Moins d’immigrés, une France faible

Français établis à l’étranger, nous sommes des immigrés dans nos pays de résidence. Même si l’émigration en provenance des pays riches – dont la France fait partie – est le fait de citoyens qui ont bénéficié d’un bon niveau de formation grâce auquel leur insertion socio-professionnelle est facilitée, nous savons ce que c’est d’être étranger. Les attaques récurrentes contre les immigrés en France nous atteignent. Eux, comme nous, apportent à leur pays d’accueil une force de travail qui ne lui a rien couté et le dynamisme propre aux migrants.
L’appel de Martin Hirsch, Etienne Caniard, Philippe Aghion, François Chérèque, Etienne Pinte et François Soulage, rétablit des faits qu’il est utile pour nous tous de connaître.

L’idée que l’immigration serait responsable de nos déficits sociaux n’est pas nouvelle. Elle revient en force aujourd’hui, au-delà de la rhétorique sempiternelle de l’extrême droite, pour justifier la perspective de rendre plus difficile l’accès des immigrés aux prestations sociales.

Une fécondité plus dynamique, un taux de chômage plus élevé, un état de santé plus vulnérable, un accès possible aux minima sociaux serait à l’origine d’un coût pour les dépenses sociales. Voilà ce qui est avancé pour prétendre qu’avec moins d’étrangers sur notre sol, les dépenses sociales seraient moins élevées et les déficits publics jugulés. Ce raisonnement partiel est faux.

«L’arrêt de l’immigration creuserait le déficit de la protection sociale.» Une étude récente réalisée par le laboratoire Equippe de l’université de Lille I a dressé un bilan du financement de la protection sociale appliquée aux seuls migrants. Cette étude, financée par le ministère des Affaires sociales, est solide. Elle montre notamment que, après 60 ans, les transferts reçus par les migrants deviennent significativement inférieurs à la moyenne. Ils utilisent moins le système de santé. Ils touchent de plus petites pensions de retraite.

Au total, le bilan des coûts et des contributions des migrants au financement de la protection sociale produit un bilan positif de 3,9 milliards d’euros. La contribution nette globale de l’immigration aux budgets publics serait, quant à elle, de l’ordre de 12 milliards d’euros. L’étude estime que l’arrêt de l’immigration aujourd’hui creuserait le déficit de la protection sociale à hauteur de 1 % du PIB à l’horizon 2030.

Il n’existe, en revanche, aucun rapport officiel public, aucun travail académique qui infirme ces travaux scientifiques. Y a-t-il des données cachées ? Si elles existaient, on aurait du mal à comprendre pourquoi ceux qui défendent cette thèse ne s’empressent pas de les rendre publiques.

Si on divisait par deux le nombre d’immigrés, on creuserait donc les déficits publics, au lieu de les combler. Cela peut paraître paradoxal, mais c’est vrai. Les Français ne sont pas privés de prestations sociales par les immigrés que nous accueillons : ceux-ci contribuent au contraire à notre protection! Et dans ce domaine on se garde bien de se référer au modèle allemand, qui compte sur une immigration accrue pour combler ces déficits démographiques.

Le maintien d’un modèle social protecteur n’est pas menacé par l’immigration. C’est la cohésion sociale qui est menacée quand on fait croire à l’opinion publique que les immigrés sont les responsables de maux qui nous appartiennent, et qu’il nous appartient de résoudre. Cela ne signifie pas qu’il ne serait pas légitime de débattre des questions d’intégration, de la politique d’immigration, ni de l’avenir de la protection sociale. Autant de sujets importants et difficiles, mais distincts. Faire croire que les immigrés creusent nos déficits sociaux est une idée trompeuse.

Par Martin Hirsch ; Étienne Caniard, président de la Fédération nationale de la Mutualité française ; Philippe Aghion, professeur d’économie à Harvard ; François Chérèque, secrétaire général de la CFDT ; Étienne Pinte, député UMP, président du comité national de lutte contre la pauvreté et l’exclusion ; François Soulage, président du Secours catholique.

Paru dans « Le Journal du Dimanche«  le 11 mars 2012

47 commentaires sur “Moins d’immigrés, une France faible

  1. Voilà 1 an que je suis installé en Californie. Je ne sais pas si je retournerai en France mais la lecture de certains commentaires ne me fait pas envie.
    Je suis né en France de parents d’origine algérienne, résidants depuis plus de 30 ans. J’ai eu la chance de ne pas avoir grandi dans une « cité HLM », la chance d’avoir fait des études.

    Suis-je Français ? Certains diront que oui, d’autre ne manqueront pas d’utiliser le terme antinomique « d’immigré de 2nd génération », ou de me dire que mon prénom ne sonne pas très Français.

    Bref, je suis parti car on m’a proposé un emploi aux USA. Avoir un visas, un permis de conduire, un numéro de sécu, être en règle quoi, à été facile. En tant qu’immigré je bénéficie d’un avantage fiscal temporaire (considérez cela comme une aide) car je suis exonéré de l’impôt fédéral pour un certain temps. Tout ça facilite l’adaptation et permet de se focaliser sur plus des choses plus importantes.
    La Californie est un merveilleux état. Quelle diversité ! Mexicain, Asiatiques, Algériens, Français, Iraniens, Italiens…natif Américain ou simplement de passage, on croise de toute les origines. Et il y a beaucoup de respect envers les cultures étrangères.

    Dans ma ville (San Diego) il y a une mosquée bâtie juste à côté d’une église (ils se sont même mis d’accord pour partager le parking) ! Le jours où on verra ça en France sans qu’on en parle dans les journaux pendant des mois….alors peut être que ce jour la France aura fait un pas. Car il faut admettre qu’il y a une islamophobie grandissante en France. J’espère que cela s’effacera avec le temps car la dernière phobie qu’a connu le monde a eu des conséquence désastreuse.

    Il y a un manque de respect en France, à plusieurs niveaux. Un manque de respect envers les immigrés et certains jeunes français, qui a cause de leurs origines vont être mis de côté par la société. On manque de respect envers la religion d’autrui, on manque d’ouverture d’esprit et on donne libre cour à l’amalgame.
    NON, tout les jeunes français d’origine africaine ou autre ne sont pas des délinquants, NON tous les musulmans ne sont pas des extrémistes qui veulent asservir le monde. Quand à la délinquance, elle est la manifestation d’un malaise social profond dont le remède n’est pas la répression.

    Selon moi une solution est l’éducation. Offrir une culture riche a nos enfants, les ouvrir au monde et éviter de cultiver la « pensée unique » en enrichissant le programme d’histoire et l’étude des civilisations.
    Coté religion, entre parenthèse, l’islam n’est pas une menace et à clairement besoin de se structurer, à la manière du judaïsme et du christianisme. Mais pour cela il faut un contexte favorable non hostile.

    Pour en revenir à la question de savoir si je suis Français je dirais oui. Je suis Français mais aussi Algérien, et maintenant Américain. Je suis avant tout citoyen du monde. L’intégration ne nécessite pas un rejet de ces origines. de plus elle va dans les 2 sens, car effectivement elle dépends de comment votre nouvel entourage vous intègre, et l’intégration sera forcement un échec si vous êtes vu comme « une menace ».

    Donc oui l’immigration est une bonne chose. Il ne faut pas perdre de vue qu’en France le problème est purement économique (baisse de l’emploi, salaires faibles…) et demande des solutions autre que la fermeture des frontières et le renvoi des étrangers. Savoir chanter la Marseillaise ne règle pas le problème non plus.
    Outre un certain avantage économique (les immigrés, légaux ou pas, sont des consommateurs après tout), l’immigration permet l’ouverture d’esprit. Nous recherchons tous une vie simple, juste, paisible, avec la possibilité de se divertir, de s’instruire, de travailler et d’élever convenablement nos enfants. Certaines personnes immigrent justement pour obtenir cela. Faut-il leur claquer la porte au nez ? Non, c’est égoïste. Nous sommes nés avec un droit égal de vie sur cette terre qui ne nous appartient pas. Les frontières géopolitiques ne sont pas supposés être des clôtures électrifiées.

    Vive l’humanité.

    ps : j’ai abordé l’aspect « religion » en réponse à certains commentaires, bien que je ne comprenne toujours pas pourquoi ce sujet, totalement différent, à été mis sur la table.

  2. je pense qu’il est important de differentier les immigres en fonction de leur pays d’origines. Les immigres qui viennent d’un pays ou c’est le bazard economiquement, politiquement, en terme d’education reproduiront dans nos pays developpes le meme bazard que dans leur pays d’origine. A contrario, des immigres en provenance de pays developpes (de l’ouest) s’integreront bien et creeront des richesses.
    De plus, on peut maintenant regarder en arriere sur les 50 dernieres annees et voir qui s’est bien integre et qui ne s’est pas. Nos voisins portugais par exemple sont venus en France, ont travailles dur a construire et n’ont que tres peu detruits ou brules( emeutes).
    On devrait se servir de ces deux criteres: le bazar dans le pays d’origine et l’experience de ces dernieres annees pour determiner le nombre d’immigres par pays.

  3. Voilà, dans ce courrier, on retrouve la droite républicaine.

    Il faut arrêter de trouver des boucs émissaires faciles lorsqu’une crise économique pointe le bout de son nez.

    La France est un très beau pays, le plus beau du monde à mes yeux, et c’est un pays riche. Il y a des ressources financières pour tout le monde. Le tout est à nouveau de vouloir et de savoir partager.

    Le seul péril qui guète en de telles circonstances, c’est le repli sur soi. Il n’y en a pas d’autres.

    Merci pour ces quelques lignes qui font du bien à lire: Vive la patrie républicaine française !

  4. je crois que le probleme vient du fait qu une minorite met la pagaille et est un boulet pour la France mais comme on ne peut pas le dire, on va donc generaliser et aussi essayer de degouter les gens de venir en france (d ou les problemes pour avoir un visa, les queues aux prefectures)

    Le discours anti immigre passerait moins bien si la majeure partie de la delinquance visible n etait pas d origine immigre (cf ce qui c est passe a Toulouse). Pourquoi ne peut on pas renvoyer dans leur pays des gens qui manifestement posent probleme. Ne pourrait on pas faire une espece de permis de residence a point ?

    Par contre il faut que les choses soient claires: celui qui vit en france, respecte les lois francaises doit etre protege et se sentir le bienvenu (et a terme pouvoir devenir francais). passer tout les matins devant un panneaux hostile aux etrangers comme je l ai fait pendant 1 mois (en suisse, panneau UDC), c est pas agreable et contre productif pour le pays (j ai rien contre les suisses mais ce type de panneaux est typiquement ce qui peut pousser un esprit faible a se retrancher dans une « pseudo culture » du pays d origine)

    De toute facon le probleme majeur en france n est pas l immigration mais comment peut on arriver a donner un avenir aux jeunes francais (a part leur conseiller de s expatrier)

  5. J’ai quitté la France depuis 10 ans et c’est la meilleure chose que j’ai faite de ma vie à part mes enfants !
    J’ai quitté mon pays après avoir tout vendu parce que je ne me sentais plus en sécurité (nombreuses agressions de mes amis, mes enfants…. en n’habitant pas une grande ville, ni une banlieu) je perdais le droit de dire ce que je pense, mes habitudes de vie commençaient à changer… Je me sentais de plus en plus étrangère dans mon pays. Quand je suis obligée d’y retourner, je suis catastrophée de voir la transformation qui s’y opère et que certains ne veulent pas reconnaître.
    On déroule le tapis rouge à des gens qui ne le méritent pas et d’autres qui apportent REELLEMENT un plus au pays on leur complique la tache !
    Je suis donc une immigrée mais jamais dans les 10 années passées à l’étranger je n’ai subi un quelconque rejet, bien au contraire, et j’ai l’impression que je suis vraiment du pays qui m’accueille.
    Je n’ai qu’un seul regret : c’est de ne pas être partie jeune pour offrir une vie meilleure à mes enfants qui sont en train de galérer en France et qui n’ont aucune illusion dans un avenir incertain… ils espèrent pouvoir quitter la France dans peu de temps.
    Les paroles concernant les immigrés en France ne me touchent pas du tout car ces paroles ne concernent pas tous les immigrés (il ne faut pas se victimiser quand on n’est pas concerné par les propos). Tout le monde sait bien quels immigrés sont concernés.
    Malheureusement on peut mieux contrôler les immigrés en situation régulière mais pas les autres et surtout pas les jeunes issus de l’immigration (qui sont donc Français sur le papier seulement) qui ne savent que nous détester et nous mettent dans un climat d’insécurité permanente.
    L’Europe est en train de subir une transformation irrévocable qui fera fuir de plus en plus de gens instruits, aisés pour les remplacer par des personnes qui n’ont qu’un but : l’islamisation de l’Europe et qui le clament à qui veut bien l’entendre.
    Les jeunes qui veulent vivre en France en sécurité et s’enrichir n’ont qu’une solution : devenir immigrés !
    Donc cela fait 10 ans que je revis, que je me déplace en toute sécurité, et que je ne me fais pas agresser verbalement parce que je suis Française de souche (ou souschien comme ils nous traitent si gentiment selon la Justice française !)
    Mes écrits vont certainement choquer certains d’entre vous mais c’est une réalité que j’ai vécu et que je vis.
    Je suis dans un pays chrétien et j’ai été immédiatement accueillie et intégrée par mes voisins au départ. Toujours un mot gentil, un sourire, une volonté de me dire quelques mots en français pour me faire plaisir…. je me sens réellement chez moi et beaucoup de gens me demandent de les inviter pour goûter la cuisine française. Comme certains expatriés disent je suis une ambassadrice de la France. J’essaie de faire aimer mon pays mais je rétablis les choses quand on me demande pourquoi « les étudiants » (selon les informations américaines) français brûlent les voitures, cassent et pillent les magasins…. c’est un moyen de les mettre en garde contre l’immigration incontrôlée de certains individus.
    Quel bonheur d’être immmigrée dans mon cas ! Et je n’en ai aucun complexe même si quelques Français en métropole m’insultent parfois sur internet (peut-être les mêmes qui m’assaillent de questions sur mes conditions de vie quand ils visitent le pays où je réside).
    Je précise que je considère que j’ai le droit de m’exprimer sur ce qui se passe en France car je continue à payer mes impôts en France !

  6. Oui mais faites attention combien touchent les avantages sociaux…Ici aux Etats-Unis vous venez pour travailler autrement il n’y a pas d’avantages sociaux. C’est cela la force de ce pays !

  7. Au lieu de lire des etudes bidons, vous voulez connaitre la realite des faits?

    La réalité, c’est que la France compte plus de 550 000 immigrés en situation irrégulière dont le coût annuel est de 4,6 milliards d’euros tandis que le coût global des 7,8 millions immigrés légaux et illégaux est de 35 milliards d’euros par an ! IL y a là des premières économies bien réelles à faire, quitte à rétablir l’ordre dans nos banlieues criminelles, comme l’auraient fait tout naturellement et sans états d’âmes nos pères depuis la nuit des temps, après sommation !

    La realite c’est que chaque annee, il y a en France une entrée annuelle effective de 250 000 nouvelles personnes, essentiellement du Maghreb et de l’Afrique subsaharienne, soit une nouvelle agglomération lilloise tous les 3 ans dans l’hexagone, nonobstant une natalité délirante de ces nouveaux arrivants et un nouvel appel d’air pour les regroupements familiaux !

    Avec un taux de chomage insoutenable, une economie sans croissance et sans sous-sous, une integration completement ratee depuis les annees 70, qui va leur donner du travail, les loger et les couvrir socialement? Et bien les sous-sous des francais (toujours plus pauvres) ou sinon la de de-dette insoutenable de la France?

    Alors un peu de bon sens svp!!! Il n’y a pas besoin d’avoir fait politechnique ou Harvard (universite ou je suis passe du reste), pour savoir qu’on fait face a un un vrai probleme economique et societal. Avec vos etudes bidons, arretez de prendre le monde pour des imbeciles et de cacher les vrais realites!

    C’est que le jour ou l’on arrivera au point de non-retour, celui d’une guerre civile, que les francais (de souche) realiseront qu’en effet, on a peut-etre laisse rentrer un peu trop de monde …

  8. Primo, je suis très surpris de lire les commentaires de Bertrand (20 Mars) sur le grand confort moral dont jouissent les immigrés de couleur mais avec papiers français en Asie. De quelle Asie peut-il bien parler ? J’ai eu le plaisir de vivre quelques années en Malaisie et je peux dire que les nationaux font preuve d’un racisme épouvantable (à nos yeux) envers les gens de couleur, surtout les Africains. Pour ces derniers, lorsqu’ils sont universitaires, ils sont l’objet d’un tel mépris que certains vont même jusqu’à ce suicider. Les Malaisiens organisent par exemple des milices au niveau communal pour traquer les immigrants illégaux. Bref, je pourrai en raconter des lignes et des lignes sur des attitudes qui nous semblent incroyables (mais pas pour eux) alors que la France n’oserait se permettre la moitié de ce que les Malaisien pratiquent en la matière. Cessons de croire que nous avons la palme en la matière de racisme.
    Secundo, l’immigration choisie, c’est la voie du bon sens, à ne pas confondre avec l’immigration illégale qui est source de problèmes. Aussi, je vois ici un amalgame invraisemblable dans la tête de quelques uns, un peu trop naïfs et idéalistes sans doute. Il y a des problèmes avec une certaine immigration, n’en déplaise à certains. Mais je me garderai bien de faire comme un célèbre journaliste qui de d’énoncer un fait, c’est retrouver condamné pour xénophobie. Toute vérité n’est pas bonne à dire…

  9. Marié à une Francaise, cette dernière n’arrete pas de m’affubler des qualificatifs tels que « cher », « trésor », eventuellement « chou » ou « fleur ».
    J’ai donc acquis la conviction, depuis 10 ans de vue commune, d’etre une véritable richesse pour la France et contribuer à sa biodiversité (voir les adjectifs biologiques) en tant que Polonais naturalisé Francais depuis 1991. Chose qui a recue une bénediction d’un gros bonnet de Harvard aujourd’hui (voir les signataires de l’article). C’est peu dire que je vais bomber mon torse en descendant les poubelles sous l’oeil attendri de mon epouse.
    En remontant, une question va me tarauder: « que vaut la France par elle-meme? » Comme ca, entre nous, pourquoi controler l’afflux de tant de richesses ? pourquoi s’inquieter pour ses nationaux?
    Sans vouloir faire le malin – si on s’inquiete pour 1% de PIB, alors si mes calculs sont bons – on ne s’inquiete guère de 99% restants…

  10. Oui, nous sommes des immigrés dans nos pays de résidence et nous savons ce que c’est d’être étranger, en ce qui me concerne au Japon. Nous savons que nous devons respecter les rêgles et lois de nos pays d’ accueils. Je sais que si je commets un déli dans mon pays d’ accueil, je serai condamné et après avoir effectué ma peine, je serai expulsé. C’ est la rêgle et je l’ admets totalement. Pourquoi n’ en est il pas de même pour les Etrangers en France ? Pourquoi traitons nous aussi mal les Etrangers comme Samanta BOIVIN et son Mari ( voir post plus haut) qui viennent en France pour investir et sommes nous aussi laxistes pour les Etrangers qui viennent pour profiter de nos avantages sociaux et ne respectent pas nos rêgles ?

  11. Pourquoi alors ne pas laisser les immigrés dans leurs pays pour contribuer à les enrichir ? Pourquoi leur prendre toute cette richesse ? Leurs pays ont besoin d’eux aussi pour les rendre forts . Si non ça va être toujours la même chose .

  12. La fin du financement des états par la dette mettra tout le monde d’accord… Nous ne ferons aucuen réforme, nous en sommes incapable. C’est une tradition française: nous sommes incapables de changer seul: voir la guerre d’Algérie… Comment cela a fini. Seul « l’extérieur » peut nous faire changer. le débat ici est bien un débat franco-français (je veux dire le débat sur l’immigration); il s’arrêtera de lui-même, quand l’argent s’arrêtera de couler à flot, quand il ne sera plus possible pour un président (qui est loin d’être mauvais…) d’annoncer une mesure valable POUR TOUTE LE TERRITOIRE NATIONAL d’augmentation des COS (permis de construire) de 30% alors nous pourrons reparler de l’immigration et de la réforme en France! C’est pas les immigrés qu’il faut changer, c’est les fondements du pays! Les « mauvais » immigrés, et il y en a!!!, partiront d’eux-même!

  13. le politiquement correct tu la societe francais car elle n’as plus de capacites a reagir face aux menaces exterieures

  14. Je suis residente en Angleterre et je remarque qu’ici aussi certaines personnes qui sont anglaises, car elles possedent un passeport britanique et sont meme nees ici, ont adopte tres peu des usages locaux. Par exemple au niveau vestimentaire, le choix de vetement reflete plus la culture de leurs ancetres plutot que l’Europe. Idem pour leur religion, la differenciation des roles entre les femmes et les hommes, etc. cette personne se sent peut-etre anglaise, et elle est sans nul doute attachee a sa vie en Angleterre, mais si les immigrants continuent a venir en grand nombre sans pression d’adopter les coutumes nationales, il est clair que les liens sociaux entre voisins, eleves, deviennent difficiles. Je suis en Angleterre, je souhaite rencontrer des Anglais, peu importe leurs origines ethniques, mais des gens qui tout de meme vont vouloir s’adapter a la culture europeenne et non pas reproduire celle de pays qu’ils ont qutte parce qu’ils y vivaient mal, manquaient de liberte etc.

  15. Christine , vous voulez quitter la grèce comme beaucoup d´autres grecs ……On s´en doute….
    Mais votre mari grec , n´avez-t-il pas pensé lui-même autrefois , que les impôts non payés ,
    les retraites très précoces , les milliardaires grecs exilés…..tout cela aurait dû vous faire penser
    qu´un » retour de balancier  » était prévisible tôt ou tard !!!….. Quand le Pénopolèse brûlait ,
    quand j´ai vu les canadairs francais et italiens partir eteindre les feux , et que, pendant ce temps-là,
    les grecs arrosaient les flammes avec des seaux d´eau ….je me disais  » où sont les pompiers grecs…
    il en a-t-il seulement ?????……Ce pays a eu une gouvernance délétère , et je me demande maintenant
    aussi qu´ont écrit les journalistes ( A. Kefalas, par exemple ) pour informer le peuple grec quand
    les gouvernants grecs étaient aussi inconséquents ??????Voilà une question à laquelle je voudrais bien
    un réponse !

  16. D’après ce que je connais et comprends via divers témoignages, tous les pays développés pratiquent l’immigration choisie. Exemple aux USA:

    Rapprochement familial:
    « Immigrant visas available to “immediate relatives” of U.S. citizens are unlimited, so are always available. . Immediate relatives include, parents of a U.S. citizen, spouses of a U.S. citizen and, unmarried children under the age of 21 of a U.S. citizen. »

    Immigration que les Américains considèrent bénéfique pour leur pays (ils revoient les quotas tous les ans):
    « Immigrant visa numbers for individuals in a “preference category” are limited, so are not always available. »

    Plus les habituelles exceptions (réfugiés politiques, victimes de guerre etc..)

    L’article se focalise sur l’aspect économique. Faisons comme les autres, acceptons l’immigration dont la balance économique est positive pour le pays.

    Mathématiquement, plus un pays fourni de prestations sociale, plus il doit sélectionner ses immigrés pour garantir que l’immigré rapporte plus qu’il ne coûte.

    Je pense qu’il faut re-placer le débat dans un contexte économique pour éviter toute dérive xénophobe. Ca marche chez les autres, pourquoi faut-il toujours que les Français fassent compliqué?

  17. En accord avec les remarques d’Arnaud. Vivre à l’étranger nous met sur un pieds d’egalite et nous donne un point de vue plus balance sur la vie d’un immigré en France.
    Mais je mets au défit quiconque de citer un pays au monde ou l’état donne aussi facilement à un immigré. Personnellement pour une école maternelle le coût a Hong Kong est de 8000euro par an, la couverture médicale 200 euro par mois, la retraite…
    Aujourd’hui il est temps de faire la comparaison avec le reste du monde tout en restant proche de qui nous sommes.
    L’article qui ouvre ce débat est pauvre et ne fait aucune comparaison avec les autres pays même européens.
    Pour un papier des français du monde c’est plutôt un papier sur les français entre eux..
    Alors Arnaud oui tu as raison l’immigration n’est pas contrôlee et nous devons revoir nos standards. Quand je vois les témoignages je

  18. Je suis d’accord avec tous ceux qui disent que la manière dont les immigrés sont traités en France est une honte. Je peux vous dire que j’ai moi-même dû affronter le mépris et l’absurdité de l’administration française, alors que je suis moi-même Français!
    Seulement, il a fallu le prouver. Je suis né à l’étranger et mon père aussi. J’ai mis plus de 6 mois à obtenir toutes les pièces justificatives, traduites certifiées conformes, pour un certificat de nationalité provisoire valable 3 mois! J’étais sans papier au moment où j’ai passé mes concours aux grandes écoles alors que j’avais entrepris mes démarches un an à l’avance et que mes papiers étaient en règle. Seulement, un fonctionnaire zélé m’a expliqué que ni mon passeport, ni mon ancienne carte d’identité ne constituaient une preuve, au motif d’une « subtilité administrative qui vous dépasse » (sic).
    Imaginez maintenant comment on vous traite quand vous êtes noir/arabe et non-français. On voit alors tout de suite que le principe d’égalité gravé dans la constitution n’est qu’une caution et bien loin de la réalité.
    Quand à tous ceux qui dénoncent un discours gauchisant qui ignore les réalités et alimente le vote extrême droite, je suis choqué à nouveau de voir comment il est facile de mélanger immigration et délinquance.
    Bien évidemment qu’il faut lutter contre les abus, l’illégalité! Ne mélangeons pas tout! C’est tellement facile d’accuser les autres.

  19. J’ai la chance d’etre Francais « immigre » en Asie, et non Asiatique (ou Africain, ou…) « immigre » en France.
    L’ignorant regne, et l’idiot a le pouvoir en France. C’est trop triste.
    Amis du Quebec, et d’ailleurs, pardon!
    Um ami « d’origine maghrebaine » m’a dit que depuis qu’il est en Asie, c’est la premiere fois qu’il s’est senti Francais (bien que ne en France et y ayant passe toute sa vie jusque la!). En France. c’est un Arabe. « Ici », il est Francais. Ca lui fait des vacances …

  20. En politique, tout est affaire de compromis, et d’équilibre. L’immigration ne doit pas être bannie, car elle est nécessaire. Sa régulation aussi. Elle doit résulter d’une politique maitrisée, et calcullée, oui, pour le bien de la société dans son ensemble! On ne peut pas toujours se plaindre de ceux qui veulent limiter l’immigration, et de ceux qui prétendent vouloir acceuillir tout le monde! Il s’agit de faire la part des choses. Il y a une chose en revenche qui est indigne des Droits de l’Homme, c’est de décomposer des familles, qui se sont établies, ont travaillé et ont cotisé en France pendant des années, en expulsant le père ou la mère, pour des raisons futiles…Nos hommes politiques doivent avoir le courage d’assumer les échecs politiques de leurs successeurs, dans le respect de la « race » humaine!

  21. Je ne sais pas qui doit ouvrir les yeux ….au Pays des aveugles les borgnes sont rois ! …avec vos idees sur une »democratie a la Francaise » et les bienfaits de la « mondialisation » …il ne faut pas s’etonner que des partis extremistes se developpent dans notre Pays…si Le Pen avait traine moins de casseroles dans ses idees, il y a longtemps que son parti serait au pouvoir ! oui a l’immigration a condition que nos valeurs, nos convictions, notre mode de vie, et tout le reste qui fait que nous ommes francais soient respectes et adoptes ..ce qui est loin d’etre le cas a ce que je sache !

  22. C’est bien Didier de faire dans la bien-pensance. Mais on a le droit d’être un avis différent du tien. Car en étant maintenant immigré je sais ce que c’est de me fondre dans la masse. En fait c’est même mon devoir.
    Et ca beaucoup d’immigrés ont tendance à l’oublier dans notre pays. A Rome, fais comme les romains, et ce n’est plus la règle chez nous. Personnellement je n’ai pas envie de voir mon pays se faire islamiser par exemple.
    Mais les gauchistes sont la pour faire vivre ce genre de site militants en écrivant des articles d’une pauvreté intellectuelle affligeante (comme celui ci) et qui relève d’prosélytisme éhonté, pathétique, toujours là pour victimiser les immigrés qui, quoi qu’ils fassent n’ont jamais tort. L’assistanat comme fin, la générosité avec l’argent des autres (ceux qui réussissent) comme moyens.

  23. Merci de ne plus m’envoyer ce type de missive partisane et complètement mensongère quant aux pseudo-bénefices de l´immigration que subit depuis des années notre pauvre France.

    Je reste béat devant tant d’arguments stupides et décousus voulant à tout prix prouver la force qu’apporte cet exode massif vers notre pays.

    Qu’on arrete de nous parler des bienfaits de la mixité alors qu’elle n’a comme conséquence que le nivellement par le bas de notre si belle culture.

    Ce n’est pas par ce genre d’article que vous participerez au rayonnement de la France à l’étranger, vous ne faites que la déprecier par un parti pris ridicule rempli de non sens.

    Alors les bobos faussement démocrates n’ayant jamais mis les pieds dans un pays étranger gardez vos lecons pour les quelques moutons restants du peuple francais qui ont toujours leurs cerveaux anesthésiés par l’hypocrite bonne parole des médias.

    Qu’on mette enfin un terme aux 30 piteuses années que nous ont imposés tous ces pitoyables gouvernement gravement responsables de la triste situation d’aujourd’hui…

    Bien à vous.

  24. française vivant en grèce depuis 23 ans, mariée à un grec et ayant 3 enfants nés sur sol grec,(trilingues grec, français, anglais), je trouve dommage de voir utiliser la « pagaille financière » grecque par tous et tout un chacun : elle n’est pas seulement dûe à un gouvernement socialiste mais à un manque de contrôle. Bref, nous sommes en recherche d’un nouveau sol – et oui crise oblige : il est difficile d’envisager rester en grèce et de pouvoir offrir à nos enfants des espoir d’études ou d’avenir. Donc, nous recherchons un pays à économie « saine » ce qui nous fait écarter la France : mais voilà les pays d’accueil pour une famille de 5 personnes se font rares et difficiles d’accès. Le Canada nous a simplement fermé ses portes et l’Australie nous boude… Alors avant de jeter la pierre aux émmigrés, peut-être faudrait-il se poser la question de pourquoi ils émmigrent ?

  25. Pour mon histoire, c ‘est simplement le dégoût du système dans lequel la France se trouve.
    Etant rentre en France voir ma famille pour une courte période, et ayant profité du sejour pour accéder aux hautes prestations de soins que l’on a en France, je me suis donc rendu à l’hopital pour un checking de routine.
    Habitant à l’étranger depuis 10 ans et n’ayant pas de couverture sociale (oui erreur de ma part), quelle surprise en apprenant que je devrais payer mes frais de santé, alors qu’a ce même moment des étrangers de tous pays passent devant moi, on leur ouvrent grand les bras, et moi non… Je suis né dans cette ville, j’ai ma carte d’identité française pourtant…
    Mon ami docteur reconnu qu’en effet, nous pouvons être fier et se vanter de pouvoir soigner les étrangers qui viennent en France, mais que dans ma situation il y a un réel problème, moi en tant que personne, je suis tout simplement dégouté…
    Je pense que les détenteurs de la carte nationale d’identité française devraient être les premiers servis et les autres ensuite, comme cela se passe souvent à l’étranger et ce qui pour moi est logique, ce que je comprend puisque que cela se passe comme ca dans le pays ou je vis, et de retour dans mon pays natal je revis la meme situation, bon sang, je serais étranger partout ou je me trouve en fait…
    Je n’irais meme pas voté et me fiche de la situation de la France aujourd’hui qui est pourtant un trés joli pays.

  26. Je suis parti de France en 1987 parce que je ne trouvais pas de travail. J’avais 43 ans et dans les annonces on demandait « moins de 40 ans ». Degoute je suis parti aux States ou j’ai pu travailler comme directeur dans une societe inscrite en Bourse au Nasdaq. Grace aux stocks options je suis bien installe. J’ai travaille jusqu’a l’age de 67 ans et maintenant je suis a la retraite. Apres 10 ans de cotisation obligatoire seulement vous pouvez la toucher pleinement a votre age de retraite et si vous ne la prenez pas parceque vous travaillez toujours elle augmente de 8% par an (Ce qui nous est arrive). En plus si vous avez ete renvoye meme en touchant votre retraite vous touchez le chomage plus votre retraite (c’est normal puisque vous voulez travailler, d’ailleurs en France vous pouvez travailler et toucher votre retraite donc pourquoi ne pas toucher le chomage, si vous etes renvoye?).
    Mon epouse touche la moitie de ma retraite (c’est la loi) car elle n’a jamais travaille. Je n’ai aucaun frais de medecin. Nous sommes inscris gratuitement a plusieurs fitness clubs et tout cela nous coute $99.00 par mois par personne.
    N’ecoutez pas les fausses nouvelles donnees en France sur les Etats-Unis. Les politiques ne pensent qu’a eux et ne font rien pour le peuple en France. C’est de la pure desinformation.
    Ici c’est cool et les gens sont tres civiques, polis et sages.

    Je regrette que la France m’ai donne toute l’instruction mais n’en a pas profite a cause d’une discrimination d’age.
    Il faut non seulement donner l’instruction mais aussi savoir garder les jeunes. Patriote oui, delaisse non.

  27. Je suis parti de France en 1987 parce que je ne trouvais pas de travail. J’avais 43 ans et dans les annonces on demandait « moins de 40 ans ». Degoute je suis parti aux States ou j’ai pu travailler comme directeur dans une societe inscrite en Bourse au Nasdaq. Grace aux stocks options je suis bien installe. J’ai travaille jusqu’a l’age de 67 ans et maintenant je suis a la retraite. Apres 10 ans de cotisation obligatoire seulement vous pouvez la toucher pleinement a votre age de retraite et si vous ne la prenez pas parceque vous travaillez toujours elle augmente de 8% par an (Ce qui nous est arrive). En plus si vous avez ete renvoye meme en touchant votre retraite vous touchez le chomage plus votre retraite (c’est normal puisque vous voulez travailler, d’ailleurs en France vous pouvez travailler et toucher votre retraite donc pourquoi ne pas toucher le chomage, si vous etes renvoye?).
    Mon epouse touche la moitie de ma retraite (c’est la loi) car elle n’a jamais travaille. Je n’ai aucaun frais de medecin. Nous sommes inscris gratuitement a plusieurs fitness clubs et tout cela nous coute $99.00 par mois par personne.
    N’ecoutez pas les fausses nouvelles donnees en France sur les Etats-Unis. Les politiques ne pensent qu’a eux et ne font rien pour le peuple en France. C’est de la pure desinformation.
    Ici c’est cool et les gens sont tres civiques, polis et sages.

    Je regrette que la France m’ai donne toute l’instruction mais n’en a pas profite a cause d’une discrimination d’age.
    Il faut non seulement donner l’instruction mais aussi savoir garder les jeunes. Patriote oui, delaisse non.

  28. Je suis toujours « amuse » par ceux qui critique l’immigration mais qui touchent une paye faite possible par une companie Etrangere , Absolument aucune difference !

  29. Je suis heureuse de constater que toutle monde ne se laisse pas leurer par le laxisme habituel de la gauche! Que l’immigration ne soit pas toujours un choix, j’en conviens, néanmoins lorsque l’on arrive en pays étranger, on a l’obligation d’y respecter les lois établies et non pas d’essayer d’y imposer les siennes. Le visage de la France a bien changé et pas en mieux. Je suis moi-même immigrée et vis à l’étranger depuis de nombreuses années, je n’ai jamais eu affaire à la justice, j’ai toujours respecté les lois et les gens même si frequemment je ne suis pas d’accord avec les idéaux qu’ils avancent.
    Je ne comprends que la France qui a été de nombreuses années l’El Dorado de l’Europe, se fasse litéralement bouffer par une immigration qui ne vise pas à s’intégrer mais à obliger nombre de Français à s’intégrer à leur culture étrangère sur notre sol.
    La France a toujours été une terre d’exil pour de nombreux réfugiés politiques, main d’oeuvre et autres, il est normal d’aider les autres et d’accepter un certain quota d’étrangers à condition qu’ils nous apportent quelque chose en retour et qu’ils respectent nos lois et traditions. Je suis désolée que Samantha ait eu une mauvaise expérience, il y a de nombreux efforts à faire au niveau de la préfecture comme par exemple, mettre à disposition nombre de demandes sur Internet et enviasger des rendez-vous pour chaque indivisu à heure précise ce qui éviterait ces files d’attente monstrueuses. Par contre le Québec est une terre qui n’est pas en péril, il est donc possible d’y retourner sans efforts et d’y vivre décemment. Je ne pense pas que les Québecquois aient en général des problèmes d’intégration chez nous. Le problème demeure l’abus et le non-respect de la majorité des gens qui viennent de cultures tellement radicalement différentes et qui ont pour but de vivre largement sur le dos des Français, de profiter de nos prestations socales et d’envoyer leurs gosses, généralement nombreux, à l’école et à l’université gratuitement. Mes propres parents ont dû travailler dur pour s’assurer aujourd’hui une retraite pour le moins insuffisante. Ils vivent très modestement. Ma mère a subi un traitement très lourd pour combattre un cancer qui la ronge, nombre de ses traitements couteux ne lui sont pas remboursés. Notre système a été tellement abusé qu’il ne permet plus aujourd’hui d’apporter à notre population un traitement favorable.
    Au demeurant, je salue les immigrés qui eux se sont très bien intégrés, sans profiter du système. Extrêmement rares! Je les encourage d’ailleurs à prôner une France plus juste et à convaincre les immigrés lorsqu’ils sont témoins d’abus sociaux et fiscaux en tout genre, de cesser leurs activités et de respecter le sol sur lequel ils se trouvent.

  30. Je suis outré par le nombre de messages négatifs concernant l’immigraqtion en France! Tous par le petit bout de la lorgnette!!
    Mis à part le dernier message, qui pose les vraies questions…
    En tant qu’immigrés jaurai pensé que vous auriez un peu plus de recul sur ces questions!
    Les francais n’ont-ils pas fait venir en masse de la main d’oeuvre bon marché, les francais ont-ils vraiment tout fait pour intégrer leurs immigrants, les francais n’ont-ils pas maintenu dans la pauvreté et exploité leurs anciennes colonies, les francais n’ont-ils pas soutenu les politiques dévastatrices du FMI et de la banque mondiale… Je m’arrète là, la liste serait trop longue!
    Mais enfin penser vous que les étrangers arrivant en France le font dans le plus grand bonheur et la plus grande légéreté? Comme mentionné dans le message précédent, ils le font sous la contrainte!
    Quelle contrainte? Voilà ce à quoi nous devons réflêchir et un vrai partage des richesses mondiales devrait apporter un début de réponse.
    Mais pour l’instant, essayons de les acceuilir dans la dignité. Si il y a des problèmes économiques en Europe cela n’est pas le fait de l’immgration. Revenez aux fondamentaux, interrogez vous sur le retour du capitalisme et du neo-libéralisme dans les années 80, interrogez- vous sur la construction de l’Euro et de l’Europe, sur le rôle de la Banque Centrale et de la commision européenne… Ouvrez vos yeux!

  31. l immigration et l economie sont liées bien sur. mais l’immigration meme si elle est une donnee economique ne peut pas etre QUE ca. il s agit de donnée humaine. la nation est un concept. sa representation aussi. elle est une réalite financiere mais aussi idéologique et en tant que telle, elle n&cessite d autres besoins qu en tant qu entité financiére.
    Pour moi l immigration est une richesse humaine. comment la chiffrer ? des muslims qui prient dans la rue c est triste mais je ne suis pas raciste ? haha… ces frenchies qui ne se lavent jamais…
    des immigres qui n apportent rien a la france mais sont au chomage ? des immigrés qui sont au chomagé ne sont pas des immigrés…
    vous savez tres bien quelles sont les conditions de vie de ces familles qui arrivent en france en demandant asile. Soit ils s integrent car ils en ont les moyens financiers et sociaux soit ils ne le peuvent pas car ils restent en marge financierement. Mais c est rarement un choix assumé. Qui aimerait vivre dans les banlieues de non droit dont vous parlez ? ces hommes et femmes y sont ils heureux ?
    Immigres nous oui, mais dans quelles conditions ? avons nous fui la guerre ? devons nous nourrir notre famille sans la revoir ? bien sur nous n appauvrissons pas le pays dans lequel nous vivons, mais sommes nous de l immigraiton choisie ?
    je me refuse (oui de gauche oui bobo m en fous) a voir l immigration a travers la simple lorgnette economique. les flux migratoires sont lies aux pb geopolitiques. Immigrer n est pas toujours un choix c est un besoin.

  32. Je ne vois pas pourquoi j’ecrirais des choses en opposition a ce que j’ai vu et constate lors de mon sejour ! se voiler la face devant un probleme majeur pour notre Pays.ce serait faire preuve de lachetee ..evidemment une certaine classe politique a la face voilee ou alors a de la….dans les yeux .
    Je ne pense pas retourner dans ce Pays qui m’a vu naitre et grandir et dont je possede encore la nationalite …car c’est moi qui m’y sent comme un emigre .

  33. Je comprends completement la reaction des quebecois, mais ne suis absolument pas d’accord avec Nella !
    Mon epouse etant australienne, nous sommes venus nous installer dans son Pays il y a 10 ans exactement lorsque j’ai pris ma retraite et apres 2 ans de residence permanente , je suis devenu australien sans aucun probleme ( pour info , mon epouse etait devenue francaise le jour de notre mariage ) et je me sens a l’aise dans ce Pays , que j’avais connu avant de rencontrer mon epouse et du fait que j’y respecte les lois et les coutumes .
    Nous sommes retournes en 2008 faire un tour en France pour visiter la tombe de mes parents et quelques amis …nous n’y etions pas retournes depuis 1993 ayant vecu en Polynesie Francaise depuis 1974 !
    Je dois dire que notre surprise a ete grande , pas dans le bon sens d’ailleurs , car pour etre franc pour moi du moins , je n’ai pas reconnu le quartier de mon enfance ( place Blanche, Place clichy , rue Lepic , la Trinite ) envahie par une ‘faune » de delinquants, vendeurs de drogue , muslims faisant leur priere dans la rue et j’en passe …15 jours a Paris ou je suis ne m’ont suffit pour realiser que cette ville etait devenue une vrai tour de Babel ou je n’ai retrouve aucune de mes racines !
    Ca c’est un constat…ni politique , ni raciste et loin de la desinformation a laquelle cette personne fait allusion Je souhaite bon courage a ce Pays pour defendre nos valeurs , nos lois , nos coutumes et j’espere que les citoyens feront leur choix de vote en ce sens le 22 Avril et le 6 Mai !

  34. Je ne suis pas surpris de lire ce type d’article partisan à la veille des élections. Une belle démonstration de d’angélisme de gauche qui conduisent les français à voter FN du fait de leur exaspération devant le déni permanent des problèmes liés à l’immigration non controlée. Mais l’angélisme conduira à la division des français et à leur communautarisation, déjà en marche…restaurants halal, casher, catho bientot ?
    Mais les auteurs qui ont écrit cet article trouveront surement cela une chance pour la France. Avec des arguments « super light » ils tentent de nous convaincre qu’il n’y a aucun problème, que le chômage des étrangers est un faux problème (40% d’entre eux pourtant!). Et donc que leur attrait pour nos prestations sociales est un fantasme de droitistes ringards.
    Bise, les bobos.

  35. les immigres sont une source tres interessante,quels qu’ils soient.cette chasse aux sorcieres,fomentee par la droite,me fait honte…immigree moi-meme,je suis heureuse de l’accueil fait a mon endroit,dans le pays ou je vis et travaille…j’ai honte de cette france qui ne veut pas d’etrangers…nous sommes tous des etrangers….un jour,quelque part…

  36. J ‘ai eu des frissons en lisant cet artice,je viens de perdre mon papa 62 ans immigré algérien, il venait de prendre sa retraite e t je suis sure qu’i a couté moins cher à l ‘état et qu ‘il a apporté beaucoup, 7 enfants tous universitaires 6 dans d’entre eux payent beaucoup d’impôts en France moi au royaume uni et chaque année je dépense énormèment d’argent en France où je passe mes vacances chez ma mère, le pire c’est que quand je viens en France je me sens stigmatisée, j ai toujours été fière d’être francaise et mes amis en Angeterre européeen me trouve un peu trop patriotique, aors pour quoi quand je viens en France je me sens si male, pas chez moi, j’étouuffe et envie de fuire. nadia

  37. Pour le coup, vos affirmations ne sont en aucune façon étayées par des faits mais par des lieux communs partisans. Vous accusez les partisans d’une émigration choisie et donc régulée, de vouloir à terme appauvrir la France alors qu’à mon sens, ils veulent la rendre plus juste envers les français via une répartition des richesse nivelée par le haut et pas par le bas comme vous et vos affidés le font depuis 40 ans.
    .
    En effet, il y deux sortes d’émigration. Celle qui correspond à un réel besoin économique effectif dans des dommaines où nous manquons de personnes qualifiées, ou qui apporte une valeur ajoutée (voir l’article de Samantha Boivin ci-dessus) à notre économie, et une seconde, de loin le plus importante, qui comble un déficite de main d’oeuvre dans des emplois sous payés qui par ailleurs se raréfies. En fait, il me semble que l’exploitation des peuples corvéables à merci à l’époque où nous avions encore des colonies, se traduit aujourd’hui par le même souci de la part des possédants actuels, qui faute de pouvoir exploiter les gens sur place, les font venir en occident pour s’enrichir sur leur dos comme au bon vieux temps.
    Je pense qu’il serait temps que vous cessiez de prendre les français pour des idiots incultes en écrivant les inepties que je viens de lire ci dessus.
    En effet, les choix auxquels nous sommes confronté en matière économique de part le système capitaliste que vous prônez sont les suivants. Puisque rentabilité oblige, la délocalisation des emplois dans les pays ou le coût de la main d’oeuvre est moindre tant dans les domaines salariaux et dans celles des cotisations sociales le plus souvent inexistantes, et l’explotation éhontée des salariés émigrés ou non dans les domaines des services, restauration ou du batiment. Sachant que ces secteurs d’activité ne sont pas délocalisables, la démarche consiste donc à employer un sous prolétaria de manière indignes en terme de salaire et de conditions de travail.
    Alors qui appauvrit la France ? Ceux qui veulent une réelle économie dont l’humain est le fond de commerce tout ayant une vision comptable de la productivité et la rentabilité ? ou ceux qui n’ont pour seuls buts le versement de salaires et autres retraites chapeau immoraux à des patrons cupides, et des dividendes outranciers à des actionnaires carnassiers et délinquants compte tenu de leur vision prédatrice de l’économie ?
    Car enfin, sauf à nous prendre pour des crétins, il est clair que tout emploi délocalisé non seulement ne rapporte rien à la France, mais en sus, creuse les déficites sociaux, gonfle les chiffres du chômage, augmente la précarité,la pauvreté et la désespérance.
    Comment pouvez-vous prétendre avec presque 3 millions de chômeurs avec droits, entre 5 et 8 millons de travailleurs pauvres, X centaines de milliers de personnes au RSA ou en fin de droits, que l’émigration est une chance lorsque l’on sait que toutes les caisses de prestations sont en déficit ?
    Vous nous donnez comme exemple l’Allemagne, mais vous oubliez de dire que les allemands ne faisant plus assez d’enfants, leur démographie est déficitaire alors qaue la notre est exédentaire. Que la l’industrie allemande représente 30% du marché de l’empoi alors que la notre atteint péniblement 15%.
    Prenons un simple exemple. Une famille d’émigrés de 5 personnes. Deux adultes 3 enfants (regroupement familiale oblige) La père ou la mère travaille ( dans le meilleur des cas), ces 5 personnes vivent sur un salaire le plus souvent de misère, ajoutez à cela prestations sociales et aides divers qui pour le coup coûtent et ne rapportent rien. Dès lors, comment pouvez-vous prétendre qu’une telle situation est un bénéfice net pour le pays ?! Vous me rétorquerez sans doute que ces gens consomment et donc participent à l’économie. Ceertes ous répondrais-je, mais lorque l’on met dans la balance d’un coté le coût et de l’autre le rapport, il est évident et prouvable que vous nous prenez pour des impbéciles en nous vendant votre soupe de bandit mancho.
    Le problème est que le gâteau se réduit telle une peau de chagrin, et que vous voulez augmenter le nombre de convives. Qui est un dévoyé et un menteur ? Celui qui dit « stop » ? ou celui qui dit « tout va très bien Madame la Maquise » ? Qui est patriote ? celui qui songe à son pays en terme de forces vives, ou celui qui y songe en terme de rendements boursiers ?
    Pour conclure, lorsque je lis ceci sous votre plus clavier : « Alors il est facile de comprendre pourquoi cette manipulation mentale fait recette… », je me dis que vous professez deux choses,non seulement la manipulation, mais en sus la désinformation, ce qui est à mon sens plus grave. Sachant qui si l’on peut aisément manipuler les imbéciles, il est scandaleux d’empècher les francais de réfléchir sainement en leur cachant des réalités qui ont trait à leur présent et avenir. Pour le coup, qui sont les menteurs par omission et qui faites-vous le lit par vos inconséquences ?

  38. Comme Nella, je suis Français à l’étranger, et cet article m’a fait du bien également. Ouf, on n’est pas seul à penser que le monde a bien besoin de diversité pour éviter d’étouffer.
    Je suis entièrement d’accord avec l’article, et les commentaires de Nella. Je voudrais rajouter que le concept d’étranger, n’en déplaise à certains, est beaucoup moins clair qu’il n’y parait: un jour ou l’autre nos ancêtres étaient tous immigrants sous une forme ou une autre. Rejeter les étrangers, c’est toujours un peu se renier et se refermer sur soi même, et s’abandonner à la peur de la différence. Ce repli sur soi est toujours une regression, et jamais un moyen de consolider le futur des générations à venir.

    Par ailleurs, je suis navré de lire l’histoire de Samantha, envers qui notre belle bureaucratie bien traditionnelle celle-ci, a été plus qu’odieuse. En tant qu’humble ambassadeur de la France (que nous, Français expatriés, sommes tous), je voudrais te donner mes plus plates excuses, et j’espère que ton mari et toi arriverez à terme à oublier cet accueil impardonable, et à vous souvenir de ce que la France a de plus beau et chaleureux à offrir.

  39. Chers amis,
    Ces quelques précisions apportent très certainement des éclairages importants. Je suis depuis longtemps convaincu que ‘péril jaune’ il n y a jamais eu. ‘The enemy is within’, en d’autres termes, c’est aux citoyens français de prendre leur responsabilité pour les nombreuses dérives affectant notre pays.
    Cela dit, je ne me retrouve pas du tout dans ce que vous écrivez : « Les attaques récurrentes contre les immigrés en France nous atteignent.»
    Permettez-moi de vous dire qu’en tant qu’expatrié depuis au moins 10 ans et immigré en Australie depuis 7 ans, je ne me sens absolument pas affecté, encore moins stigmatisé, par les propositions de notre actuel gouvernement. Et pourtant soyez bien sûr que je sais au combien il est difficile d’émigrer légalement dans des pays hors d’Europe.
    Chaque état doit rester maitre de sa politique d’immigration. Prétendre le contraire est s’opposer au droit inaliénable de chaque pays souverains.
    Ce qui me semble ne pas vraiment aider le débat c’est le manque de distinction entre l’immigration clandestine et l’immigration légale. L’Australie, comme le Canada, ont depuis très longtemps mis en place des systèmes de ‘skilled migration’ à points par lesquels ils limitent et régulent le nombre d’immigrants avec qualifications professionnelles en fonction de la demande locale du marché du travail. Cela permet d’éviter de saturer le marché du travail local et d’assurer à quiconque immigrerait de pouvoir obtenir un emploi. Cela est différent pour les investisseurs qui, suivant des paramètres strictes, ont la possibilité d’émigrer pour établir des projets solides d’entreprises.
    En quoi est ce que cela serait discriminatoire ou même outrageux ? N’est ce simplement pas faire preuve de responsabilité envers les futures immigrants?

  40. Nous sommes aussi des immigres dans notre nouveau Pays et nous comprenons donc bien ce probleme. La seule difference c’est que nous n’avons jamais voulu imposer les lois et les coutumes de notre pays dans le pays ou nous avons choisi de vivre. Nous sommes completement integres et respectons ceux qui nous ont acceptes. Nous sommes toujours contents de parler de la France a ceux qui veulent en savoir plus mais ca ne va pas au-dela. De ce fait, nous sommes tres bien acceptes et nous n’avons aucun probleme. Nous avons longtemps vecu en Afrique Centrale et nous respections la aussi les lois et coutumes sans jamais essayer d’imposer les notres. Le jour ou nous n’avons plus supporte d’entendre « Sales Blancs, retournez chez vous », nous sommes rentres en France… Ce n’est pas complique et c’est tout ce que les francais demandent a ceux qui choisissent de vivre en France.. Et si nous avions essaye d’investir une mosquee ou sali le drapeau, nous aurions ete certainement lynches par la foule ou renvoyes illico en France… Et il n’y avait aucune association pour prendre notre defence…

  41. Le traitement des Étrangers aux guichets des préfectures françaises est une honte (ceci dit, il existe de grande différences selon le département). Pour la majorité des Français cela reste une abstraction, mais c’est très différent lorsque c’est un de vos proches qui y a affaire. Une amie américaine a du faire la queue des heures durant, plusieurs fois, pour des broutilles, et ne recevoir que du mépris à la préfecture de Créteil. Maintenant que je suis de l’autre coté de la barrière j’apprécie d’être traité de façon décente dans un pays qui a par tradition fondé une partie de sa richesse sur l’immigration (Nouvelle Zélande).

  42. Please ….Auriez vous le bon sens d arrêter de plaider
    des amalgames qui ne trompent que vous?
    Il est question de migrants illégaux,de migrants ayant a faire a la justice,de migrants a qui malheureusement nos industries ne peuvent
    fournir des emplois.
    Je suis moi même résident a l étrangé depuis plus de 20 ans , sur de nombreux continents et je peux vous affirmez que , lorsque vous n avez
    plus d emplois,ou êtes en infraction avec la législation local (Afrique,Asie) il vous faut partir sans rechigner ….
    Mais de tout temps,j ai respecté mes pays d accueil,sans jamais avoir exigé :droit de vote ou prestation sociale (qui d ailleurs dans bon nombres de ces pays n existent pas!)ou réclamé que le pays d accueil me permette de me rendre a l église le dimanche assister a l office…
    Outre le ridicule de cette demande, des sanctions forts sympathiques
    m aurait été « accordé » avant mon expulsion…
    Les vrais résidents français a l étranger le savent ô combien …
    Alors ayez l honnêteté de reconnaitre qu un pays d accueil ne peux et ne dois offrir que ce que ces moyens lui permettent.
    Si vous considérez qu un immigrant polygame , a le droit de résider en France,aux frais des contribuables , de profitez d un système social exsangue a force d abus et de détournements enfin , de revendiquer des droits que sont propre pays ne lui accordera jamais …..Votez Hollande ou Mélanchon, mais de grâce , lors de votre prochain voyage en France,allez donc vous « promenez » dans ces cités ou , l ordre et la loi sont lettres mortes !
    Vos idéaux risquent d en prendre un sale coup ….

  43. Bien que j’ai ete une immigrante au Canada de 68 a 73, je suis maintenant en Angleterre, donc en Europe. Je suis Francaise de souche, mariee a un Anglais. Oui je suis une immigrante mais la sorte qui a travaille toute sa vie, mis de l’argent de cote pour une retraite, des 12heures par jour j’ai travaille en Ingenierie comme mon mari d’ailleurs. Je peux vous dire que mon fils de 28ans, education Anglaise, Universitaire qui est bilingue francais-anglais, avocat qui ne veut pas etre avocat en Angleterre car ici un jeune qui a fait un diplome universitaire en Geographie en 2ans soit 3 fois deux semestres peuvent etre avocats, n’ont aucune formation universitaire de droit et n’ont aucune connaissance profonde en droit et donc la loi ici est faite par des gens qui n’ont pas fait de droit pendant 5ans comme mon fils. Il est maintenant a Montreal. Et bien il n’arrive pas a avoir son permis de travail et sa carte de resident. Il ne s’appelle pas Ben Ali, biensur. Donc, il va falloir attendre et payer beaucoup de frais pour l’obtention de papiers pour rester au Quebec. Il faut de 6 mois a 12mois de plus pour obtenir un permis de resident au Quebec que dans toute autre province du Canada. Donc, je peux vous dire retourner au Canada, c’est un merveilleux pays et si seulement j’y etais restee. Au Quebec les Francais n’ont pas a prendre de couverture medicale, la France paie. Pour nous et notre fils, Francais-Anglais mais parents vivant en Angleterre il doit payer une assurance sante de pres de $1000 par an. Les Francais semblent vraiment toujours retomber sur leurs pieds.

    Maintenant pour en revenir a la France, certainement elle a beaucoup trop d’immigrants qui ne sont la que pour les aides sociales. Savez vous que moi, Francaise je ne pourrai pas etre traitee medicalement gratuitement en France et choisir un hopital de moins pour des soins. Le Royaume Uni peut payer pour des soins medicaux en urgence, un point c’est tout. Par contre si vous etes Maghrebin, vous pouvez pour des raisons que je ne comprends pas faire venir toute, je veux dire toute votre famille en France pour se faire soigner. La France va au sucide financierement. Mes nieces parlent de proteger leurs acquis. A 40ans, quels sont leurs acquis, qui a paye pour leurs acquis? Oui il va bien falloir revoir qui peut devenir un immigrant en France, on est plus aux 30 glorieuses. Cela fait longtemps qu’elles sont finies. J’ai entendu un journaliste a la radio en France qui disait que la France essaie depuis plus de 30ans de faire changer les choses mais les Francais aiment faire la greve pour un oui ou pour un non. Ce n’est pas du tout une manipulation mentale que de dire, il y a trop d’immigrants en france qui n’apportent rien au pays mais qui prennent. Vous verrez dans 5ans, apres un peu plus de socialisme a la Francaise, la France sera comme l’Angleterre apres 12ans de Blair(maintenant millionaire) et Brown, qui fait des discours a l’etranger et est bien paye pour ca. On en reparlera dans 5ans. La Grece, l’Espagne, le Portugal, dans leur pagaille financiere avaient des…. gouvernements socialistes. Bonne chance…

  44. Merci pour cet article, qui va courageusement à l’encontre des mensonges entendus tous les jours.

  45. Il est bien triste en effet de se rendre compte que la très grande majorité des électeurs n’ont aucune expérience migratoire. Cela permettrait d’arrêter la campagne de désinformation blâmant ouvertement les immigrants en France. Ma plus grande peine vient du non-sens sans cesse renouveler de mettre des bâtons administratifs dans les roues des migrants comme-ci il fallait marquer au fer rouge qui est Français de qui ne l’est pas. La véritable discrimination existe déjà entre personnes, nous savons très bien faire la différence entre qui est Français de souche, qui est Français d’origine étrangère et même qui est Français de l’outre-mer et faire une hiérarchie inique entre ces « classes ». Institutionnaliser cette discrimination est indigne des idées républicaines du pays des droits de l’Homme.

    Un Français de l’outre-mer émigré au Canada

  46. Je suis contente de lire cet article. Il soutient ce que j’ai argumenté hier soir avec un membre de ma famille.

    Je suis française à l’étranger donc immigrante et maintenant je comprends ce qu’un immigrant peut vivre en France.

    Comme je dis souvent lorsqu’un gouvernement ou des politiciens pratiquent la désinformation il vont se servir des émotions pour y arriver.

    La peur est l’une des plus grandes émotions utilisée par les politiciens.

    Certains pays adoptent ce stratagème et conditionnement volontairement pendant les périodes électorales.

    L’être humain a un gros défaut, celui de toujours rejeter la faute sur l’autre…

    Alors il est facile de comprendre pourquoi cette manipulation mentale fait recette…

  47. Mon mari et moi sommes québécois et nous revenons de France apres y avoir habité plus de 6 ans. En mars dernier nous avons tentés de renouveller notre titre de séjour ( carte) pour la 5 ième année dans l’espoir de déposer notre dossier pour la carte de 10 ans…. Nous avons fait 2 fois la file a la préfecture d’Evry pendant 14 heures…j’etais demandeur d’emploi a l’époque en regroupement familiale et j’ai obtenu mon recipissé d’un an.. Cependant mon mari qui possédait une eurl n’a pas réussi a obtenir le sien car ils ne délivraient plus de titre commerçant ce jour la…. On nous a dit d’arriver plus tôt… Mon mari était arrivé a 4 heures du matin. Il paye plus de 100000 euros d’impôt en France. Nous étions propriétaire d’une maison et j’ai eu deux de mes trois enfants en sol français….. Mon mari a été tellement dégouté de cette situation que nous avons tout vendu et sommes repartis au Quebec…. C’est triste…. Très triste la France ne reconnait même pas les émigrants qui veulent investir dans la France!!!!! Incroyable non?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *