Communiqué de Français du monde-adfe relatif à la confirmation de la condamnation de Florence Cassez

Français du monde-adfe est consterné par la confirmation de la condamnation de Florence Cassez. Condamnée à 60 ans de prison (soit une perpétuité déguisée!) au Mexique pour enlèvement, séquestration, délinquance organisée ou association de malfaiteurs, ainsi que pour possession d’armes et de munitions, Florence Cassez continue de clamer son innocence.

Nous ne pouvons que dénoncer un certain nombre d’éléments objectifs qui témoignent des irrégularités de la procédure qui a abouti à la condamnation de Florence Cassez et que l’un des cinq juges de la cour suprême mexicaine a établies  dans son rapport pour proposer à ses collègues une libération immédiate de la Française.

Lors de sa réunion de la cour suprême, deux juges ont été favorables à la libération immédiate, deux s’y sont opposés, l’un d’entre eux a préconisé le maintien en détention mais proposé une nouvelle révision du dossier. Au bout du compte, Florence Cassez reste détenue alors que le rapport du juge laissait espérer sa libération.

Notre sénatrice Claudine Lepage avait eu l’occasion de suivre particulièrement ce dossier à l’occasion de plusieurs déplacements au Mexique en 2010 et de s’entretenir au téléphone avec la jeune femme. De nombreuses institutions et personnalités mexicaines se sont mobilisées pour dénoncer les graves irrégularités qui entachent l’enquête depuis le funeste montage policier de l’arrestation de Florence Cassez.
Sa condamnation à 60 ans de réclusion est disproportionnée et surtout repose sur des faits mal établis. Nous sommes bien loin du procès juste et impartial, que tout justiciable est en droit d’attendre.
Le seul recours envisageable, à présent, est le dépôt d’une plainte devant la Cour inter-américaine des droits de l’homme. Et cette procédure prendrait encore de bien trop longues années.

Français du monde-adfe, engagée depuis sa création pour le respect des Droits de l’Homme et le droit au procès équitable, ne peut qu’espérer que ces principes démocratiques soient mis en application dans cette affaire et que la justice l’emporte conduisant ainsi à la libération de Florence Cassez.

Un commentaire sur “Communiqué de Français du monde-adfe relatif à la confirmation de la condamnation de Florence Cassez

  1. Il est incroyable de continuer à entendre le cynisme et l’impuissance des responsables politiques face à l’impunité des « vrais coupables », comme le clame à juste titre Florence Cassez. Comme s’il fallait laisser passer que le Mexique est un pays ou plutôt une  » République Fédérale » qui se refuse le droit de se regarder en face, comme si le déni devait prendre le pas sur la réalité des faits. Soyons clairs: au Mexique les » Narcos » ont eu le soutien non seulement du gouvernement Calderon, mais aussi des Etats y compris de gauche et c’est sans doute pour cela que l’église catholique s’est raliée au dernier moment à la cause des marcheurs qu’étaient les familles de disparus, de Cuernavaca à México D.F., car ils entendaient dénoncer cettte » salle guerre » menée par le pouvoir contre les narcos, qui a sû trouver des boucs émissaires comme Florence Cassez, au grand bonheur des marchands d’armes que sont les Etats-Unis, et qui ont encouragé le crime organisé des Narcos: 400 000 morts. Que cessent les cris de cete partie de la population inconsciente! Et qu’on clame haut et fort que le Mexique mériterait la Cour Pénale Internationale! Bravo Florence pour votre courage, et Hollande cessez toute forme d’échange avec des pays sous le dictact de l’argent de la drogue. Que le peuple mexicain ouvre les oreilles et entende: Florence est innocente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *