Publi-info CFE : la Sécurité sociale des expatriés

Si vous vous préparez à partir en expatriation, des questions nouvelles peuvent se poser, notamment concernant votre Sécurité sociale à l’étranger. Quelques exemples :
Mathilde apprend pendant son expatriation à New York qu’elle est enceinte : « Où dois-je accoucher ? Qui paie l’accouchement ? »

Si vous avez adhéré à la CFE au début de votre expatriation, c’est très simple : que vous soyez déjà enceinte au moment du départ ou plus tard, la CFE étant la continuité du régime général, rien ne change pour vous, tout est pris en charge (dans la limite des tarifs applicables en France). Vous pouvez choisir d’accoucher en France ou à l’étranger selon votre convenance. Attention, en revanche, si vous êtes partie depuis plus de 3 mois à l’étranger sans vous soucier de votre couverture maladie-maternité et que vous n’avez pas adhéré à la CFE ; si vous rentrez en France enceinte après votre expatriation et que vous n’avez plus de lien avec la Sécurité sociale française, vous risquez de ne pas être remboursée pour vos frais de maternité. Cela fait réfléchir quand on sait que le prix moyen d’un accouchement en France se situe autour de 1 500 euros (de 10 000 à 50 000 euros aux Etats-Unis).

Sylvain vient de partir en expatriation au Bénin. Sa famille le rejoindra dans quelques mois à Cotonou : « Comment ça se passe pour leur couverture sociale ? »

En adhérant à la Caisse des Français de l’Etranger, vos enfants pourront être enregistrés en tant qu’ayants droit, rattachés à votre numéro de Sécurité sociale. Dans le cas où votre  épouse quitte son emploi pour vous rejoindre au Bénin et qu’elle est à votre charge, elle peut également être inscrite en tant que bénéficiaire de votre couverture sociale.

Pendant que vous préparez l’arrivée de toute la famille, votre femme et vos enfants sont donc couverts par la CFE, même s’ils sont encore en France pour le moment. Pour leurs frais de santé, c’est la CFE qui se charge du remboursement des soins. Une fois réunis dans votre pays d’accueil, rien ne changera : c’est vous qui cotisez à la CFE, et c’est toute la famille qui continuera de bénéficier des prestations.

Plus d’informations sur www.cfe.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *