A Copenhague : à la rencontre du cinéma scandinave

Sylvie Guetienne, présidente, Kamel Benkaaba, professeur à l’université de Copenhague, Luc de Visme, conseiller consulaire, Odile Jensen, vice-présidente et Thomas Vinterberg, réalisateur danois.

Depuis juin 2017, la section Français du Monde-adfe du Danemark organise des soirées cinéma pour faire découvrir les trésors du cinéma scandinave à la communauté francophone de Copenhague.
Nous avons déjà vu ou revu Le festin de Babette du célèbre réalisateur franco-danois Gabriel Axel. Puis nous avons eu la chance de recevoir le jeune réalisateur danois Thomas Vinterberg pour la projection de son film La communauté. À cette occasion, un professeur de cinéma de l’université de Copenhague, Kamel Benkaaba, s’est entretenu avec le réalisateur avant la projection du film. Ce soir-là, le cinéma a joué à guichets fermés.
Récemment, la projection de Pelle le conquérant du fameux réalisateur Bille August a rencontré un franc succès.
En automne 2017, nous avons eu l’opportunité de visionner des documentaires engagés, comme La Sociale dont le réalisateur, Gilles Perret, avait fait le voyage jusqu’à Copenhague pour nous le présenter et animer le débat d’après-film. Salle comble, encore une fois!
L’équipe Français du Monde-adfe Danemark, encouragée par ces réussites successives, compte poursuivre sur sa lancée puisque dans le courant 2018 d’autres films et documentaires sont déjà prévus.

 

Imprimer

Commentaires

  1. Bravo ! Un vrai travail interculturel et de découverte des trésors cinématographiques du Danemark pour la communauté française.

  2. Excellente initiative que de faire découvrir la production cinématographique du pays aux francophones qui ne parlent pas le danois. Une idée très appréciée, qui pourrait inspirer d’autres branches de l’ADFE a travers le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.