Jeu-concours : le DVD Focus Iran pour aller à la rencontre de la scène photographique iranienne.

Le documentaire de Nathalie Masduraud et Valérie Urréa édité par la maison d’édition Doriane films parait en DVD le 25 septembre. Doriane Films est une société d’édition vidéo fondée en 1997 qui depuis sa création s’est toujours attachée à faire découvrir ou redécouvrir en DVD, Blu-ray, et maintenant en VOD sur sa plateforme filmsdocumentaires.com, des œuvres de fiction exigeantes et patrimoniales et des documentaires de création ayant trait à l’histoire sociale, culturelle, artistique et politique de notre monde.

 Avec la question « Je peux vous prendre en photo ? », le documentaire débute et nous emporte en Iran ou une jeune femme photographe, Tahmineh Monzavi, appareil photo à la main interpelle des passants.

Immédiatement, le spectateur est amené à s’interroger sur les possibilités de créer en Iran et sur la place des femmes dans la société iranienne. Pendant 52 minutes, dans ce pays jeune et en transition, nous rencontrons et découvrons les photographes Solmaz Daryani, Shadi Ghadirian, Abbas Kowsari – le seul photographe masculin du documentaire -, Tahmineh Monzavi et Newsha Tavakolian qui photographient l’Iran contemporain si méconnu et si vibrant.

L’art en Iran est du domaine de l’Etat et il faut toujours respecter les contraintes pour avancer, ne jamais renoncer et ne jamais dépasser les fameuses « lignes rouges ». Les « lignes de rouges » des interdits apportent de magnifiques métaphores et beaucoup d’humour. Comme chez les artistes occidentaux, les photographes iraniens se préoccupent des questions d’identités, d’appartenance, de genre, d’environnement, de mémoire collective… La variété de la création iranienne est riche.

Prenons par l’exemple des photos de la série « Like everyday » de Shadi Ghadirian qui y défie les contraintes : une femme ne peut être photographiée sans le voile obligatoire dès qu’elle apparaît dans un espace public. Shadi Ghadirian fait poser des femmes voilées par un tchador aux riches motifs colorés et non noirs avec des aspirateurs, des gants de vaisselle, un balai ou encore une tasse de thé. Sans visage et avec beaucoup d’humour, le portrait de la ménagère iranienne, condamnée à une vie de ménage, de repassage et de cuisine est dressé. Ces photographies dénoncent avec beaucoup d’humour la « femme objet ».

L’appareil photo est l’ « instrument de libération » de Newsha Tavakolian mais très certainement de plusieurs Iraniennes et Iraniens d’aujourd’hui.

En complément du documentaire, les rêves, les frustrations, les attentes et la réalité d’une jeunesse iranienne en quête d’indépendance est offerte par une websérie de 10 épisodes sur 10 jeunes photographes, très connectés à Internet.

 Simon Holpert

 

Du 22 au 28 septembre 2017, vous pouvez participer au jeu concours pour gagner un DVD ou un lien VOD en répondant uniquement par courriel à concours@adfe.org à la question ci-dessous et en indiquant votre adresse postale :

Dans quelle ville ont eu lieu les Rencontres photographiques de 2017 ou l’Iran était à l’honneur ?

Le tirage au sort aura lieu le vendredi 29 septembre et les 8 gagnants seront informés par Email le jour du tirage au sort.

Le tirage au sort du jeu-concours a eu lieu ! Bravo à Bénédicte, Chantal, Christine, Jeffery, Marie-Laure, Pascale, Thomas, Vincent ! Merci à tous pour votre participation !

Imprimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *