Décès de notre ami René Aicardi

Notre association a appris le décès de René AICARDI le 8 avril 2016. Cette perte nous plonge dans une profonde tristesse.

René a été une grande partie de sa vie un militant engagé dans les combats pour la liberté, la justice et le progrès social. Ses convictions solides l’ont conduit à militer aux plans politique (parti socialiste), syndical (notamment au sein de la FEN -fédération de l’éducation nationale- devenue UNSA) et à Français du monde-adfe qu’il a rejoint dès sa création et représentée au sein de l’Assemblée des Français de l’étranger pendant de longues années. Depuis 2014 il était conseiller consulaire pour Hong-Kong et Macao.

Son sens élevé de l’amitié, son humour, et sa chaleur humaine ont conquis beaucoup parmi nous. Son départ laisse un grand vide et nous partageons la peine de tous ses proches auxquels nous adressons nos condoléances.

Gérard Martin
secrétaire général

http://www.consulfrance-hongkong.org/Deces-de-M-Rene-Aicardi-conseiller-consulaire-a-Hong-Kong

Imprimer

Commentaires

  1. Au revoir René et merci pour tout ! Tu as été un modèle de militantitsme ! Tu nous manqueras affreusement…

  2. « Son sens élevé de l’amitié, son humour, et sa chaleur humaine ont conquis beaucoup parmi nous » et au delà Pour avoir été Délégué au CSFE de 82 à 88 avec lui je dois dire que lorsqu’il s’agissait de notre travail notre entente était fantastique. Je ne l’oublierai pas le René adieu mon ami.

  3. Au revoir, ami.Je n’ai ps connu le militant mais j’ai eu le bonheur de croiser l’homme. Tu as vécu avec panache et élégance, comme un mousquetaire, et tu es parti,sans bruit, discrètement, pour ne pas « emm.. » les copains.
    Tu as maintenant rejoint ton fils et tu peux enfin répondre à la question qui te torturait tant.
    Le « port parfumé », tes amis de la-bas et d’ailleurs ne t’oublient pas. Que ton humour, ta faconde et ton humanité fassent scintiller les étoiles du nouveau port où tu as jeté les amarres.

    Au revoir, René.

  4. pour avoir cotoyé René pendant de nombreuses années à lAFE, je regretterai son humour,sa sensibilité et la pertinence de ses positions politiques et syndicales

  5. Mon vieux camarade René,

    que de combats menés ensemble, à la FEN, à Hong-Kong, avant que tu deviennes le représentant respecté et dévoué au Conseil Supérieur des Français de l’Etranger.
    Nous avons échangé quelques mots lorsque tu es rentré en France, avec tant de discrétion: te connaissant, je craignais le pire.
    Ton élégance, ta courtoisie, ton talent oratoire, ton militantisme chevillé au corps nous manquent.
    Salut et fraternité!

  6. J’ai eu le bonheur de travailler à tes côtés pendant huit ans, Tu m’as accueilli à Hong Kong, je me rappelle encore de ces petits restaurants Thais que tu adorais.
    Tu étais un homme droit, juste, toujours à la recherche de l’intérêt commun.
    Repose en paix René, tu as donné beaucoup aux autres et leurs pensées t’accompagnent dans ce dernier voyage.

  7. René, un homme au grand coeur et à l’analyse fine qui représente une part non négligeable des bons souvenirs que je garde de mon passage au CSFE et à l’AFE.

  8. Rene er moi avons ete collegues au CSFE puis a l’AFE . Rene etait avant tout un AMI que je respectais beaucoup pour la sincerite de ses engagements en restant aussi toujours ouvert au dialogue.
    Rene etait avant tout un Humaniste . Un jour il m’avait fait cadeau d’une citation de Voltaire: « si, dans ma vie, j’ai fait un peu de bien, c’est la mon plus bel ouvrage » . Aujourd’hui, Rene, je te dedie cette citation . Respect pour tout ce que tu as fait. Tu resteras un modele d’elu pour les Francais de l’Etranger. Yves Alemany- President OLES JAPON

  9. M.et Mme Olivier et Soko PIERSON, le 12/04/2016

    Cher René,

    La disponibilité, la gentillesse et la bienveillance dont tu as toujours fait preuve envers tes amis mais aussi et surtout envers ceux qui t’entouraient et qui sollicitaient ton aide ont fait de toi une des personnes les plus estimées de Hong Kong. Ton accent et ton sourire étaient à la hauteur de ta réputation, remplie de chaleur et de générosité.
    Nous n’avons jamais retrouvé une personne de ta qualité, ici en France ou ailleurs. Tu es et tu resteras un exemple pour nous. Nous sommes tristes d’avoir perdu un ami – un vrai – un sincère – un soutien sans faille.

    Adieu et chapeau bas Monsieur René, Nous t’embrassons tendrement.

    Olivier, Soko et Victoria Pierson, amis de Hong Kong et de Nancy

  10. Adieu René, je conserve de toi l’image du camarade taraudé par les injustices sociales, du militant aux envolées lyriques et aux discours flamboyants, du défenseur des droits à la logique implacable. Pour ta vision humaniste permanente, tu faisais partie des personnes dont je prenais l’avis,quand la pression pouvait se faire forte à la barre de Jardine’s. Une étoile s’est éteinte dans le ciel du port parfumé.

  11. Il a rejoint son fils aîné que jusqu’à sa mort il y a bientôt 15 ans, il n’avait vu pendant toute sa maladie, pendant 25 ans. Et pourtant il l’aurait tant souhaité.
    Qu’il repose en paix.

  12. Mon cher René,
    Je n’ai pas toujours partagé tes positions, tu le sais, mais ton écoute, ton penchant à livrer tes analyses, ta constante courtoisie vont me manquer et nous manquer., sans parler de ce sourire des retrouvailles lors de nos Assemblée. Au revoir cher René.

    Le marseillais de Montréal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.