Sur la fin de vie, Jean-Luc Romero-Michel s’adresse à Brigitte Macron / Jeu-concours

La mort participe au sens de l’existence humaine. Nous vivons avec la mort et nous tendons tous vers cette étape de la vie. Notre mort nous appartient-elle ?

Le sous-titre #MaMortMAppartient qui figure sur la couverture du livre Lettre ouverte à Brigitte Macron de Jean-Luc Romero-Michel, publié aux éditions Michalon est plus qu’un hashtag, c’est un motto, c’est l’épigraphe qu’utilise l’auteur de cette lettre pour témoigner et interpeller Brigitte Macron sur les conditions de la fin de vie en France.

Jean-Luc Romero-Michel, conseiller régional d’Île-de-France, maire-adjoint du 12e arrondissement de Paris, président d’Elus Locaux Contre Le Sida (ELCS) et président de l’Association pour le Droit de Mourir dans la Digité (ADMD), s’adresse à la Première dame car souvent les femmes ont fait avancer les questions de société dans l’histoire de notre pays comme par exemple Françoise Giroud, Simone Veil, Michèle Barzach, Christiane Taubira, Dominique Bertinotti ou encore Elisabeth Badinter.

La mort est universelle pourtant en parler fait toujours peur, quelquefois l’évoquer est encore tabou. Alors le combat pour accéder à « l’ultime liberté », à pouvoir mourir dignement dans le respect de sa conscience et de sa volonté, à avoir en France une loi qui permettrait l’euthanasie et le suicide assisté est toujours d’actualité en 2018 et est source de nombreux débats dans le monde.

En France, des faits dramatiques nous sont relayés par la presse et nous apprenons que certaines personnes doivent être libérées. Elles ne sont malheureusement pas libres. Elles ne peuvent pas se libérer librement. En France, nous devons garder notre dignité et notre liberté jusqu’à la mort. Jean-Luc Romero-Michel rappelle dans son livre par 9 exemples que l’on meurt mal en France en 2018 et que les trois lois traitant de cette situation n’ont encore rien résolu. Pourtant les Pays-Bas, la Belgique, la Suisse, le Luxembourg, le Canada, la Colombie…

Notre mort nous appartient. Le combat pour la dignité et la liberté est toujours au goût du jour pour avoir le choix de sa fin de vie.

« Chère Brigitte Macron, chère Madame, »

Simon Holpert

 

Du 30 avril au 13 mai, vous pouvez participer au jeu concours pour gagner le livre de Jean-Luc Romero-Michel en répondant uniquement par courriel à concours@adfe.org à la question ci-dessous et en indiquant votre adresse postale :

En quelle année a été fondée l’Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité ?

Le tirage au sort aura lieu le lundi 14 mai et les 5 gagnants seront informés par courriel le jour du tirage au sort.

Imprimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.