Consultations citoyennes sur l’Europe : lancement début avril 2018

Consultations citoyennes sur l'Europe

Les consultations citoyennes sur l’Europe vont être organisées de début avril à fin octobre 2018 dans 26 États membres de l’Union européenne. L’objectif principal est de recueillir, à l’occasion de débats organisés partout sur le territoire et de consultations en ligne, le sentiment et les propositions des citoyens européens sur les politiques européennes et l’avenir de l’UE.

Outre une consultation en ligne qui sera ouverte dans tous les États participants, les citoyens français pourront participer selon diverses modalités :

  • débats organisés par le gouvernement, les collectivités territoriales, les élus ou la société civile. Le premier débat sera organisé dans la région Grand Est le 17 avril 2018, en présence du président de la République. Ces débats seront labellisés par le ministère de l’Europe et des affaires étrangères ;
  • panels citoyens sur les grands thèmes prioritaires (prospérité et emploi en Europe, développement durable, sécurité, innovation, l’Europe dans le monde, l’unité de l’Europe).

Pour garantir la neutralité politique de l’initiative, un comité de surveillance est mis en place. Les partis politiques présents au Parlement sont appelés à y désigner un représentant.
Une restitution nationale de ces consultations est prévue en France en partenariat avec le Conseil économique, social et environnemental. A l’échelon européen, le compte-rendu des ces consultations sera examiné lors du Conseil européen de 2018.

Vous souhaitez organiser un débat ? 
Tout citoyen ou organisme peut proposer l’organisation d’un débat dans le cadre des Consultations citoyennes sur l’Europe.
Les projets seront soumis à un processus léger de labellisation auprès du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères : les organisateurs s’engageront à adopter une démarche transparente et pluraliste et à établir un compte rendu public des débats en échange de quoi ils s’inscrivent dans la démarche des consultations citoyennes.
Un kit d’animation de rencontre, mais aussi un accès à des vidéos de formation, des fiches pratiques, des modèles de documents ou une « banque d’idées » seront fournis aux organisateurs d’initiatives labellisées.
Une consultation citoyenne sur l’Europe n’est pas une conférence, un cours, une séance  d’information, un meeting… une consultation citoyenne donne une large place à l’expression du public présent. Elle doit être ouverte à tous et transparente.
Pour toute information, contacter le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères en cliquant ici

Source : www.vie-publique.fr

Informations complémentaires :

 

Imprimer

Commentaires

  1. membre de LaREM a karlsruhe notre comite transfrontalier Alsace-et Baden-Württemberg s engage aupres de nos 2 peuples pourla cause europeenne(gde marche etc…) . je vous serais reconnaissante de nous fournir du „materiel“ d‘ information etc. cordialement dans ce debut de printemps. claude aline schönberger demoncheaux a D-76275 Ettlingen theodor-heuss-str 15

  2. Je n’ai jamais pu opiner lors des consultations européennes en ligne parce que, de nationalité britannique, je vis en France depuis longtemps. Or l’inscription demandée exige un numéro de passeport ou de carte d’identité du pays de résidence, et sont également refusés les numéros de la carte de séjour (à validité permanente) française et du passeport britannique.
    Quels que soient les pays concernés il doit y avoir des milliers de citoyens européens qui sont ainsi privés d’expression.

  3. Je suis contre l’UE et tout ce qu’elle représente !
    Les états européens et en particulier la France,doivent retrouver leur indépendance à tous les niveaux !
    A bas l’UE et ses oligarques !

  4. Rien que de l’enfumage, comme d’habitude. Après avoir forcé par dessus la volonté la volonté populaire pour entériner la constitution européenne, on continue à conditionner les gens pour qu’ils pensent qu’ils participent à une démocratie. Nos démocraties sont des mascarades, comme nos « révolutions »!

  5. Les elections sont le reflet de l’opinion au moment du vote. Il faudrait que les elections europeennes soient coordonnees avec celles des etats membres, elles-memes coordonnees entre elles. Comme on le remarque les citoyens ne peuvent pas comprendre les decisions decalees prises par nos representants dans l’Union soit a droite s’ils viennent de voter a gauche ou soit le contraire.Les prochaines elections europeennes auront lieu en 2019 les parlementaires actuels sont issus de partis qui ont ete lamines a la derniere election et les nouveaux partis: en marche insoumis et republicains devrons attendre 2019 pour faire entendre leur voix. Il est important de redresser cet anachronisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *