Campagne mondiale pour l’éducation 2013 : la chronique de Solidarité Laïque #2

logo SL

Campagne mondiale pour l’éducation 2013 : chaque enfant a droit à un(e) enseignant(e) qualifié(e) !


Solidarité Laïque est le membre français de la Campagne Mondiale pour l’Education
(CME), née en 1999 de la rencontre de vastes mouvements de la société civile mobilisés en vue de leur participation au forum mondial sur l’Education Pour Tous (EPT) d’avril 2000 à Dakar.

Lors de ce forum, les dirigeants de 180 pays se sont engagés à atteindre ensemble 6 objectifs pour l’EPT d’ici 2015 par des financements et des mesures adaptées. La CME est composée de syndicats d’enseignants, de groupements d’éducation, de militants des droits de l’enfant et d’associations de solidarité internationale, à travers 25 organisations internationales et 46 coalitions nationales et régionales présentes dans 120 pays. Elle est reconnue par les instances nationales (ministères de l’Education nationale et des Affaires étrangères) et internationales (UNESCO, Banque Mondiale, etc.) comme un interlocuteur politique légitime et majeur sur ces enjeux.

Dans un monde de plus en plus gouverné par les économies du savoir, l’exclusion de l’éducation se traduit par des inégalités et des injustices sociales croissantes et par une aggravation de la pauvreté. Pourtant, on sait que l’Education est un objectif réalisable si la volonté politique suffisante est mobilisée. De plus, (devons-nous le rappeler ?), c’est un Droit humain universel et une responsabilité centrale des Etats ! 

Chaque année, à la date anniversaire du Forum de Dakar fin avril,  la CME organise une Semaine d’action mondiale : tous les militants pour le droit à l’éducation dans le monde peuvent exprimer leur attachement à ces principes et leur détermination à voir ces objectifs atteints.

La CME a choisi de faire un focus pour l’année 2013 sur la formation et la qualification des enseignant(e)s, éléments qui doivent être au cœur des politiques de coopération en matière éducative.

En effet, le manque crucial et les recrutements « au rabais » d’enseignants non qualifiés ces dernières décennies se sont révélés désastreux pour la qualité de l’éducation. C’est la raison pour laquelle Solidarité Laïque et la CME rappellent l’importance :

  • de recruter 1.7 million d’enseignant(e)s supplémentaires d’ici 2015 (statistiques UNESCO) pour assurer l’éducation primaire universelle, 
  • d’augmenter le ratio nombre d’enseignant(e)s/nombre d’élèves,
  • d’assurer une formation initiale de qualité et une formation continue à tous les enseignant(e)s,
  • de valoriser le métier d’enseignement et assurer un salaire décent aux enseignant(e)s,
  • d’augmenter les financements liés à l’éducation dans les pays du Sud comme dans les pays du Nord.

Pour la France, il s’agit d’honorer ses engagements EPT et notamment sa quote-part aux 16 milliards de dollars EU par an supplémentaires nécessaires pour atteindre les objectifs de l’EPT d’ici à 2015. A cette occasion, Solidarité Laïque publie un Observatoire de la coopération éducative française et analyse les moyens au regard des discours. Elle interpellera les parlementaires.

Quel que soit le pays dans lequel chacun d’entre nous habite, il est concerné et peut soutenir le mouvement, dont les enjeux sont majeurs pour notre civilisation.

C’est en tout cas le sens de l’engagement de tous les acteurs de Solidarité Laïque !

 

Carole Coupez
Déléguée aux actions éducatives

Pour en savoir plus :
www.educationpourtous.com : le blog de la coalition française. Educateurs/enseignants de tout pays, Solidarité Laïque vous invite à déposer votre « portrait » en ligne !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *