Français du monde-adfe partenaire de la Fondation Lilian Thuram – Education contre le racisme

Sans titre-3

Depuis sa création, Français du monde-adfe promeut le respect des Droits de l’Homme et l’égalité entre tous les citoyens, quels que soient la couleur de leur peau, leur religion, leur genre, leur identité sexuelle ou encore leur nationalité.

Notre association devient à ce titre partenaire de la Fondation Lilian Thuram – Education contre le racisme. Depuis 2008, la fondation créée et présidée par l’ancien international de football est engagée dans la lutte contre les discriminations. Avec l’appui d’un comité scientifique, elle met en place des actions variées visant à nous faire prendre conscience de nos préjugés et à les déconstruire. Pour en savoir plus, consultez la page que nous lui consacrons et le site www.thuram.org

Nous encourageons les sections Français du monde-adfe intéressées par l’organisation d’une activité éducative contre le racisme à prendre contact avec melina@adfe.org pour recevoir le programme multimédia “Nous Autres” conçu par la Fondation Lilian Thuram.

2 commentaires sur “Français du monde-adfe partenaire de la Fondation Lilian Thuram – Education contre le racisme

  1. Votre pessimisme peut se comprendre lorsqu’on considère certains comportements non pas religieux mais de religiosité superficielle, ou à l’inverse laïcistes et non pas laïques. Cependant laïcité et religion se complètent sans s’opposer, si l’on veut bien essayer de comprendre ce que veut dire “Rendez à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu”. De ce point de vue, le catholicisme est clair : la sphère politique et religieuse sont autonomes, tout en se complétant.

    Deux extraits de Vatican II, parmi de très nombreuses déclarations doctrinales de l’Eglise sur le sujet, qui vous intéresseront :
    « Sur le terrain qui leur est propre, la communauté politique et l’Eglise sont indépendantes l’une de l’autre et autonomes. Mais toutes deux, quoique à des titres divers, sont au service de la vocation personnelle et sociale des mêmes hommes. Elles exerceront d’autant plus efficacement ce service pour le bien de tous qu’elles rechercheront davantage entre elles une saine coopération (…). L’Eglise respecte et promeut aussi la liberté politique et la responsabilité des citoyens. » (Gaudium et Spes 76, §3)

    « Il appartient à la mission de l’Eglise de porter un jugement moral, même en des matières qui touchent le domaine politique, quand les droits fondamentaux de la personne ou le salut des âmes l’exigent, en utilisant tous les moyens, et ceux-là seulement, qui sont conformes à l’Evangile. » (Catéchisme de l’Eglise Catholique : CEC 2246)

    Benoit XVI a constamment insisté sur cette juste autonomie de la raison humaine. Cet extrait de son discours au parlement allemand sur les fondements du droit de l’état libéral prononcé le 23 septembre 2011 vous rendra optimiste je l’espère :
    ” (…) Comment reconnaît-on ce qui est juste? Dans l’histoire, les règlements juridiques ont presque toujours été motivés de façon religieuse: sur la base d’une référence à la divinité on décide ce qui parmi les hommes est juste. Contrairement aux autres grandes religions, le christianisme n’a jamais imposé à l’État et à la société un droit révélé, ni un règlement juridique découlant d’une révélation. Il a au contraire renvoyé à la nature et à la raison comme vraies sources du droit – il a renvoyé à l’harmonie entre raison objective et subjective, une harmonie qui toutefois suppose le fait d’être toutes deux les sphères fondées dans la Raison créatrice de Dieu. Avec cela les théologiens chrétiens se sont associés à un mouvement philosophique et juridique qui s’était formé depuis le IIème siècle av. JC. Dans la première moitié du deuxième siècle préchrétien, il y eut une rencontre entre le droit naturel social développé par les philosophes stoïciens et des maîtres influents du droit romain. Dans ce contact est née la culture juridique occidentale, qui a été et est encore d’une importance déterminante pour la culture juridique de l’humanité. De ce lien préchrétien entre droit et philosophie part le chemin qui conduit, à travers le Moyen-âge chrétien, au développement juridique des Lumières jusqu’à la Déclaration des Droits de l’homme (…).
    Pour le développement du droit et pour le développement de l’humanité il a été décisif que les théologiens chrétiens aient pris position contre le droit religieux demandé par la foi dans les divinités, et se soient mis du côté de la philosophie, reconnaissant la raison et la nature dans leur corrélation comme source juridique valable pour tous.”

  2. A l’automne de ma vie, j’ai parcouru une bonne partie de la planète pour y exercer mes activités d’ingénieur.
    J’ai rencontré des gens merveilleux partout y compris dans les pays actuellement très déstabilises.
    En tant que scientifique, je suis bien au dessus du débat traditionnel relatif au racisme. Ceci au point que je me considère avant tout comme un terrien, pour moi, les frontières n’étant qu’un trait sur la carte.
    Maitre de mon libre arbitre, je suis également un laïque convaincu et totalement imperméable à ce que je considère comme des sectes et que l’on appelle religions, qui sont à l’origine d’une grande partie des massacres et autres génocides depuis la nuit des temps.
    Pour autant, il y a une grande confusion actuellement et une gigantesque manipulation des esprits sur le thème du racisme à des fins purement politiques.
    Je le déplore, car en annihilant la laïcité comme nous le faisons actuellement au profit de minorités belliqueuses dont les desseins sont d’un autre temps, nous créons forcément le racisme.
    La laïcité, ce n’est pas des droits et une impunité illimités pour les uns et des sanctions pour les autres.
    Ce n’est pas une minorité qui peut piller impunément nos acquis pour ensuite nous imposer sa doctrine.
    Nous avons vécu cette expérience il n’y a pas si longtemps avec les Nazis.
    J’ai créé un groupe d’ingénieurs de toutes nationalités, sans aucune distinction d’origine. Par contre, toute tentative malsaine d’endoctrinement, ou de ségrégation sectaire est immédiatement sanctionné d’exclusion (ce qui n’est jamais arrivé à ce jour dans notre groupe, l’intelligence prédomine).
    Je regarde avec tristesse évoluer ce monde inculte, qui ne retient aucune leçon de l’histoire, mieux, qui ne l’enseigne même plus.
    Mes merveilleux instituteurs de l’école publique étaient des laïques et j’ai été éduqué avec le respect des autres.
    Aujourd’hui, on apprend le Coran à l’école et on traine les enfants dans les Mosquées.
    Ce n’est pas ça la laïcité.
    Les laïques ont remporté une gigantesque victoire le 9 décembre 1905 avec la loi de la séparation de l’État et de l’église.
    Un siècle plus tard, on impose une autre religion à nos enfants. Et pitre que ça, le simple fait de le dénoncer est passible des pires sévices de la part de l’État qui au nom du racisme a muselé toute forme de laïcité.
    J’ai voyagé dans bon nombre de pays qui luttaient pour leur laïcité, aujourd’hui, la majorité de ces pays sont victimes du totalitarisme religieux au nom des Droits de l’Homme….!!!
    Le pire étant que ce totalitarisme a été poussé par nos pseudo démocraties.

    Moi, il ne me reste que peu de temps à vivre et plus tôt je partirai, plus tôt sera le mieux, car cette décadence organisée de la laïcité va de toute manière très mal finir. Mais ça aussi, c’est organisé comme l’a été la monté du Nazisme.
    Ma famille a payé un lourd tribut à la lutte contre le totalitarisme sauvage et sanguinaire. Aujourd’hui, ce message peu me valoir de graves ennuis et même d’être fiché comme étant un réactionnaire.
    Je vais regarder s’effacer le combat de nos parents, en espérant m’éteindre avant le chaos.
    Lorsque qu’une nation bafoue les principes de la laïcité, comment le peuple peut-il ne pas réagir.
    Je ne suis pas un français du monde, mais tout simplement un terrien, sans race, ni couleur, ni appartenance. Un terrien.
    Quant on en sera là, alors vous aurez gagné le combat. Mais nous en sommes bien loin, surtout avec le monde politico-finacier qui nous dirige.
    Bien à vous
    JC ANDRE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>