Argentine : Les jeunes mortes de Selva Almada

Les jeunes mortes (Chicas muertas) – Selva Almada

Editions Métailié

https://editions-metailie.com/livre/les-jeunes-mortes/

 

Dans ce court récit, Selva Almada, figure montante de la littérature argentine, part sur les traces de trois meurtres de jeunes filles qui ont eu lieu dans les années 1980. Trois morts non élucidées parmi des milliers comme elles. Trois morts qui ont marqué son enfance.

A mesure de ses déambulations dans trois villages pauvres du pays, souvent cocasses, parfois inquiétantes, Almada dresse le portrait d’une société rurale, résignée, qui livre certaines de ses filles aux désirs et aux colères des hommes. L’écriture sèche et sobre coupe court à tout misérabilisme tandis que l’on s’immerge dans les souvenirs d’une narratrice survivante chanceuse et involontaire d’un monde aux mains de la violence patriarcale. On se surprend à sourire lors de certaines de ses errances mais la douleur des femmes n’est jamais bien loin.

Grâce à une structure éclatée qui fait se succéder les lieux et les époques et à l’absence de découvertes notables sur ses affaires, Almada permet à sa/son lectrice/teur de rester à une certaine distance de situations qui deviendraient trop particulières (et probablement trop douloureuses) et de garder en permanence à l’esprit que le machiste est le premier responsable de ces morts.

Une formidable réussite.

Jérôme Ferec

 

Imprimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.