  Fdm 174 –  Fdm 173Fdm 172Fdm 171Fdm 170Fdm 169


FDM 185

Apprendre, étudier, se former est plus que jamais indispensable pour trouver sa place dans notre monde de plus en complexe.

Si la fréquentation croissante de l’université est liée à l’élévation du niveau de vie et à l’essor de la classe moyenne, le phénomène de massification a changé la donne : aujourd’hui on fait des études pour trouver un emploi, et non plus uniquement pour assouvir sa soif de connaissances. En France, les contenus se sont adaptés à cette nouvelle exigence née en 1968. De plus en plus de cursus intègrent les stages, autrement dit l’immersion dans la vie professionnelle, aux études plus théoriques dispensées dans les établissements d’enseignement supérieur.

D’autres exigences apparaissent aujourd’hui fondamentales, telles la pratique des langues étrangères, non plus comme un objectif en soi mais comme un moyen de communiquer dans un monde globalisé. La mobilité est de rigueur. Or pour être mobile il faut que les diplômes obtenus soient reconnus. Si cela est aujourd’hui le cas presque partout en Europe, au moins pour ceux qui sont issus de l’université grâce notamment au système LMD, cela reste encore un objectif à atteindre dans nombre de pays. C’est vrai pour les jeunes Français qui s’expatrient mais aussi pour les jeunes étrangers ou binationaux arrivant en France. En effet que dire des médecins français ayant obtenu un diplôme étranger (hors UE) ? Ils n’ont pas les mêmes possibilités d’exercer en France que leurs collègues étrangers titulaires du même diplôme. Un long chemin reste à parcourir …

Par ailleurs, dans un monde qui évolue de plus en plus vite, et qui demande toujours plus d’adaptabilité, la formation tout au long de la vie est devenue une nécessité. Bien rare est celui qui fera aujourd’hui toute sa carrière dans la même entreprise au même emploi ! Le compte personnel d’activité, nouveau dispositif qui regroupera les droits acquis par les salariés au cours de leur carrière: formation, pénibilité, chômage, avec pour objectif la sécurisation des parcours professionnels, trouvera ici toute son utilité.

Si le diplôme initial demeure un passeport pour l’emploi, Il faut cependant davantage valoriser l’expérience professionnelle. C’est ainsi que la Validation des Acquis de l’Expérience permet, dans certaines conditions, d’obtenir un diplôme valorisant l’expérience de terrain. Il importe donc de permettre les allers-retours entre vie professionnelle et formation de haut niveau et pour ne pas fermer la porte à celui qui n’a pas eu la chance ou la maturité de poursuivre ses études au sortir de l’école.

A moment où nous allons voter une grande loi sur le numérique en France rappelons que le numérique est devenu l’outil incontournable de nos vies. Mais il ne révolutionne pas seulement notre vie quotidienne, il transforme aussi en profondeur les pratiques pédagogiques en classe et dans l’enseignement à distance. Les moocs sont appelées à démocratiser davantage encore l’enseignement universitaire. Mais ils seront également un nouvel outil de diffusion culturelle à la portée de tous.
L’open data dans la recherche va permettre aussi une circulation plus rapide et plus fluide des résultats de la recherche, une démocratisation de l’accès aux données.

Soyons certains que nous sommes à l’aube d’un bouleversement aussi important que lors de l’invention de l’imprimerie à la Renaissance et la révolution industrielle au XIXème siècle.

Lire le magazine

Haut de page