Rapatriement

Il relève de la responsabilité individuelle de chacun de prévoir une assurance-rapatriement avant tout déplacement à l’étranger.

Dans des situations d’urgence où un risque vital est avéré pour l’un de nos compatriotes, le ministère des affaires étrangères peut, malgré l’absence d’assurance, conduire à titre exceptionnel le rapatriement. Nos compatriotes et leurs familles sont informés en amont des modalités budgétaires de ces opérations, qui donnent lieu à une avance par le ministère des affaires étrangères et à un engagement de remboursement de la dette ainsi contractée envers l’Etat. Le recouvrement des frais permet de préserver notre capacité à venir en aide, dans le futur, à nos compatriotes en difficulté.

Les rapatriements sanitaires
Il existe plusieurs types de rapatriements sanitaires :

  • Le rapatriement non médicalisé concerne les blessures qui obligent à rentrer en France sans pour autant avoir besoin d’une aide médicalisée durant le transport. C’est par exemple le cas d’un bras cassé.
  • Le rapatriement sanitaire médicalisé concerne, à l’inverse, les cas où la présence d’un infirmier ou d’un médecin durant le transport est indispensable (AVC ou infarctus, par exemple).
  • Enfin, l’évacuation par avion sanitaire est réservée aux cas les plus urgents, comme un AVC non stabilisé ou un accident de la route. Un avion médicalisé est alors affrété pour transporter le malade.

lire l’article en cliquant ici

 

Les rapatriements sécuritaires
Le Centre de crise et de soutien du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, actif 24h sur 24, 7 jours sur 7, répond aux situations de crise à l’étranger, qu’elles affectent les Français ou dans le cadre de crise humanitaire. Il est également compétent en amont des crises (anticipation, préparation, veille, alerte) et en sortie de crise (stabilisation).

lire l’article en cliquant ici

 

Imprimer

Commentaires

  1. He suits tree malade et he dois prendre des tonnes de medicaments tous gratuits ic.
    i end angleterre j ai 73 ans. Si je rentrais end frànce est CE que je pourais beneficier de toys traitements et medicaments gratuitement.

  2. J’ai 71 ans, je vis en Asie du Sud-Est, sante normale pour mon age.
    Mais, je ne suis plus assure depuis 2013. Pas de convention maladie entre les 2 pays mais, des conventions fiscales, OUI.
    Neanmoins, je cotise a l’Assurance Maladie par un prelevement obligatoire de la Carsat, l’Assurance Retraite. Montant 20,40 euros soit 244,80 euro/an pour une retraite maximale de 9782 euros/an.
    Inutile de vous dire qu’a notre epoque, n’existait pas les 35 h et que nous avons toujours cotise sur tout.
    Si des compatriotes expatries sont dans mon cas, j’aimerai avoir leur avis, qu’ont-ils entrepris en demarche pour ce vol manifeste?
    Ou est dispache cet argent dont je ne profite d’aucun droit ou assidtance medicale?

  3. Je ne crois pas Marie Maxence. En France, nous devons cotiser à une assurance complémentaire (en moyenne 80 € par mois)pour s’assurer du maximum de remboursement par rapport à ce que rembourse la sécurité sociale. Si vous êtes adhérent de la CFE en Angleterre ce sera de même, la CFE rembourse aux mêmes taux que la SS le reste est à votre charge et parfois c’est beaucoup. En revanche, si vous êtes en longue maladie (c’est le médecin de famille qui en fait la demande) le remboursement SS est de 100 % pour la maladie en question mais pas pour le reste

  4. Quelles sont les démarches pour activer la retraite française depuis la Floride ? Merci de me renseigner

  5. En France le systeme EST different vous devez payer in tiers et SA depend aussi de votre situation financiere ! Croyez moi vous etes mieux soigne en France !! NHS EST Dan’s une situation terrible votre GP vous vois pour quelques minutes comment voulez vous qu ‘ IL fasse in diagnostic!!

  6. je suis au maroc depuis 1 an .retraitee.agee de 63 an s.inscrite a la cnss du pays que dois je faire en cas de rapatriement sanitaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *