Australie : Infirmières de guerre de Ken Cameron & Ian Watson

Infirmières de guerre (Anzac girls) – Ken Cameron & Ian Watson

Editions Condor Entertainment

http://www.condor-entertainment.com/infirmieresdeguerre-le-film

 

Se souvenir de la Grande Guerre est toujours d’actualité notamment avec les commémorations qui ont lieu à l’occasion de son centenaire. Deux fleurs nous rappellent cette guerre : le bleuet en France et le coquelicot dans les pays du Commonwealth. Le coquelicot est associé au souvenir des combattants, et tout spécialement aux soldats tombés lors de la Première Guerre mondiale. C’est ainsi que chaque année dans les pays du Commonwealth des coquelicots en papier sont portés par beaucoup de personnes le 11 novembre, jour de l’Armistice.

Dès le générique de la série australienne Infirmières de guerre, le costume des infirmières constitué d’une cape rouge en laine bouillie est une métaphore, une représentation du coquelicot lorsque la caméra les filme d’en haut. Des hommes ont fait la guerre mais des femmes aussi. Cette série est basée sur des journaux intimes, des lettres, des photos et documents historiques. Elle nous narre la vie de cinq jeunes infirmières – inconscientes du danger – australiennes et néo-zélandaises qui ont traversé le globe pour arriver en Egypte où leurs compatriotes se préparaient à la campagne des Dardanelles, également appelée campagne de Gallipoli.

Il faut se souvenir du courage de ces infirmières qui ont vu ses horreurs alors qu’elles étaient extrêmement jeunes et qui, par leur vocation et l’altruisme, ont soutenu les troupes alliées. Plus de 3000 femmes firent parties de l’ANZAC (Australian and New Zealand Army Corps), corps militaire australien et néo-zélandais et furent de toutes les campagnes : à Salonique, sur l’île de Lemnos, mais aussi en Angleterre et en France.

La série Infirmières de guerre retrace l’Histoire dure et parfois choquante de ces infirmières qui ont bien existées : Alice Ross-King, Elsie Cook, Olive Haynes, Hilda Steele et Grace Wilson. Nous les suivons au fil des 6 épisodes alors qu’elles apprennent à dépasser l’échec tout en gardant l’espoir à travers l’amitié, l’amour, et les petites victoires. Remémorons-nous et replongeons-nous dans l’Histoire : « les pires 24 heures de toute l’histoire de l’Australie » ont eu lieu en France lors de la bataille des Fromelles.

Se souvenir donc. Se souvenir du passé. Se souvenir des gens de l’ombre. Se souvenir des femmes de l’ombre. Se souvenir de ces femmes engagées et courageuses : Alice, Elsie, Olive, Hilda et Grace !

Simon Holpert

Imprimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *