Situation en Thaïlande

La Thaïlande est frappée depuis plusieurs semaines par de graves inondations. Le bilan provisoire s’établit à plus de 370 morts. Les ressortissants français, de passage ou résidents, sont invités à la plus grande prudence et à s’informer de l’évolution de la situation en consultant le site « Conseils aux voyageurs« .

Numéros utiles :

Police touristique : 1155

Ambassade de France (y compris, en cas d’urgence, la nuit et les jours fériés) :
Tél. : +66 26575100
Fax : +66 26575111

Section consulaire :
Tél : +66 26575151
Fax : +66 26575155

Point de la situation – Ministère des Affaires étrangères, 27-28 octobre 2011 :

1 – La Thaïlande est frappée depuis plusieurs semaines par de graves inondations. Le bilan provisoire s’établit à plus de 370 morts.

28 provinces sont diversement touchées :
- au nord, les provinces de Nakhon Sawan, Phichit, Phitsanulok, Sukhothai, Uthai Thani, Kampangpech et Tak ;
- au nord-est, les provinces de Khon Kaen, Ubon Ratchathani, Sisaket, Surin, Roi-et, Mahasarakham et Kalasin ;
- dans le centre, les provinces de Ayutthaya, Saraburi, Ang Thong, Chai Nat, Lopburi, Nakhon Pathom, Nonthaburi, Samut Sakhorn, Pathum Thani, Singburi, Ratchaburi ;
- dans l’est, les provinces de Chachoengsao, Nakhon Nayok, Prachinburi.

2 – Toutes les destinations touristiques principales, sauf Ayutthaya, sont accessibles par voie routière ou aérienne, notamment Chiang Mai, Chiang Rai, Pattaya, Rayong, Hua Hin, Koh Samui, Krabi, Phuket.
- Les transports terrestres vers le nord sont fortement perturbés, mais toutes les liaisons interprovinciales par bus fonctionnent, sauf celle d’Ayutthaya.
- L’aéroport international de Suvarnabhumi est accessible et fonctionne normalement, pour les lignes internationales et intérieures.
- L’aéroport de Don Mueang est fermé. La compagnie Nok Air a suspendu ses vols jusqu’’au 1er novembre et la compagnie Orient Thai a reporté ses vols sur l’aéroport de Suvarnabhumi.

3 – Bangkok fait face à des risques avérés d’inondation, en raison de la conjonction de l’afflux des eaux de la plaine centrale et des hautes marées, jusqu’au 1er novembre. Ces risques concernent :
- plusieurs districts du nord-est de la capitale : Sai Mai, Bang Khen, Don Mueang, Lak Si, Chatuchak, Ban Sue, Khlong Sam Wa, Min Buri, Nhong Chok et Lat Krabang,
- de l’ouest de la capitale : Bang Phlat, Thawi Wattana,
- et certains districts du centre de Bangkok bordant le Chao Phraya : Phra Nakhon (Palais royal) et Prompat Sattruphai (quartier chinois).

Pour les voyageurs, il convient d’éviter autant que possible d’entrer dans Bangkok et de privilégier les vols de correspondance intérieure, du fait des perturbations que pourrait engendrer l’inondation de certaines zones.

Malgré les efforts entrepris par les autorités thaïlandaises, les inondations pourraient, dans les jours à venir, affecter le bon fonctionnement des transports urbains. Il est par ailleurs devenu difficile de se procurer de l’eau en bouteille et certaines denrées alimentaires de base, en raison de la forte demande des habitants de la capitale.Des pannes de courant pourraient aussi avoir lieu dans certains quartiers, perturbant notamment l’accès aux distributeurs d’argent.

4 – Les ressortissants français, de passage ou résidents, sont invités à la plus grande prudence et à s’informer de l’évolution de la situation durant leur séjour, en consultant les médias locaux, la rubrique « Conseils aux voyageurs » sur le site France Diplomatie et la rubrique de conseils pratiques sur le site de l’Ambassade de France en Thaïlande (www.ambafrance-th.org).

Des informations supplémentaires peuvent être obtenues aux numéros de téléphone et sites Internet suivants :

Autres recommandations

  • Les déplacements dans l’extrême-sud (provinces de Pattani, Yala, Narathiwat) restent formellement déconseillés.
  • Les déplacements sont déconseillés dans les zones des temples de Preah Vihear et de Ta Muean Thom, le long de la frontière entre la Thaïlande et le Cambodge.

Lien vers le site « Conseils aux voyageurs »

Imprimer

Commentaires

  1. Je rentre ce soir meme de thailande,nous avons pu tout voir sauf ayutthaya qui serait sous 3 metres d eau.
    Les vols interieurs fonctionnent sans aucun problemes et avons pu louer une voiture a partir de chiang mai pour aller dans un premier temps vers le nord (chiang rai et le triangle d or)pour redescendre ensuite sur sukhotai, qu il est indispensable de voir, et ou il n y a aucune innondation.
    Nous etions sur Bangkok il y a un peu plus de 15 jours et je sais que la situation la bas a empire mais deja il y a 2 semaines on nous a avertit de penurie d eau en bouteille et ce ne fut le cas a acun moment…
    Phuket et ses iles aucun soucis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *