Etre volontaire international

Etre Volontaire International, c’est partir pour une mission professionnelle à l’étranger tout en bénéficiant d’un statut public protecteur. Le Volontaire International est placé sous la tutelle de l’Ambassade de France.

Les missions durent de 6 à 24 mois ; elles s’effectuent :
–  en entreprise, 
–  au sein d’une structure française, publique ou para-publique, relevant du Ministère des Affaires étrangères et européennes ou du Ministère de l’Economie et des finances,
–  dans une structure publique locale étrangère (centres de recherche et universités publiques),
–  auprès d’organisations internationales ou d’associations agréées.

Le Volontariat International n’est pas du bénévolat. Les V.I perçoivent mensuellement une indemnité forfaitaire, variable suivant le pays d’affectation, mais indépendante du niveau de qualification.

Destiné principalement aux étudiants, jeunes diplômés, ou chercheurs d’emploi, de 18 à 28 ans, le Volontariat International est une expérience professionnelle enrichissante, véritable tremplin pour une carrière internationale.

Tous les métiers sont concernés : 
  –  en entreprise : finances, marketing, commerce international, contrôle de gestion, comptabilité, mécanique, électronique, télécommunications, informatique, BTP, agronomie, tourisme, droit, ressources humaines…
–  en administration : animation culturelle, enseignement, veille économique, commerciale ou scientifique, informatique, sciences politiques, droit, économie, recherche, médecine, hôtellerie-restauration…

Vous devez avoir entre 18 et 28 ans, être de nationalité française ou européenne et être en règle avec les obligations de service national de votre pays. Mais surtout faire preuve d’esprit d’initiative et d’une forte motivation.

source : civiweb.com

Informations pratiques  (inscription, missions…) cliquer ici

Imprimer

Commentaires

  1. pour les 55 60 comme moi rien n’est prevu dans ce cadre…

  2. Bonjour,
    Pourquoi cette barrière : 18 / 28 ans ?
    Je comprends qu’il faille aider nos jeunes gens à trouver leur voie.
    J’ai élevé trois enfants. L’ainé occupe un poste important pour une société européenne, aux Philippines ; le second travaille en Californie pour une firme internationale ; et ma fille occupe une fonction export externalisée aux Émirats. C’est dire que nul besoin de me convaincre.
    Alors permettez ma question : pourquoi cette exclusion des seniors ???
    J’ai l’âge de la retraite en France. J’ai travaillé pour des firmes françaises à l’étranger pendant 15 ans de ma vie et suis toujours et à ce jour, consultant sur le terrain en Afrique de l’Ouest, après avoir exercé au Maghreb, en Asie, en Russie ou en Égypte… Je jouis d’une parfaite santé et pense avoir l’expérience ainsi que la connaissance de ce qu’il est possible d’apporter dans ces régions du monde… Ce qui me conduit à ne pas envisager autre chose que de rester en activité et de faire de mon mieux pour le transmettre à ceux qui en ont besoin.
    Ce que je vois sur le terrain, ce sont les besoins réels qui ne peuvent venir que de l’expérience et donc assortis du non-droit à l’erreur…
    Voilà ce que m’inspire votre appel au volontariat international tel que formulé dans votre annonce…
    Je ne m’attends pas à une réponse, mais sait-on jamais!
    Bien cordialement.

  3. cherchons une annee de volontariat pour jeunde fille comme aide-maternelle dans und maternité bilingue francais-allemand.
    meci de nous aider

  4. Je vous f illicites pour cette initiative mais le seul rapprochement c’est l’age des gens concerner.

  5. Ma fille serait interessee par ce genre d’experienec. Pourrais je avoir plus d’informations? Merci
    Jean-Michel Barray

  6. Bonjour,

    Pourquoi ces limites d’âge?

    C’est comme les offres d’emploi des entreprises; jamais vu une boîte qui embauche de parfaits débutants;
    toujours à la recherche de la perle rare qui a quelques années d’expérience mais qu’on paiera au lance pierre…
    J’ai 64 ans, je suis à la retraite et j’habite depuis 6 ans en Thaïlande.
    Mais je ne me sens pas suffisamment vieux pour ne plus travailler pourtant il y a six ans la Poste m’a gentiment poussé dehors…
    Et pourtant j’étais moniteur national dans trois disciplines: sécurité incendie, cariste et sécurité routière.
    Ici, en Thaïlande il y aurait beaucoup à faire mais le marché du travail est exclusivement réservé aux thaïlandais..
    Donc je ne travaille pas, d’ailleurs je n’en ai pas le droit avec mon visa.
    par contre je roule en bicyclette, beaucoup; hier 150 kilomètres sous un soleil d’enfer…Beaucoup de jeunes de 18 à 28 ans ne l’auraient pas fait; trop fatigant…
    Cordialement,

    Michel Meunier

  7. Bonjour,
    Avoir ce service pour les 18/28 ans tres bien! Mais alors, pourquoi nos gouvernants qui veulent allonger l’age de la vie active (ou prolonger l’age de depart a la retraite) ne creent ils pas un service equivalent dedie aux retraites??
    Je suis moi aussi un retraite experimente vivant aux Phillipines apres 30 ans a l’international. Comme alexandre et Michel qui ont laisse un message je suis condamne a l’inaction alors que je pourrai transmettre une certaine experience. Mon corps est en forme et ma tete a 18 ans.
    Quel gaspillage pour la France !!
    Bien a vous.

  8. Bonjour,
    je suis absolument d’accord avec toutes ces personnes qui contestent la limitation d’âge. Tant de gens encore en pleine forme avec un bagage d’expériences incroyable et condamnés à l’inactivité. Quel dommage.

  9. D’accord avec toutes les personnes qui relèvent le point relatif à l’âge limite 18/28 ans, en effet, j’ai 29 une valise de diplômes et au chômage en Algérie(je suis sûre que nous sommes beaucoup dans ce cas), j’aurais bien aimé être concernée et profiter de cette opportunité. Dommage.

    Bien cordialement

  10. Bonjour, je suis colombienne, et je suis très interessée à continuer avec ma vie professionelle. Malheureusement, la limite d’âge est trés démotivante. Merci bcp

  11. tout à fait d’accodr avec la plupart des commentaires qui mettent l’accent sur les limites d’âge et sur l’inexistence d’un programme pour des gens plus âgés qui pourrait consistuer un apport d’expérience non négligeable.

  12. moi aussi j’ai largement dépassé les 28 ans; mais pour tous ceux qui « conteste » la limite d’age, il faut savoir que le VI a été mis en place pour faciliter l’insertion des jeunes diplômés ou chercheurs d’emploi, en leur offrant la possibilité d’acquérir une solide expérience, qui ne manque à aucun des jeunes retraité…. il y a un site dédié au volontariat international que vous trouverez sans difficulté. Mon regret est que ce service soit arrivé trop tard pour moi.et que la parité homme:femme ne soit pas respectée dans tous les secteurs..

  13. Mon neveu de 22ans, specialise en informatique et chercheur d’emploi, est interesse par Le Volontariat International.Pourriez-vous m’envoyer plus d’informations? Merci

  14. Mon commentaire antérieur a disparu; donc je recommence. D’accord avec les commentaires qui vont dans le sens d’un questionnement sur la limite d’âge qui ne permet pas de laisser un espace à l’expérience acquise passés les 29 ans.

  15. En complément du commentaire de gebe qui souligne bien l’objectif du VI, au-delà de 28 ans, rien ne vous empêche de postuler aux postes d’Expert Technique International qui demandent plus qu’une solide expérience. Pour plus d’informations, voyez Google.
    Toutefois, la sélection est rude.

  16. Bonjour,

    J’ai un entretien pour un VIE demain, mais je pense que l’entreprise n’a pas tenu compte du fait que je n’ai ni la nationalité française ni européenne.
    Savez-vous s’il existe des dérogations à ce niveau là?

  17. la proposition est fort interrescente cependant la limite d age est une contrariété

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *