Des nouvelles des blessés de la place Tahrir

L’action de la section Egypte de Français du Monde-ADFE pour les grands blessés de la place Tahrir se poursuit en collaboration avec l’Association Masreyoun Madelioun.

Les nouvelles d’Ahmed Khalifa, grand brûlé actuellement hospitalisé à Percy, sont aussi bonnes que possibles. Les greffes sont terminées et il est sorti de l’unité de soins intensifs. Les Egyptiens de Paris lui rendent visite régulièrement et il a pu, pour la première fois depuis son départ le 27 avril, parler à sa famille.

L’équipe médicale de Percy a réalisé un travail extraordinaire. Il est à signaler que, sur l’impulsion de notre section, les frais de séjour sont intégralement pris en charge par la France (182 000 euros environ). En quantité, l’effort humanitaire des autres pays semble plus important (accueil de 15 patients en Autriche, 5 en Allemagne, 15 en Suède) mais il s’agit de cas moins lourds. La majorité de ces cas a été prise en charge par la société civile (associations d’Egyptiens expatriés en général).

L’évacuation de trois autres grands brûlés vers l’hôpital Saint-Louis dans le service du Pr. Mimoun et à la Fondation Rothschild est en cours grâce aux fonds collectés par notre section FdM-Egypte en grande partie dans la société civile égyptienne (134 000 euros nécessaires au transfert et aux soins des trois blessés).

Mahmoud Abdelkader, patient originaire de Tanta brûlé au visage par de l’acide sulfurique, qui a pu être admis ainsi à Saint-Louis, se relève d’une opération qui a duré 8 heures. Il a la tête complètement bandée mais il rit, écoute de la musique. Il a reçu la visite de son ambassadeur à Paris ainsi que de volontaires de l’Association des Jeunes du 25 janvier.

Jusqu’à présent, l’équipe de volontaires de Français du Monde-ADFE et de Masreyoun Madelioum a pris en charge et assuré le suivi de 80 cas médicaux. « Une goutte d’eau par rapport à l’ensemble des besoins mais nous sommes toujours très occupés …et sollicités par nos jeunes patients, explique Marianick Urvoy, présidente de FdM-Egypte. Nous avons repris la collecte de fonds pour pouvoir évacuer d’autres blessés à l’hôpital Saint-Louis. Quatre de nos volontaires partent en vacances en France et rendront visite aux patients qui restent à Paris encore quelques semaines ».

Un commentaire sur “Des nouvelles des blessés de la place Tahrir

  1. Question….: ADF ….MDF….Ont ils été aussi énergique avec les catholiques,orthodoxes qui ont été et sont TOUJOURS malmenés et pour certains mis a mort par leurs concitoyens musulmans ..?
    Deux poids deux mesures ….Je m’étonnes du grand silence tellement peut médiatique des ignominies que les hommes commettent .
    De la versatilité , l hypocrisie et l assurance qui permettent a certains de revendiquer un coup de projecteur …
    Bien sur que ne rien faire serait encore plus détestable,mais s il vous plais, soyez aussi généreux avec ceux et celles qui au quotidien
    n ont d autres droits que de taire leurs souffrances….Sans relais médiatique !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *