Rapport du Gouvernement sur la situation des Français établis hors de France (2018)

La communauté française à l’étranger qui a doublé en 20 ans, a continué sa progression en 2017 pour atteindre plus d’1,8 millions d’inscrits au registre des Français de l’étranger avec une estimation totale de 2 à 2,5 millions de Français établis hors de France. Près de la moitié de ces compatriotes réside en Europe, et le tiers a moins de 25 ans. Avec près de 206 implantations, la France continue de disposer de l’un des premiers réseaux consulaires au monde pour accompagner cette communauté française à l’étranger. Malgré la réduction des effectifs du MEAE le maintien de cette couverture consulaire mondiale a été rendu possible grâce à la poursuite de la rationalisation de la carte consulaire, de la simplification et de la dématérialisation des procédures administratives et en tirant profit d’avancées technologiques qui facilitent et allègent les démarches des usagers.

Le Rapport du gouvernement sur la situation des Français établis hors de France 2018 détaille de nombreuses statistiques et présente un bilan des dispositifs consulaires et scolaires mis en œuvre pour les Français résidant à l’étranger.

Plan du rapport

Introduction : Évolution de la population française à l’étranger – page 6
I. L’enseignement français à l’étranger – page 15
II. La protection sociale et l’action sociale – page 25
III. La sécurité des Français établis hors de France – page 41
IV. Le soutien aux entreprises françaises à l’étranger et à la mobilité – page 52
V. La coopération internationale – page 68
VI. L’administration des Français établis hors de France – page 99
Annexes – page 117

Le rapport peut être téléchargé sur le site du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères en cliquant ici

source : ministère de l’Europe et des Affaires étrangères

 

Imprimer

Commentaires

  1. Je suis établie au USA New jersey et je suis entrain de perdre ma maison
    Y a t’il quelque sorte ede pour un Français à l’étrange
    Merci de me répondre aux plus vite

  2. quand est-ce-que les responsables des francais de l’étranger vont-ils s’occuper des prélevements (absolument illégaux) CSG, CRDS… Nous sommes imposés, en tant que non résidents, depuis le premier cent, sans prendre compte des autres revenus. Pour ma part, en tant que retraitée ayant élevé mes enfants je ne touche qu’une toute petite retraite (200 €) plus 700 € de loyer en France. Sur ces 700€ je dois payer près de 40% d’impôts divers. Est-ce normal ????????? Si j’habitais en France, devrais-je aussi payer de telles sommes ???? Je pense qu’avec une telle retraite, je serais complétement exonérée d’impots…..

  3. PAR MOMENTS JE ME DEMANDE SÉRIEUSEMENT SI E N´AURAIS PAS DU FAIRE MA VIE EN FRANCE QUAND EN 1984 J´AVAIS TERMINÉ DE FAIRE MON BACALAUREAT AVEC MENSION ASSEZ BIEN ET J´HABITAIS A PARIS AVEC MON PAPA HUBERT QUI ETAIT UN PROF AU LYCÉE COLBERT, EN CE MOMENT JE VIT A RIO DE JANEIRO AU BRÉSIL QUI EST DEVENUE UNE VILLE DIFICILE A VIVRE… SI J´AVAIS UN EMPLOI A PARIS JE SERAIS LA BAS EN CE MOMENT ET JE VIVRAIS EN FRANCE…

  4. bonjour,
    Aucun mot , aucune allusion, dans ce rapport, sur la mise en application des mesures PUMA, entre autres, celle qui contraint le conjoint (ayant droit) d’un retraité français résidant à l’etranger a prendre une assurance maladie, son conjoint ne l’assurant plus.Cette mesure ne devait s’appliquer que fin 2019,suite à une intervention d’une sénatrice des français de l’étranger….mais la CNAM fait la sourde oreille et refuse de mettre en application cette mesure , qui accordait un sursis d’un an et demi aux ayant droit…et les cotisations Ss ne baissent pas pour autant ..au contraire.

  5. J’aimerai Faire parvenir un message à Madame M. Schiappa à propos du patronyme des femmes et des lois le concernant. Savez-vous comment je peux la joindre? Adresse de son ministère ? Merci
    Monique Bernard

  6. Qu’en est-il de la DOUBLE IMPOSITION des Francais non-residents ? Nous sommes en effet désormais assujettis aux prélèvements sociaux francais sur les revenus de source fancaise (revenus fonciers en tant que propriétaire bailleur d’un appartement dans la région parsienne en ce qui me concerne) alors que nous ne sommes pas affiliés à la Sécurité sociale francaise (aucune couverture maladie en France et aucun accès aux services sociaux francais) et devons financer notre protection sociale par l’impôt sur le revenu dans notre pays d’accueil (le Danemark en ce qui me concerne) et dépendons donc intégralement d’un régime de potection sociale d’un autre Etat membre de l’UE…. Ces prélèvements francais sont un véritable déni de justice au vu des lois européennes en vigueur. Honte à l’Etat francais, qui nous place cyniquement dans une situation d’insolvabilité vis-à-vis de nos établissement bancaires …Comment de petits contribuables aux revenus modestes (c’est mon cas) peuvent-ils en effet financer un impôt foncier francais qui passe quasiment du simple au double ??? (de 20% jusqu’en 2015 à plus de 37% aujourd’hui !!!). Et ceci d’une année sur l’autre (2015-2016). Il s’agit bien là d’une « folie fiscale » sans précédent dans l’histoire de la Républque et d’un véritable SCANDALE.
    CDT JJ.Etienne

  7. Bonjour;
    Parmi les objectifs visés, figure le rayonnement de nos valeurs démocratiques. Au lycée Victor HUGO de Marrakech nous sommes plutôt proche d’une gestion similaire à celle pratiquée par les roitelets africains. La corruption électorale y est récurrente ( les 4 derniers scrutins ont été annulés par le Tribunal Administratif de Paris) Le proviseur Hervé MAGOT refusant d’appliquer les décisions judiciaires !!! C’est donc un non-parent d’élève, Driss El ALAOUI, reconnu inéligible qui siège illégalement au Conseil d’Etablissement, grâce à un document religieux coranique, estimé supérieur a nos jugements républicains. Pire, le ministére l’a nommé membre du Conseil d’Administration de l’AEFE. Ainsi vont les affaires au sein de notre république moralisée et irréprochable.

  8. à l’attention de Monique Bernard : Secrétariat d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes, 55, RUE SAINT-DOMINIQUE – 75700 PARIS – TÉL. : 01 42 75 80 00

  9. Il serait intéressant aussi de suivre et d’avoir des statistiques sur les “français établis hors de France” qui décide de retourner en France.
    Le retour en France n’est pas facile à plusieurs niveaux (administratif, professionnel, psychologique…): on ne fait pas partie des catégories à soutenir, alors qu’on se sent très isolé et qu’on ne comprend pas / plus le fonctionnement des administrations ou de la France en général.

  10. Si on dit : La femme est l’egale de l’homme , pas de commentaire
    Si on dit : L’homme est l’egal de la femme , cela etonne

  11. Claudine Aumiller Allemagne
    En effet ces soi disant cotisations sociales sont une double imposition scandaleuse, et une infraction aux lois européennes en vigueur. Nos représentants sont devenus muets et coopérants avec ces illégalités.

  12. Je suis résidant permanent en Tunisie depuis 2011, je paie mes impôts en Tunisie et non en France d’où nous sommes exonéres.
    Que va t’il se passer avec le prélèvement a la source, pour les résidents à l’étranger ???
    C’est drôle aucun élu n’en parle, Pourquoi.???????
    Donnez une réponse SVP.

  13. Je suis en meme situation que Mme Marie-Elisabeth Barth. Je suis etabli a etrange et je paye 40% des impots sur mon loyer. Je touche un retraite de 153 Euros. Ce n’est pas juste.

  14. Bonjour.Je suis retraité du privé et j’habite en Roumanie avec mon épouse roumaine.Je dois déclarer ma retraite en Roumanie et payer » 16% de ma retraite dans ce pays.Si j’étais retraité du public, ce serait zéro centime car le retraité du public doit déclarer ses revenus en France.Marié avec femme et enfants à charge,je serais exonéré de par mon quotient familial.Merci la France pour mes 4200 d’impôts et merci SURTOUT de laisser cette INJUSTICE indigne entre public et privé.
    C’est une convention entre la Roumanie et la France qui date de 1974.Je l’ai appris par moi-même car le Centre des impôts en France n’était pas au courant et le fisc roumain tombait des nues et me disait de déclarer en France.

  15. J’ai quitté la France en 2004 car impossible de trouver du travail. Je travaille en Irlande depuis 14 ans, J’ai mis mon appartement en location ou je paie des taxes en France sur une petite location de 480€. Quand je fait le bilan, je m’aperçois que ni l’Irlande ou la France nous traitent honorablement, nous méritons le même traitement qu’un citoyen Français si nous payons des taxes en France. Ce sentiment est né d’événements réels : En Irlande si vous vous avez une situation correct (marié avec enfant et un travail,,,,) vous n’avez aucune aide pour vous soulager des « challenge » financiers engendrés par le coût d’une crèche – santé – soin… et pourtant je paie mes taxes en France et en Irlande. Aujourd’hui je viens de terminer mon contrat et je ne peux partir à la recherche d’un autre travail car je viens d’être diagnotisquée avec un cancer, stade 3, et cela me coûte AU MINIMUM 80€ par chimio et 134€par mois pour les medicaments et mon nouveau revenue soit « illness benefit » est de 198€/semaine et je ne peut bénéficier d’une « medical card » car pas assez prauve !!!! Voyons !!!!! Je regrette beaucoup d’avoir cru à l’europe, je regrette d’avoir sacrifié ma santé pour une vie de taxe payeur qui finallement le gouvernement Français et Européen n’ont pas encore compris que travailler ou être à la retraite ne nous rend pas riche. J’aimerai juste rajouter une petite histoire : Hier je suis allé voir pour une perruque et on m’a demander si j’avais une « medical card ». j’ai dit non et on m’a répondu : « all right so the starting price for a wig is 450€ ». Il y a descrimination !!!!!!! Je demande à la France et à l’Europe de reconnaite nos difficultés de citoyen du monde et que TRAVAILLER ou toucher une pension de 2000€ ne fait pas de nous des riches.

  16. Je confirme le retour en France est difficile : on aime bien briller, aider est une autre affaire !

  17. Je suis surpris de tant de plaintes.
    Je vis en Nouvelle Zélande, je suis content de mon choix et si les regles sont différentes, cela va avec tous les avantages. Si vous n’êtes pas heureux de vivre dans votre pays d’accueil, rentrez en France, il semble qu’en ce moment le pays reprend la route du futur.

  18. Un chapitre sur la fiscalité est cruellement absent. Qu’en est il de l’injustice de la non application du quotient familial sur les revenus de source Francaise, des tranches d’imposition fantaisistes pour les non residents, de l’injustice des retenues au titre de la securite sociale sur toutes les pensions alors que cela ne donne aucun droit en retour, etc, bref, une fois de plus deux poids deux mesures et deux catégories de Francais

  19. A Jean-Michel : je pense que vous n’avez pas compris notre mecontentement : Nous payons des taxes en France et dans le pays d’accueil Européen . Aujourd’hui j’aimerais être soutenu, juste un peu, par la France pendant mon traitement pour soigner mon cancer mais la France n’est pas là, alors pouquoi dois-je payer des taxes en France ????

  20. Je vis en Uruguay depuis 2007 et j´y suis bien .les memes a se plaindre la vie est chere oui mais on s´en sort et une autre qualité de vie plus douce .Ce que je trouve dommage c´est l´acces tres cher aux français aux etudes du lycee français jules supervieille,de + en + n´ont pas pu y scolariser leurs enfants .ma fille nous a rejoint mere seule avec un enfant n´a droit a rien ni ds un pays ni l´autre et pour récupérer une pension alimentaire due en France c´est du parcours du combattant ,impossible depuis 28 mois.Heureusement le niveau scolaire en primaire est bon a Montevideo.Autre point a quand des cours de langues gratuit pour les arrivants a l´Alliance fr alors qu´en France ou j´ai cotisée et payée mes impots il y a des cours gratuits d´íntegration ds les ecoles et adultes .Rien pour les fr de l´étranger tout de notre poche ,les frais dentaires et hospitalisation 250 euros mensuel par personne pour une bonne couverture ici.Mais meme si les salaires moyens sont plus bas qu´en France on en a terminé avec le stress et vie de dingues et on est bien en uruguay il faut s´adapter partout et il y a une culture de descendants européens ici malgré la distance

  21. j´habite au Portugal depuis 1987 , je travaille et je declare mes impots au Portugal , Je n ai aucun revenu en Françe . Est ce que je vais etre imposable aussi en Françe a partir de 2019 ? et pourquoi? Merçi beaucoup de me repondre.

  22. Bonjour,
    Je suis français, retraité et résident au Togo depuis de nombreuses années.
    Mon seul revenu est de source française puisqu’il s’agit de ma retraite, versé sur mon compte bancaire en France. Ce revenu est déclaré et fiscalisé au Togo en vertu de la convention fiscale franco-togolaise du 24 novembre 1971. Copies des « Attestation d’imposition » délivrées par le service des Impôts togolais sont régulièrement communiqués à ma banque française et à sa demande.
    J’imagine pouvoir rester non-imposable en France malgré la mise en œuvre du prélèvement à la source à compter du 01-01-2019??? Dois-je me soumettre à une quelconque formalité, courrier, déclaration vers le fisc ou autre organisme français à ce sujet ?
    Merci d’avance pour vos informations ou communication de liens me permettant de trouver d’éventuelle réponse sur ce point.
    Cordialement

  23. J habite au Mexique. Je paye mes impots ici. J’ai une retraite en France de 135 euros par mois, ce qui donne 2060 euros annuel, plus un loyer . En 2016, on m’a demandé 2600 euros d’impot sur ma retraite, plus la Csg sur le loyer, plus la taxe fonciére, bref 90 % de mes revenus. J’ai beau ecrire, protester, rien n’y fait. Le pire est qu’il existe un décret senatorial 93-285 qui m’exonére mais rien y fait. Le Fisc se place au dessus des lois et aucun député , personne ne nous aide….
    Ah …en période electorale , nous sommes le rayonnement de la France.
    C’est scandaleux
    Cordialement

  24. Comment pouvons nous croire en un rapport d’un gouvernement qui ne connait méme pas la géographie. Le Mexique est en Amérique du Nord jusqu’á preuve du contraire. Mr Trump ne s’y trompe pas. Souvenons nous que la Guyane était bien une ile…

  25. je suis domicilie en chine depuis 2004 (plus de travail en france j ai pris la premiere opportunite ).
    Ma fille est en ecole primaire chinoise (pas les moyens de payer l ecole francais )
    Ce mois d aout nous sommes alles en france (pas retourne depuis 10 ans).
    Pour le visa ma femme n a obtenu qu un visa d un an ,alors que par le passe elle avait eu droit a in visa de 5 ans et ma fille n a obtenu qu un visa de 1 an au lieu de 2 ans (le progress surement)
    LEs consulats frnacais en chine emploient des chinois en contrats locaux , merci pour la discretion de nos dossiers.
    Je declare et paies mes impots en chine (comme le veut la loi chinoise , contrat de travail chinois).
    Pour la retraite dans quelques annees je ne sais pas a quelle sauce je serai mange (surement pas bonne)
    Les chiffres presentes par le gouvernement sont loins de la realite , car ils ne tiennent compte que des inscrits (non rayes des listes) .
    POur les accords frances chine , nous sommes tres loin de l attendu , nous sommes tres proche de rien depuis de tres nombreuses annees et pas d ameliorations a attendre de ce cote .
    Le gouvernement en general ne tient compte que des expatries ayant le status d expatrie par leur societe , les autres dont je fais parti sont de + en + nombreux Ils sont ignores .
    Bref tout est pour le mieux sous la cinquieme republique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.