Notre magazine

Numéros précédents à télécharger (format pdf) : Fdm175Fdm 174Fdm 173Fdm 172Fdm 171Fdm 170Fdm 169Fdm 168Fdm 167FdM 166FdM 165FdM 164 FdM 163FdM 162FDM 161 - FdM 160 - FdM 159 - FdM 158FdM 157 - FdM 156


Edito du numéro Hiver 2014   à télécharger : Fdm176

Diversité scolaire à l’étranger : l’avenir

“Français du monde” présente ses vœux à tous ses lecteurs. Que l’année 2014 rende un emploi à ceux que le chômage frappe, la prospérité à ceux que la crise économique et le soufdm 176s-développement appauvrissent, la paix à ceux que la guerre menace dans leur vie, en Syrie, en Centrafrique, partout où les armes font la loi.

Parce qu’en ce début d’année l’espérance nous oriente vers le futur, ce numéro a été consacré à nos enfants, porteurs de l’avenir. L’éducation, la scolarisation sont une des préoccupations majeures des Français établis à l’étranger. Comment leur transmettre notre langue, notre culture, notre histoire, les enraciner, tout en les ouvrant au monde par le plurilinguisme et par leur bonne intégration dans leur société d’accueil ? Comment inculquer à nos enfants nos règles de politesse, nos normes morales, nos outils intellectuels afin que la tradition ainsi transmise soit le tremplin de leur saut dans le futur, le trésor dans lequel leur inventivité puisera pour créer les outils et les normes de leur vie dans un monde que nous ne pouvons même pas imaginer ?

Les familles françaises à l’étranger et les pouvoirs publics se rejoignent dans la recherche des réponses à ces interrogations. La diversification de l’offre scolaire française à l’étranger en témoigne. Au réseau des écoles de l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE) et de la Mission laïque française (MLF), qui évoluent dans le sens du plurilinguisme et de l’ouverture culturelle, s’ajoutent un Centre national d’enseignement à distance (CNED) en pleine révolution numérique, des sections bilingues dans les écoles du pays d’accueil, des groupes Français langue maternelle (FLAM).

 Notre association salue la convergence des efforts des familles et de l’Etat en faveur de l’adaptation de l’offre scolaire à la diversité des situations et des publics, dont les enfants porteurs de handicap, longtemps oubliés.

Souhaitons, pour conclure, que nos enfants, heureux bénéficiaires de l’école, soient associés au programme  Education pour  tous, coordonné par l’UNESCO et auquel participe notre partenaire Solidarité Laïque. Qu’ils n’ignorent pas que des dizaines de millions de leurs semblables en sont privés. Que leur solidarité s’exerce et se développe en leur faveur ! Ce serait les bercer d’illusion que de leur laisser croire qu’ils seront les bénéficiaires tranquilles du monde futur en se tenant à l’abri d’une planète de misère et d’ignorance.       

Monique Cerisier ben Guiga

Haut de page