Deuxième tour de l’élection présidentielle

logo français du monde-adfe

Association civique, enracinée dans les valeurs républicaines humanistes et sociales, notre rôle est d’informer nos compatriotes établis à l’étranger et de les inciter à y être des citoyens actifs. L’association exprime ici une position fondée sur la concordance entre les valeurs auxquelles son action se réfère et celles qui ont fondé l’action des candidats dans le passé ainsi que leurs programmes pour l’avenir.

Depuis cinq ans, en notre qualité de citoyens, en notre qualité de Français à l’étranger, nous avons été heurtés par les principes et les méthodes de Nicolas Sarkozy et nous avons payé notre tribut à ses choix idéologiques.

Attachés à la justice sociale nous avons vu en cinq ans le nombre de pauvres atteindre les 8 millions de personnes dans notre pays.

Hostiles à toute discrimination nous avons vu s’accroître la stigmatisation des Français d’origine étrangère, leur exclusion de l’emploi et du logement, ce qui a conduit à la radicalisation de certains et à l’exil des plus dynamiques.

Attachés à la laïcité, nous avons subi le discours de Latran, « le curé toujours supérieur à l’instituteur ». La laïcité qui est le socle du vivre ensemble en France depuis plus d’un siècle, n’a servi qu’à stigmatiser les musulmans.

Hostiles à l’impérialisme, au néocolonialisme, nous avons entendu avec stupéfaction le discours de Dakar, « les Africains pas encore entrés dans l’Histoire » et nous avons vu renaitre la Françafrique.

Au total nous estimons qu’en brouillant tous les repères et en fragilisant la société française face à la crise, par une politique fiscale et sociale injuste et inadaptée à la situation, Nicolas Sarkozy, victime de ses manœuvres a précipité bien des Français vers le Front national.

En tant que Français à l’étranger nous avons subi la dégradation du service public consulaire, le harcèlement administratif des binationaux, la baisse des aides sociales, l’explosion du coût de la scolarité qui a résulté de la démagogique mesure de prise en charge que le candidat promet maintenant d’étendre aux classes de collèges alors qu’elle n’est déjà plus financée pour celles du lycée.
Nous avons aussi subi les contre-coups d’une politique étrangère erratique.

Ces cinq années ont vu bafouées toutes les valeurs que nous défendons alors que pour ce second tour elles sont portées par François Hollande qui se réfère inlassablement à des principes fondamentaux dans lesquels nous nous reconnaissons.

La République respectée dans ses Institutions, et bientôt renforcée par la renaissance du service public, richesse de tous.

La justice sociale restaurée par une réponse à la crise économique et une réduction de la dette publique fondée sur une politique dynamique favorable aux classes moyennes et populaires et par le rétablissement de la justice fiscale.

La priorité donnée à la jeunesse, l’école républicaine à reconstruire, la formation professionnelle à développer, l’emploi à soutenir.

L’ardente obligation de rendre du travail à tous les actifs par la ré industrialisation qui naitra de la recherche et de l’innovation.

Français à l’étranger nous retrouverons progressivement un service consulaire modernisé doté des agents nécessaires à son fonctionnement, un système d’aide sociale fondé sur la solidarité nationale, un appui à la recherche d’emploi, une aide à la scolarité fondée sur les critères sociaux, les seuls qui garantissent l’accès à l’école française pour tous ceux qui le souhaitent.
Nous serons soutenus dans le développement des alternatives à l’école française adaptées à nos situations diverses : programme FLAM, sections bilingues…

Parmi nos adhérents toutes les couleurs de la gauche se retrouvent : les uns ont voté Eva Joly, les autres Hollande, certains se sont reconnus en Mélenchon, d’autres ont été fidèles à l’extrême gauche et certains plus centristes ont voté pour François Bayrou.

Pour le deuxième tour, il n’y aura que deux bulletins de vote… et les réserves de voix sont abondantes. Votez et faites voter ceux qui n’ont pas participé au premier tour.

2 commentaires sur “Deuxième tour de l’élection présidentielle

  1. comme française vivant en Uruguay j’ai honte que nombreux ont votés SArkosy a l’étranger espérons qu’ils réfléchiront pour le second tour-en effet ici on a eu du forcing avec des chargés de mission UMP venus a la peche aux voix,c’était invitation privée pour 250 français privilégiés chez la princesse d’Aremberg a Puntadeleste ,nous autres ne comptons pas les français anomymes ,retraités,double nationaux ,jeunes s’installant etc..-seuls les riches expatriés font la plus et le beau temps des buffets dinatoirs d’Ambassade,d’associations etc..,pfff il est temps que ces privilèges cessent…vive mr Hollande (j’ai votée mr Mélanchon)-

  2. Ou peut on avoir acces aux resultats par bureau de vote du premier tour aux Pays Bas ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>