Première semaine des lycées français du monde

Cette année aura lieu la première Semaine des lycées français du monde, du 12 au 19 novembre 2017. Cette semaine sera riche en événements organisés par les établissements scolaires dans le monde entier : une invitation à les découvrir et à fêter ce qui les rassemble !

La Semaine s’ouvrira au salon du livre francophone de Beyrouth le 12 novembre 2017 et s’achèvera au salon européen de l’éducation, à Paris, le 19 novembre. Elle animera l’ensemble du réseau scolaire implanté dans 137 pays, où 492 établissements accueillent 350 000 élèves.

La Semaine sera l’occasion de fêter ce rayonnement, et de l’amplifier. De multiples initiatives mettront en lumière le dynamisme des écoles, collèges et lycées français et l’implication des équipes éducatives au service de la réussite des élèves.

Une cartographie narrative des événements permet de suivre ce qui se passera dans chaque établissement. De plus, de nombreuses émissions de Web radio seront programmées et seront l’occasion de faire un focus sur des spécificités de l’enseignement français.

Tous les renseignements utiles et pratiques sur le site de l’AEFE en cliquant ici

Source : AEFE

Imprimer

Commentaires

  1. Bonjour,

    Tout cela est très bien, mais pendant ce temps à Madagascar, vu l’épidémie de peste qui sévit, cela va faire la troisième semaine que les élèves n’ont plus de cours, à cela s’ajoute les deux semaines de vacances scolaires de la Toussaint,ce qui va représenter au total cinq semaines sans cours…

    Hors il serait bon qu’un programme minimum soit distribué aux élèves, afin qu’ils puissent travailler à la maison, car les conséquences vont êtres désastreuses, le rattrapage n’étant pas possible quant au programme prévu pour l’année scolaire, dont ce premier trimestre.

    Qui plus est, les vacances scolaires sont relativement trop longues, sans compter le nombre de jours fériés qui s’ajoutent tous les ans et bien sûr les journées pédagogiques où il n’y a pas cours plus les périodes d’examens.

    Cela-dit, les Lycées Français à l’étranger, ont un coût qui n’est pas négligeable pour les Familles, y compris les bourses pour ceux qui y ont droit, et donc déjà à ce niveau, nous, les Familles, sommes en droit de réclamer qu’il y est des aménagements de prévus, afin que les élèves puissent assimiler un minimum d’enseignement, qui n’est certainement pas à la hauteur actuellement et de moins en moins d’ailleurs…

    Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *