Publi-info : Caisse des Français de l’étranger, la Sécurité sociale des expatriés

Si vous vous préparez à partir en expatriation, des questions nouvelles peuvent se poser, notamment concernant votre Sécurité sociale à l’étranger. Quelques exemples choisis par la CFE.

Paul, étudiant en Australie. Quel intérêt d’adhérer à la CFE lorsque l’on part étudier à l’étranger et comment y adhérer ?

La CFE c’est la Sécu c’est donc sécurisant ! Pour moins de 40 € par mois on s’assure pour les frais médicaux, ça permet la continuité totale avec la Sécurité sociale française.

Il y a un minimum de démarches à faire : remplir un bulletin d’adhésion étudiant téléchargé sur le site de la CFE, le signer et le poster avec les documents demandés. Vous recevrez ensuite un « guide de l’adhérent CFE » avec des feuilles de soins spécifiques pour l’étranger, qui sont également téléchargeables sur le site cfe.fr.

Et lors de mon retour en France, quelles seront les démarches à accomplir ?

Il vous suffira d’indiquer à la CFE votre date de retour dès que possible. Vous recevrez alors une attestation de radiation avec laquelle vous pourrez vous présenter à la caisse d’assurance maladie dont dépend votre domicile en France. Vous serez réintégré au régime obligatoire français sans délai (régime général par exemple si au retour vous êtes salarié).


Sébastien a subi un accident de travail au Togo pendant son expatriation, il décide de rentrer en France.
Sans parler des frais engagés pour mes soins au Togo, qui va payer mon salaire pendant mes 18 mois d’arrêt maladie en France ?

Si vous n’aviez plus de lien avec la Sécurité sociale française (détachement ou adhésion à la Caisse des Français de l’étranger), vous n’avez plus droit au régime général en France, vous ne toucherez donc aucune indemnité journalière et vous devrez compter sur votre épargne ou sur la générosité de la société qui vous employait jusqu’alors. Avec la CFE, en revanche, vos droits sont coordonnés avec ceux de la Sécurité sociale française. Vous toucherez vos indemnités pendant la période d’arrêt maladie jusqu’à votre reprise d’activité. Enfin, quant aux frais engagés pour vos soins (consultations chez un généraliste et/ou spécialiste, opérations, médicaments, rééducation), la CFE les rembourse comme en France.

Imprimer

Commentaires

  1. Bonjour,
    Je n’ai plus de lien avec la Securite Sociale Francaise ayant vecu 10 ans en Angleterre et ne peut pas utiliser ma carte anglaise de securite sociale ici en Allemagne. Je viens de quitter l’Angleterre pour suivre mon fiance. Pouvez-vous me confirmer si je peux etre prise en charge par la CFE pour des frais de dentites? Je suis en Allemagne depuis 2 mois maintenant. Pouvez-vous me faire parvenir un devis?
    Je vous en remercie par avance.

    Salutations distinguees.

    Therese Ricotta

  2. Madame, Monsieur,

    Je pensais vivre ma retraite à l’étranger (en Hongrie) et j’aimerais savoir comment cela se passe en terme d’assurance maladie.
    Cordialement,
    Dominique BOSS

  3. Bonsoir,
    Je vis depuis sept ans dans les Pouilles en Italie. Pouvez vous me préciser si la CFE prends en charge des frais dentistes, visites chez spécialistes?
    Je ne bénéficie à ce jour d’aucune exonération pour les soins et visites.
    Cordialement
    Annik Michaud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *