Français sinon rien

La drague aux voix du Front national continue. Depuis plus d’un mois, Claude Goasguen, Député UMP de Paris, rapporteur de la mission d’information sur la nationalité, ne cesse de communiquer sur sa grande idée : les prétendants à la nationalité française doivent renoncer à leur(s) nationalité(s).

Le 21 juin, nouvelle étape : Claude Goasguen, avant même que le rapport ne soit présenté devant la commission ad hoc, envoie le projet de rapport à la presse qui l’a largement diffusé mercredi 22 juin.

Dans ce rapport, les modalités pratiques d’interdiction de la plurinationalité sont détaillées.  Les enfants ayant deux nationalités ou plus devront choisir entre leur nationalité française et l(es)’autre(s) nationalité(s). Quant aux personnes souhaitant acquérir la nationalité française, elles devront répudier leurs autres nationalités. Ces dispositions contenues dans ce document de travail font froid dans le dos.

A gauche comme à droite, les violentes critiques n’ont pas manqué de se faire entendre. Seule une voix favorable, celle de Marine Le Pen, bien sûr. Pour autant et sans attendre la publication de son rapport parlementaire, Claude Goasguen avait déjà réussi à projeter une première salve, grâce au bienveillant soutien du ministre Claude Guéant, en introduisant dans la loi du 17 juin 2011 une disposition imposant aux demandeurs de nationalité française de déclarer leur(s) autre(s) nationalité(s). Malgré le recours déposé par les parlementaires de gauche au Conseil constitutionnel contre cette remise en cause des libertés individuelles, cette mesure a désormais force de loi.

Même si finalement ce rapport ne sort pas officiellement et ne débouche pas sur des préconisations législatives, les annonces ont été faites et les balises en direction des électeurs du Front national, lancées. Quelles que soient les décisions retenues, Nicolas Sarkozy compte bien en récupérer les bénéfices sans rompre pour autant avec ses partisans les plus modérés.

Par ailleurs, l’idée selon laquelle les Français titulaires d’autres nationalités ne sont pas tout à fait  des Français à part entière poursuit son chemin, et ce sont eux, une fois de plus, qui en subiront les conséquences auprès des administrations. Une fois le venin de la xénophobie injecté, point n’est besoin de texte de loi. Les procédures administratives tatillonnes et vexatoires se multiplient. La seule parade est notre vigilance : ne laissez passer aucun abus de droit à l’encontre des binationaux, déclarez-les à votre association, à vos élus à l’AFE. Nous leur opposerons notre vigilante résistance.

Monique Cerisier ben Guiga

Imprimer

Commentaires

  1. Bonjour,

    A propos des difficultés à être entendu en tant que français à l’étranger, je rencontre beaucoup de difficultés pour obtenir un récapitulatif de carrière pour ma retraite française. Je vous ai déjà adressé un courriel à ce sujet mais sans réponse. Je suis certaine que je ne suis pas la seule dans ce cas. Que pouvons-nous faire? Toutes mes démarches n’ont rien donné à ce jour.

    Bonne journée
    Mme Attal

  2. C’est une aberration sans nom de penser que l’abandon de sa nationalité par un individu permet de faire de lui un meilleur citoyen. Au contraire, il ne peut que se sentir bafouer dans son identité au lieu de se sentir respecter et considérer dans toute son intégrité et sa richesse. Qu’il soit un étranger en France ou un Français à l’étranger, il ne peut s’intégrer et s’engager que si l’estime qu’il a pour les pays dont il revendique la nationalité est réciproque. Sans cela, il ne peut vivre que des insatisfactions qui ajouteront à l’incohérence de la situation.

  3. Le but est donc de renier les français établis a l’étranger et benificiant de la double nationalite, parceque vivant dans leur pays d’accueil ?? Inadmissible. Par contre, ils n’oublient pas de nous taxer des qu’ils en ont la possibilité.
    Une autre bonne raison de ne JAMAIS vouloir rentrer en France, et si on me donne a choisir, malheureusement pour mes racines et mes origines, je renierai ma nationalité française.

  4. Bien sur je suis opposé a la supression de la double nationalité, mais la France est peut être un peu laxiste et je propose un accord entre les différent pays et donc une réciprocité
    pourquoi mon épouse a eu la nationalité Française (ex libanaise) et nous vivons au Liban depuis 10 ans et je n’aurai jamais la nationalité Libanaise parce que je suis un homme et un libanais donne la nationalité a une épouse étrangère
    je pense que si la réciprocité était appliqué le Liban changerait sa loi

  5. ce n est pas une grande innovation, de nombreux pays ont cette aimable coutume. en usage en russie actuellement notamment, un veil heritage de l urss . Donc rejoussissons de grand grand coupde barre a gauche de l ump.

  6. Quid des francais prenant une seconde nationalite? Eux aussi (MOI aussi) doivent choisir?
    De ce que je comprend non. Je ne vais pas m’en plaindre mais cela n’est il pas une discrimination flagrante?

  7. Je suis n’e et j’ai vécu en France pendant 24 ans. Je suis allé au Canada pour y passer un an et pratiquer mon anglais. J’y ai rencontré ma petite amie canadienne, je vis maintenant au Canada depuis 9 ans. Dans un couple il faut faire des compromis, j’ai donc choisi de vivre au Canada, mais si ce n’est pas une décision facile. Cependant, même s’il y a 3 ans que je suis citoyen canadien, je suis fier d’être français. Je ne sais pas ce que l’avenir me réserve, je retournerais peut-être en France pour y vivre, travailler et contribuer aux impôts et à la sécurité sociale.

    A l’étranger, la France a une image de liberté et d’égalité, des valeurs qui me sont chères. « Liberté, Egalité, Fraternité » est la devise de la France, mais apparemment pas la devise de Marine Le Pen ou de Claude Goasguen. S’ils ne sont pas d’accord avec les principes fondamentaux de la France, pourquoi font-ils de la politique.
    Des Français sont à l’étranger pour des raisons très variées, cependant ils sont français et veulent rester français. Il faut pouvoir ‘accepter’ pour réduire les tensions et vivre dans une société saine et dynamique.

    Le Front national ne fait qu’engendrer des tensions et va à l’encontre du bien-être de la France.

  8. Vous m’excuserez de la vulgarité de mes propos, mais Goasguen et Guéant commencent à nous emmerder. Il est inadmissible qu’un personnage issu d’une province qui a fourni le plus grand nombre de collabos pendant l’occupation vienne donner des leçons de patriotisme.
    J’ai une double nationalité. Ma femme est Canadienne et va demander la nationalité française. Je reste attaché à la France, à sa culture et à tout ce qu’elle a fait de moi. Je suis FRANÇAIS et pas Breton. Je me battrai jusqu’au bout pour contrer des cons qui nuisent à la France.

  9. C’est vraiment honteux que la France devienne un pays ferme sur lui meme….ou des idiots de tout accabit viennent renforcer des theses nauseabondes…..Que restera t’il de la France quand les gens comme Goasgen n’y seront plus? …

    Moi je dis que la double nationalite est une chance pour tout pays et que la delinquance ou le sentiment de non appartenance ne sont pas dus a la double nationalite en tant que telle.

    Il est temps d’arreter de stigmatiser et de rendre les autres responsables de son manque d’imagination et de creativite.

    Vive la France multicolore et diverse…. vive la France qui a le regard en France et ailleurs….

  10. Pourquoi faire parti de l’Europe, si la France decide de s’isoler par des mesures xenophobes en refusant le droit d’avoir une double nationalite. Si jamais une loi stipulant qu’une personne doit faire un choix entre sa nationalite de naissance et sa nationalite d’adoption etait votee en France, ayant la nationalite Britannique et Francaise, je choisirais sans hesitation la nationalite Britannique. Je ne voudrais pas etre une citoyenne d’un pays fasciste qui n’a aucun respect pour la liberte individuelle et le fait que la France soit mon pays de naissance ne change rien a ce fait.

    Comment des francais peuvent-ils croire en des idees xenophobes et intolerantes comme celle-la et qui sont un abus des libertes individuelles quand le slogan national de notre pays est ‘Liberte, egalite, fraternite’? C’est une a honte absolue.

  11. Je pense que cette « grande idée » de n’avoir qu’une nationalité par individu est excellente et résoudrait beaucoup de problèmes. C’est le seul moyen de donner un sens à cette idée de nationalité aujourd’hui.
    Comment peut-on justifier avoir 2, 3 nationalités, et même davantage pour certains? C’est une moquerie du système dont le seul but est d’accumuler les avantages.

  12. Triste de voir ce qui fut le fantôme de Vichy, la France s’est construite depuis des lustres sur l’apport des cultures diverses et variées..Notre gouvernement actuel a tendance à l’oublier….

    Dommage, car les Français ne poussent pas sous terre…

    Espérons que ces personnes laisseront la place à de vrais dirigeant qui dirigent……

    Un capitaine qui saborde son équipage est un vrai pirate…Attention à vous…Vive la France

  13. c’est une loi votée?
    Depuis quand faut-il appliquer?
    Merci

  14. Je suis Française 100% mais réside depuis 17ans au Danemark, ou je vis, paye mes impots et suis la vie politique. Je n’ai cependant pas le droit de vote. Pour ce faire je devrais renoncer a ma nationalité française, et cela m’est difficile car c’est tout de meme mon pays de naissance et que je n’ai pas fuit!
    D’autre part je ne vote pas en France car mon quotidien ne me rattache pas du tout a la vie quotidienne et culturelle française.
    Nous forcer a n’etre (dans mon cas) que danois ne fait pas de sens, c’est psychologiquement incoherent, car malgré mon intégration totale dans la vie scandinave, il y aura tjrs une petite différence entre eux et moi. Ce serait renoncer a ma vraie identité, a mon sang et c’est aussi faire abstraction de ma loyalité déja existante au Danemark. JE NE SOUHAITE PAS QUE LA FRANCE SOIT AUSSI ETROITE D’ESPRIT DANS SES LOIS!

  15. À un moment où l’Europe s’agrandit et où la notion de frontière impassable semblait s’éloigner, on revient à la bonne vieille notion de séparation, de ségrégation des peuples et autres mesures protectionnistes. Quelle tristesse!
    J’ai une bi-nationalité, celle de mon pays d’origine et celle du pays d’adoption et ne vois pas en quoi ceci m’empêcherait d’aimer et d’être loyale à mes deux « patries ». Le jour de la remise de mon certificat de nationalité, j’étais très émue et j’ai pensé que tous citoyen devrait passer un examen et jurer fidélité à son pays. J’ai pensé aussi que cela n’avait pas diminué l’amour de ma patrie de naissance, bien au contraire.
    J’aimerais pouvoir être une citoyenne du monde et que tous fasse de même. Peut-être alors serions-nous plus ouvert sur les autres, nos concitoyens du monde. Pendant la guerre n’y avait-il pas des soldats d’autres nationalités qui défendaient la France? Personne ne leur a demandé de renoncer à leur nationalité en partant au casse-pipe.

  16. Je suis un double-national, franco-americain, et j’en ai tres fier – des deux cotes de mon identite.

  17. Même s’il semble que ce débat inopiné sur la nationalité ne soit à toute fin pratique que démagogique et même s’il semble avoir reculé, en particulier sur la nécessité de renoncer à toute autre nationalité pour être éligible à la naturalisation en France, je me sens mis en danger par ce monsieur et son discours. Cela passe vraiment très près d’une boutade unilatérale hors de la citoyenneté française des citoyens français du monde (certainement binationaux) par notre mère patrie. Claude Goasguen n’est pas un simple charlot, c’est un député, qui plus est, maire du 16ème arrondissement de la ville de Paris. Cela m’a tellement fait réfléchir qu’en tant que Franco-canadien, j’ai hâte d’être représenté à l’assemblée nationale à partir de l’année prochaine par le député français de la circonscription Amérique du Nord. J’ai par ailleurs demandé ma carte d’électeur à ma commune de naissance française pour désormais PARTICIPER À TOUTES LES ÉLECTIONS. J’encourage fortement mes compatriotes vivant hors de France à faire de même et à se faire entendre !

  18. Me parece muy alarmante este criterio, pasa por sobre los documentos ya firmados,.. en que posición quedaríamos los que tenemos doble nacionalidad por filiación?, yo firme un documento al tomar la nacionalidad francesa en el cual me comprometi a elegir la francesa en caso bélico entre mis dos naciones, creo que esto es bastante justo, es adecuado y respetuoso con nuestro origen tambien, recchaso profundamente la propuesta de M Goasguen.

  19. et le resulta est que je viens d’avoir une fille espagnole (sa mere et lieu de naissance) mais elle doit etre soit espagnole soit francaise… pas les deux comme son pere et sa mere…

  20. Attention il faut regarder le code civil.. L empereur Napoleon a donner au francais de souche et a tout leur descendant , d etre francais meme sils possedent trois passeports..
    un seul compte celui du sol au depart, mais evidement pour les immigrants , et en plus surtout pour ceux du magrebe, il y a un grave probleme, cest la france et le francais , n ont plus aucun droit , et doivent choisir.. de plus avec tous les mouvement radicaux.. cela ne fait plaisir a personne, la france n as jamais etait un pays d immigration, donc les problemes ne font que commencer,
    je ne voies pas un presdient perdre 2 millions de voix a l etranger n ont plus.. quant a ceux qui veulent etre francais pour

    immigrer ailleurs , il faut les stopper, cest trop facile, meme
    avec les mariage faux,
    aujourdhui, il est vrai ce sont les impots qui priment, et seul ceux qui connnaissent l etranger en tant que francais , savent qu etre citoyen du monde .. cest parfait, car ce sont dans les pays dit du troisieme monde ou l on vie le mieux..
    dailleurs il faut mieux etre un etranger investisseur en france qu un francais revenant dans son pays .. onlui crache dessus il a fait fortune.. conclusion nulle n est prophete dans son pays , et l herbe ety probalement plus verte de l autre cote de la barriere…et puis on trouve du vin et autres denrees partout . le monde a change… avous de juger..

  21. Quels esprits retors sont ceux qui créent de telles situations ! Je suis francaise, née en France, de parents francais et fière de l’etre ! Je suis mariée a un canadien et vis au Canada et j’avais l’intention de demander la nationalité canadienne, question pratico-pratique (le visa permanent doit etre renouvelé régulierement) mais depuis ce débat miteux et xénophobe de certains j’ai bloqué ma décision car il est évident pour moi que je ne puis etre que francaise…j’attends donc une loi vichyste qui décidera de mon futur, je suis outrée, décue et malheureuse qu’un tel débat en 2011 puisse exister !

  22. Beacoup de bruit par le FN concernant les Francais , mais rien qui concern les immigrees illegeaux.
    Comme d’habitude , ignore les vrais problemes de la France et le monde , il faut mieux change les idees politique en France , commence par jete le FN au poubelle.

  23. Je suis contre que les prétendants à la nationalité française renoncent à leur(s) nationalité(s). Je suis française et ais émigré à l’étranger ou j’ai obtenu la nationnalité de ce pays après plusieurs années, après une demande officiel, un payement et un test écris. J’ai décidé de garder ma nationalité française, donc double nationalité, car ma famille est toujours en France et l’on ne connais pas le futur ou le besoin que notre famille aura. Condanné les immigrants à renier leur culture (citoyenneté) d’origine c’est leur couper leurs racines et les empécher de pouvoir voler au secours des siens dans leur propres pays,si besoin. Il faut être immigrants soit même pour comprendre ce que les racines veulent dire, ce que le pays d’origine à d’important au seins de notre propre sang, nos veines et notre ADN : si si si! Un immigrant qui ce voit obligé de renier sa patrie d’origine de force ne sera pas un immigrant heureux alors pensons y un peu avant de laisser passer une telle loi.

  24. Je viens de relire trois fois votre article pour être sûr de l’avoir bien compris !
    Demander la nationalité française sans pour autant dévoiler sa nationalité d’origine !
    De plus garder sa précédente nationalité en demandant la nationalité française !
    J’avoue ne pas comprendre la démarche à demander la nationalité française si l’on souhaite garder son ancienne nationalité .
    L’obligation de renoncer à son ancienne nationalité ne me choque pas et je l’approuve .

  25. A notre mariage, mon epouse australienne a du declarer sa nationalite …j’ai du en faire de meme lorsque je suis venu m’installer dans son Pays il y a quelques annees et suis devenu australien . Nous avons tous les deux la double nationalite …je ne vois pas en quoi cette mesure de devoir declarer sa nationalite d’origine vous derange ????
    Decidement tout ce que le gouvernement actuel fait est bon a jeter a la poubelle ! Il est vrai qu’un certain parti vendrait pere et mere et …nationalite pour obtenir une voix ..Pas vrai ?
    Je suis vraiment content d’habiter dans mon nouveau Pays ou les esprits sont plus ouverts a toutes les idees de droite , du centre ou de gauche
    A bon entendeur …..no more comments!

  26. Merci à Monique Cerisier ben Guiga,

    Et à tous les autres Français vigilants, que ce soit FDM ou l’AFP.
    Je suis citoyenne française de souche et ai vécu, été scolarisée en France au sein de ma famille jusqu’à l’âge de 25 ans. Aprés moult hésitations, j’ai décidé de rester au Canada anglophone pour y gagner ma vie et j’y vis encore. Néanmoins, je me sens toujours française.

    Pour la première fois, l’étau se reserre sur les droits des Français vivant à l’étranger. Merci au gouvernement verreux de Sarkozy — Quant à Marine Le Pen et son héritage xénophobe, on ne peut rien attendre de mieux… ces personnes malheureusement « influentes » ont eu la chance (ou malchance) de ne jamais avoir dû aller chercher du travail ailleurs…
    J’ai un passeport EU, ainsi que mes deux enfants maintenant adultes. Et je trouve cela plus qu’insultant l’idée d’avoir à « montrer patte blanche » Visa à l’appui — pour aller rendre visite à ma famille.
    Je me joins dans la lutte contre la paranoia et xénophobie qui font feu de tout bois en France, espérons pour plus très longtemps.
    STOP à ces lois arbitraires, et qui est Claude Goasguen pour s’arroger le droit de vouloir créer un nouvelle loi aussi délétère? De toute évidence, sans la bénédiction de Claude Guéant, cela ne serait même pas considéré… Minable ce gouvernement!!!
    Merci du soutien et de votre résistance vigilante en notre nom…

    Merci encore

  27. Je voudrai savoir exactement, c’est à dire en termes Légaux, qu’est-ce que être Français? Comment identifie-t’on un Français d’un non Français? Par un bout de carton au nom pompeux de Carte Nationale d’Identité? Je veux savoir: QU’EST-CE QU’UN(e) FRANCAIS(e). Je pose cette question à messieurs Guasguen (c’est Français comme nom ça?), Guéant (pourrait aussi être Normand, çui-là) et Mme Le Pen (très Breton comme nom)? C’est d’eux que je VEUX ne réponse. Mon nom? Je n’ai point peur de l’afficher: Jean-Marie Elzéar de Dianous de la Perrotine, né en Suisse, adopté par des Français et naturalisé Australien.. pour vous servir.

  28. La France est partie dans une spirale inquiétante. Cela fait froid dans le dos et nous sommes en droit de nous interroger sur la france que nous trouverons a notre retour.

  29. merci pour les infos, j ai deux enfant nees en ireland avec un passport irelandais,nous ne sommes pas marrier avec ma partenaire qui elle est italienne.on habit a dublin.j vais etre vigilant a tous se qui se passe.encore merci.

  30. A l’heure de la mondialisation, je pensais que le monde aspirait à devenir un village planétaire où ses habitants vont se côtoyer sans se soucier même d’où ils viennent.Ce que je viens de lire révèle une attitude on ne peut plus rétrograde.Ce projet ne devrait pas prospérer au risque de dégrader l’image de la France auprès de tous ceux-là qui l’aiment et véhiculent mieux parfois son image dans le monde.
    La bi-nationalité n’est pas une plaie ni un frein au développement de la France,terre d’accueil par excellence.

  31. COMMENT PEUT-ON PRÉTENDRE DEVENIR FRANÇAIS ET EN MEME TEMPS GARDER SA NATIONALITÉ D’ORIGINE????
    EN CAS DE CONFLIT ARMÉ ENTRE LA FRANCE ET SON PAYS D’ORIGINE QUELLE SERAIT LA POSITION DE CETTE PERSONNE???
    PRENDRAIT-ELLE LES ARMES POUR OU CONTRE LA FRANCE???
    VOULOIR LES 2 OU PLUS NATIONALITÉS C’EST UNE FORME DE POLYGAMIE, CELA N’EST PAS DANS NOTRE CULTURE OCCIDENTALE.

  32. La France n’aurait t’elle plus de grands hommes, de vrai gouvernants ?! C’est à croire que nous sommes gouvernés par des amateurs, nous versons en plein populisme. Ou alors nos gouvernants sont à nôtres images, j’aime croire que non. Nous passons d’une aberration à une autre, êtres élu à n’importe quel prix, voilà la doctrine aujourd’hui. Il est évident qu’il y à un problème avec la nationalité, ils préfèrent attaquer à coté plutôt que de soulevé le vrai problème, les mariages de complaisances, il serait plutôt acceptable d’obliger le conjoint acquérant de la nationalité à renoncer à cela en cas de divorce avant dix ans de la date d’acquisition. Mais là ils auront un gros souci avec des communautés très actives qu’ils craignent évidement. C’est un combat lâche. UMP ressaisissez-vous !

  33. Il est tellement plus facile de faire porter la responsabilité des maux d’un pays sur les étrangers qui « forcément » prennent les emplois, abusent des prestations sociales,….
    Bref si tu veux devenir français, tu dois oublier ce que tu as été auparavant. Pourquoi ne pas programmer également un lavage de cerveau pour être certain que le nouveau français l’est à 100% ?
    Ces manœuvres ne visent qu’à flatter les penchants xénophobes de la population. Ils devraient pourtant faire attention, à force de jouer avec les allumettes on finit par se bruler les doigts….

  34. Tout le monde à le droit d’avoir son opinion sur le sujet. Pour ma part, je serai assez d’accord. Il y a, en effet, beaucoup trop de personnes qui s’imagine qu’on peut faire n’importe quoi y compris en matière d’immigration. Depuis de trop nombreuses années les pouvoirs publics ont laissé faire et maintenant plus personne ne sait comment régler la question. La France a toujours accueilli des immigrés, sans problème, parce que jusqu’à ces dernières années les immigrés essayaient de s’adapter à la société française et parfois l’aimaient, ou au moins ce conformaient à notre mode de vie; ce n’est plus le cas, les nouveaux immigrés ne veulent pas de la société et de la culture française, ils viennent pour les nombreux avantages sociaux que donne notre pays. Ils veulent être chez nous profiter du système en faisant comme chez eux. S’ils veulent qu’on les accepte, il faut qu’ils respectent notre pays, nos règles et nos coutumes. Si ça ne leur plait pas, il ont toujours la possibilité de rentrer chez eux.

  35. J’ai pris la nationalité française il y’a presque 30 ans, quand Margaret Thatcher menacé de quitter le EU. J’ai donc la double nationalité, étant britannique est française. Je me considère comme un « vrai français » parce que 1) j’ai choisit; 2) j’aime ce pays, et 3)j’ai habité très longtemps.

    Âpres 12 ans en Belgique, je re-viens faire ma retraite dans « mon » pays!
    C’est avec horreur donc, que j’apprends cette nouvelle proposition.

    J.Clark

  36. Monsieur, Madame, pour vous faire savoir que je rejette ce projet « ETRE FRANCAIS, SINON RIEN ».Moi-méme je désire avoir un jour la Nationalité Equatorienne et je compte rester FRANCAISE….
    Que devient la FRANCE avec sa tradition et son option de défendre la LIBERTE, L’EGALITE,LA FRATERNITÉ envers tout homme et envers chaque Femme vivant sur notre planéte Terre ?…
    Avec tous ceux et toutes celles qui luttent pour la défense de nos LIBERTÉS INDIVIDUELLES…

  37. LAAAAAMMMEEEEEEENNNNTAAAABLE !!!!!!!!
    En voyant tout cela, on se demande si dans le fond, ce Monsieur n’a-t-il pas raison, si il ne serait pas mieux de renoncer á la Nationalité Française. Ainsi nous ne sentirions pas tant de honte d’être fils d’une nation qui proclame la xénophobie.Triste, trés triste, vraiment. Donc le sang qui cour par mes vennes et le nom que je porte ne sont pas dignes d’ètre Français, et bien Messieurs, les Français me font honte et m’écoeurent. ´Cet homme n’est qu’un vrai enfoirré !!!
    Et á partir de maintenant je pense vraiment á renoncer á ma Nationalité Française. Avec ça j’en ai trop vu, merci !

  38. Que peut-on craindre en cas de :
    1) double nationalite acquise par mariage (sans repudiation de nationalite francaise)?
    2)) double nationalite acquise par naissance (affiliation et lieu de naissance) et par descendance?

  39. A ce que je crois comprendre, ceci s’adresse aux futurs etrangers demandant la nationalite francaise. Oubliez mon commentaire.

  40. La ficelle est vraiment trop grosse, tout de suite l’allusion au Front National. Je ne vois pas en quoi cela peut faire avancer les choses. Tout le monde n’adhère pas au Front National!
    Les questions restent sans réponses: un bi-national, c’est quoi? Qu’elles sont ses obligations vis à vis de notre nation et de l’autre nation? Ne va t-il pas « ceuillir » les meilleurs fruits dans chaque pays? Et ça rime à quoi d’être franco turc ou turko français, franco tunisien ou franco algérien, ect, ect …?
    La bi-nationalité, je suis contre.
    Alors que certain pays ne reconnaissent pas la bi-nationalité, nombre de leurs résidents ont une double nationalité cachée.
    Tous « ces français » qui vivent dans leur pays de souche, afrique notamment, peuvent voter en France et influer sur le cours des élections alors qu’ils ne vivent pas sur le sol français, voire même ne sont jamais venu en France. Ils ne connaissent rien de la France et sont à des années lumières de nos attentes. En plus ils n’ont jamais mis les pieds sur le sol « national ».
    Ce qui est certain, c’est qu’ils sont puits de voies pour celui qui saura les convaincre.
    Il me semble que la bi-nationalité c’est un problème pour la France et une trouvaille pour les élections.
    Imaginez que lors d’un séjour aux US, mon fils viennent à naître. Sera t-il pour autant américain? Surement pas, il sera français car avec sa maman nous sommes français. Et si maman était américaine, le mieux ne serait-il pas qu’il fasse son choix lors de sa majorité?

  41. Dommage que trop de politiques français représentent la médiocrité intégriste et encore plus dommage que ce soit en France !

  42. Bien évidament je suis vicéralement opposé à toutes les thèses facistes du Front National, mais quel est la solution proposée par le parti Socialiste pour garder un équilibre déjà précaire en France entre ses différantes communautés tout en préservant son carractère spécifique ?

    S’agissant du developpement de la xénophobie en France elle est déjà et à nouveau très active à l’encontre des Juifs à travers un anti-sionisme qui veut cacher un antisémitisme ordinaire.

    Bien à vous.

    JJES. FRAENKEL

  43. Q’en sera-t-il de mon fils et de ma file dans vingt ans? Tous deux sont nes a l’etranger et auront poursuivis leurs etudes dans leur pays de naissance dans des ecoles internationales.
    Leur imposer un choix sera cruel a leur majorite. Ils auraient pu etre les conciliateurs d’un nationalisme recurent de part et d’autre que je trouve reducteur. Ils auraient pu etre les representants de deux cultures, de deux mentalites et d’un savoir enrichissant. Celui d’etre differents en etant assimiles a deux systeme en y participant plus activement qu’aucun autre…
    Leur avenir ne tient plus qu’a des idees retrogrades de gens ne possedant que peu d’ouverture d’esprit. Que vais-je pouvoir leur dire de la France de demain pour les rassurer?

  44. Quand je suis en France et que je demande à quelqu’un(e) où il/elle est, il ne m’est jamais répondu de .. France. Par contre, être de .. d’Avignon, de Quimper, de Barzac, de Mulhouse, d’Annecy, etd’ailleurs, ça je l’entends souvent. Je me pose donc la question: n’y-at’il donc point de Français en France ? Possible, sachant que l’on estsurtout Français à … l’étranger. Car franchement, dire qu’on est Français quand on est en France, ça fait un peu neuneu, non? Allez, vive cette France mythique, sa bouffe, son humour et ses débats où TOUT le MONDE est bienvenu.

  45. C¨est a ce demander si madame Marine Le Pen est ses amis on passer du temps dans le service militaire français, est si ils on mis leur vie en risque de mort comme l on fait beaucoup de Français a l étranger, sans oublier tout les double nationalisés qui son mort pour sauver la France.
    La mémoire courte des gents, il n i a pas un vaccin pour cela.

  46. Selon le principe de l’Égalité, demandons à Air France/KLM de choisir:
    compagnie française ou hollandaise? Double nationale ? Et puis quoi encore: multinationale peut-être?

  47. enfin du courage politique….. c est ainsi que des pays africains ont DEJA une telle legislation (Cameroun par exemple)…mais bien sur les detenteurs auto proclamés de la justice et de la verité crient deja au loup…je leur suggerre d adresser la meme requete outragée a Mr Paul Biya ,president du cameroun…

  48. Chere Madame
    Je pense comme vous que considerer les personnes ayant une double nationalite comme des non francais est stupide et improductive. Les binationaux ont souvent fait l’effort d’integrer deux cultures et sont generalement plus ouverts que nous les vrais francais(?)
    existe t il d’ailleurs un vrai francais de pure souche ou justement la caracteristiaque du francais n’est elle pas ses origines diverses…

  49. Je suis contre toute sorte de Xenophobie moi-meme. Mais en cas de conflit entre pays, la multinationalite peut poser un probleme d’appartenance. Qui defend-t-on? On est citoyen de quel pays exactement?
    Je suis binationale et jusqu’a present je n’ai jamais eu a faire le choix mais c’est une question que je me pose parfois et qui doit etre adressee a mon avis.

  50. Un exemple pour illustrer la situation et l´aberration du renoncement a la double nationalite.

    Suis francais (63ans) marie a une equatorienne (devenue francaise par mariage avant que la legislation ne change, annee 1972), vit depuis 12 ans en Equateur et 40 ans en Amerique du sud. Je n´ai pas demande la nationalite equatorienne (pas indispensable). Par contre mon fils (35ans) ne en Allemagne, du a mes activites professionnelles, francais par son Pere, etudes en France, venu nous rejoindre en Equateur pour nous aider dans nos affaires, a obtenu recemment la nationalite equatorienne au lieu d´un visa de resident. Cela lui facilitera les choses dans ses activites. Pourquoi devrait il renoncer a etre francais? Ne contribue t- il pas lui aussi au rayonnement de notre pays dans cette partie du monde?

    Je crains que certains de nos legislateur ignorent les changements qui s´operent dans notre monde globalise. La double nationalite comme le bilinguisme cree des ponts entre les nations et les etres, les rend ouverts et solidaires. Que pretend t-on obtenir par le choix entre deux nationalites. Je ne suis pas de gauche, mais je ne veux pas d´une droite sectaire.

    Le clivage n´est plus droite gauche sinon repli sur soi ou ouverture avec ce que cela signifie d´acceptation des nouveaux defis : insertion dans un monde globalise competitif et plein de defis, de menaces comme d´opportunites.

    C´est une politique de repli sur soi, qui ne menera a rien, et c´est honteux pour notre pays.

  51. La moitié du monde fait-elle froid dans le dos ?
    Une recherche sur wikipedia indique qu’à vue de nez, la moitié des pays du monde ne reconnaissent pas la multiple nationalité : http://es.wikipedia.org/wiki/Archivo:Dual_Citizenship.svg
    Y compris apparemment bien des pays d’Europe.

    La multiple nationalité est une affaire plus compliquée que vous ne le laissez entendre, car des droits *et des devoirs* pas forcément compatibles se retrouvent alors. C’est bien trop complexe pour qu’on se laisse orienter par un article de blog (fut-ce le votre ou celui d’un autre) dont l’analyse bâclée et fortement subjective (« venin de la xénophobie ») privilégie le pathos à la raison pour véhiculer son message. Dommage.

  52. posez-vous quand meme la question principale :
    Qu’est ce qui fait qu’un individu lambda veut devenir français…???
    et pourquoi ne pourrait-on pas avoir un passeport de chaque pays tant qu’on y est ?? Devenir Français est une demarche volontaire, et represente un choix.
    les personnes qui choisissent de cumuler les nationalités refusent ce choix !!
    Nota : j’aprouve la position de certains pays qui disent : ok, vous voulez acquerir une autre nationalité, mais alors rendez votre passeport actuel ! au moins pas d’hypocrisie !!

  53. allez le moderateur, fait toi plaisir et efface tous mes posts…
    c’est ça un pays de libre expression….
    ciao

  54. La drague au voix, et vous vous n’en faite pas Mme.?
    Le concept de bi ou multiple nationalite pose le probleme de la loyaute et de la volonte d’appartenance qui est bien legitime.
    J’ai un fils Franco Siamois, la Thailande ne reconnait pas la bi nationalite, et elle a raison on ne peut pas bouffer a tous les rateliers et elle demande a ses enfants de savoir qui ils sont.
    Mon fils un jour pour son equilibre devra bien choisir son appartenance.

  55. J’avoue ne pas bien voir ce qui ferait « froid dans le dos ». J’ai longtemps vecu en Australie, et les immigrants qui souhaitaient devenir australiens se voyaient conferer la citoyennete du pays dans une ceremonie solennelle, et devaient renoncer a leur nationalite d’origine. Renoncer a sa nationalite n’est evidemment pas un choix facile, mais personne n’y est contraint: a chacun de choisir entre deux loyautes possibles. Ce choix etait obligatoire quelle que soit la nationalite d’origine, et meme lorsque aucun conflit de loyaute ne menacait: mon epouse par exemple a choisi de renoncer a sa nationalite britannique pour devenir australienne. Cette obligation parait encore plus necessaire lorsque, comme c’est le cas aujourd’hui, on trouve parmi les immigrants de plus en plus d’Afghans ou de chiites libanais.

    J’ajoute que cette politique etait celle des partis de gauche comme des partis de droite. Et l’Australie est un pays parfaitement democratique, qui en remontrerait sur bien des points a la France.

    Jean Garagnon

  56. Comme vous avez su le dire, c’est une tentative de récupération de l’électorat FN par la droite républicaine au mépris de l’ouverture culturelle qui a toujours fait la fierté de la France. Derrière tout ce projet, il y a un homme qui tire les ficelles: Sarkhozy dont la xénophobie se dévoile progressivement. Bien sûr que oui puisqu’il ne dit rien à ce sujet.

    Je vous prie d’initier une pétition à la signature de tous les Français de l’étranger adressée au Président Sarkhozy, par internet.

  57. Bonjour,

    Ma tante Ukrainienne pendant 30 ans a dû renoncer à sa nationalité pour choisir la française (où elle vit, c’est plus simple) et se retrouve aujourd’hui obligée de faire une demande de visa pour partir là-bas tous les ans… n’importe quoi

  58. Les mariages mixtes sont de plus en plus nombreux à notre époque.( effet de la mondialisation ).
    Les enfants issus de ces mariages sont souvent imprégnés de 2 cultures voir trois…quoi de plus enrichissants?
    Devront ils choisir + tard une nationalité et laisser tomber l’autre? Laquelle? iLS DEVRONT CHOISIR UN CAMP AU RISQUE DE HEURTER LA SENSIBILITE DE LEUR PERE OU DE LEUR MERE.Le cadet a choisit la France et la Soeur La Cote D’Ivoire . Le pere a conservé sa nationalité et la mere aussi à cause de M.Claude.
    Sur le plan administratif et de la loi (héritage, visas , emplois….),Rien n’encourage ou raffermit la cohesion sociale de cette famille.et ceci n’est que le petit detail ,des conflits et injustices + importants sont à craindre.
    A chaque approche d’election ,On nous sort un theme devastateur qui n’a rien a voir avec la realité économique ,comme pour étouffer les vrais sujets.
    Dans tous les cas , l’idée de M. Claude Goasguen n’engendra que haine et desespoir et l’éclatement des familles au detriment d’un enrichissement et de l’épanouissement de la societe Française.Heureusement les Français le savent mais c’est dommage que cette idée soit d’actualité…

  59. Je suis ne a Beyrouth de mere francaise et de pere Libanais,le cousin proche de ma mere etais [maintenant decede] consul a Beyrouth dans les annees 70 si je ne me trompes pas ,son nom est E.A. et je suis confiant que si jamais on voudrais se rensegner on trouverais que je ne racomte pas de blagues. Moi meme je suis reserviste dans l’armee francaise et en cas de conflit international je pourrai etre convoque.Je suis fier d’etre libanais et ne renoncerai jamais a ma nation mere qui est la France. Je comprend que le front National puisse etre allergiques envers des personnes qui reclament la nationalite ou ceux qui l’ont deja vivant a l’etranger et ne parlant aucun mot de francais ou meme ne voulant pas apprendre,mais de la a metre tous les cas dans le meme sac je trouve cela choquant.

  60. « Ces dispositions font froid dans le dos »?
    Mme Monique Cerisier Ben Guiga, de quoi avez vous peur?

    Personnellement, étant Français de naissance, de parents Français, dont un père devenu Français par assimilation (c’est à dire une intégration brillamment réussie), et détenteur d’une double citoyenneté, je ne me fais AUCUN souci concernant ces mesures.
    Si je devais renoncer à l’une des nationalités, mon choix serait vite vu et instantané, car c’est le coeur qui parlerait.
    De même en cas de conflit, le choix s’imposerait de lui-même, ce qui n’est absolument pas le cas pour un grand nombre de Franco-ceci, Franco-cela, qui n’ont de Français que les papiers, et surtout aucune conscience patriotique (ni Française ni Européenne d’ailleurs, il est bon de le rappeler).

    Ceux qui veulent devenir Français doivent avoir suffisamment envie de l’être pour aller jusqu’à abandonner les avantages liés à leur nationalité d’origine (ce qui ne signifie nullement qu’ils doivent pour autant les renier, personne ne va aller leur interdire d’aimer leur pays d’origine, mais voyez vous, il s’agit là de quelque chose de personnel, d’intime, n’ayant donc rien à voir avec la loi): il s’agit d’être pragmatiques, et pas d’endormir les gens avec des bobards sortis tout droit des fantasmes d’humanistes auto-proclamés.

    Quant à parler de « venin xénophobe », est-ce à dire que certains pays comme l’Allemagne, qui ne reconnaît pas la double nationalité, seraient xénophobes?
    Je perçois dans votre papier (que je ne peux appeler article tellement il est méprisant et insignifiant) que non, une telle loi n’étant raciste évidemment qu’en France.

    Et vous concluez « brillamment » par un vibrant appel à la délation (pseudo) citoyenne: « La seule parade est notre vigilance : ne laissez passer aucun abus de droit à l’encontre des binationaux, déclarez-les à votre association, à vos élus à l’AFE. Nous leur opposerons notre vigilante résistance. »
    Wow… tant de respect démocratique à l’encontre d’un simple « projet », cela me laisse sans voix, et ne peut que me renforcer dans l’idée que certaines personnes sont peut-être « Françaises » mais ne le méritent sûrement pas.

    Next please.

  61. C’est dommage de chercher a s’enfermer, mais c’est un choix de la majoritee (qui n’a surement pas voyage beacoup)dictee a la minoritee.
    A ce jeux la je perds, car je suis dans la minoritee.

    Un pays qui s’enferme, est sur la mauvaise pente. Un pays qui s’est ouvert; L’Australie, le Canada, dont on peut mettre sur le compte de leur politique d’immigration, une grande partie des richesses a de l’avenir. Je me sens assez international pour ne pas souffrir trop si on m’ampute de la France, mais ca fait de la peine pour les passagers de cette Ile a la derive. Car apres tout, c’est eux qui se coupent de moi aussi.

    Je vais me renseigner mais si c’est un vrai projet la droite a perdu mon vote.
    Si c’est du bruit politique ca me touche aussi, et ils ont perdu mon vote.
    C’est tout ce que je peux faire pour aider a garder l’esprit Francais de la sclerose qui s’annonce.

  62. Je ne pense pas donner d’opinion sur cet article , mais je dirais simplement qu’aprés plus de 20 ans à l’étranger et avec tout le respect du pays où je vis, de ma femme et de mes enfants, mon coeur reste français. A plusieurs reprise on m’a conseillé de prendre la nationalité espagnole pour des raisons pratiques, politiques ou même économiques, mais cela seriat être en contradiction avec moi même. Ainsi que je laisse à chacun le choix de décider si il veux 1 ou 2 nationalités.
    Je termine en disant que l’on peux vivre à l’étranger, parfaitement, avec sa nationalité sans avoir à la renier. Pour moi le cas ne se présente pas et mes enfants feront le choix qu’ils croieront être le correct.
    Un dernier point. Etre français se mérite.

  63. « Par ailleurs, l’idée selon laquelle les Français titulaires d’autres nationalités ne sont pas tout à fait des Français à part entière, et ce sont eux, une fois de plus, qui en subiront les conséquences auprès des administrations »
    Ça Mme Ben Guiga, ça s’appelle une escroquerie intellectuelle « made-in bien pensance ».
    Comment peut-on raconter des conneries pareilles sans que ça ne fasse sourciller personne?
    Qui espérez-vous berner avec de telles ficelles?

    « loi du 17 juin 2011 une disposition imposant aux demandeurs de nationalité française de déclarer leur(s) autre(s) nationalité(s). »
    J’ai moi-même déclaré ma nationalité, mon parcours, mes antécédents judiciaires, etc…lors de ma demande de citoyenneté dans pays ou je vis.
    Il paraît logique d’être honnête vis-à-vis de son pays d’accueil, et il faut être vraiment tordu pour penser que donner ces renseignements va nous transformer de-facto en citoyen de seconde zone.
    Peut-être aussi que le fait de n’avoir rien à cacher, et surtout pas ses motivations réelles, aide à s’affranchir de certains états-d’âme, et permet au final de se sentir pleinement citoyen une fois le processus est finalisé.
    Chacun vit avec sa propre conscience (ou inconscience, selon les cas)…

    L’absence de réflexion et le suivisme de certains me fascinent.
    En somme, votre article est au journalisme ce que le verlan est à la littérature…

  64. Ma fille sera tres surprise de decouvrir qu’elle doit choisir entre les nationalites francaise et italienne, elle qui n’a pas choisi cette situation, vit en italie et est (bientot etait) fiere d’etre francaise… Tout cela est minable. Je pensais que les italiens avaient touche le fond avec Berlusconi mais nous francais venons de battre le record de connerie avec cette proposition. Bleurk.

  65. @ Winston: Monsieur, avez-vous remarque que meme les etats-unis n’obligent pas a renoncer a la nationalite d’origine lorsqu’ils donnent la leur a quelqu’un? Quelle est votre prochaine proposition? taxer les revenus des francais a double nationalite residents a l’etranger pour mieux les punir de leur manque de nationalisme?

  66. NOUTEVI
    le 25 juin, 2011 à 10:47
    A l’heure de la mondialisation, je pensais que le monde aspirait à devenir un village planétaire où ses habitants vont se côtoyer sans se soucier même d’où ils viennent.

    Faux. Vous avez acheté le concept de village mondial sans même savoir ce que ça impliquait.
    Si vous y avez vraiment cru, je vous tire mon chapeau…

  67. Alain de Poumayrac de Masredon
    le 25 juin, 2011 à 5:32
    LAAAAAMMMEEEEEEENNNNTAAAABLE !!!!!!!!
    En voyant tout cela, on se demande si dans le fond, ce Monsieur n’a-t-il pas raison, si il ne serait pas mieux de renoncer á la Nationalité Française. Ainsi nous ne sentirions pas tant de honte d’être fils d’une nation qui proclame la xénophobie.
    Et á partir de maintenant je pense vraiment á renoncer á ma Nationalité Française. Avec ça j’en ai trop vu, merci !

    Allez-y, la France vous en serait reconnaissante.

  68. Pibac
    le 25 juin, 2011 à 8:12
    Imaginez que lors d’un séjour aux US, mon fils viennent à naître. Sera t-il pour autant américain? Surement pas, il sera français car avec sa maman nous sommes français. Et si maman était américaine, le mieux ne serait-il pas qu’il fasse son choix lors de sa majorité?

    Exactement. D’où la stupide abolition du droit du sang….
    Revenons-y et le problème sera résolu.

  69. Mais n’oublions pas dans ce débat que l’objectif populiste du gouvernement n’est pas tant d’empêcher les français de prendre une autre nationalité que de flatter le FN en décourageant des étrangers de prendre la nationalité française (surtout s’ils viennent de l’autre côté de la méditerranée).

    Interdire la double nationalité en France, serait tellement contraire en tout ce que je crois être mon pays de naissance est, que je crois bien qu’a choisir, c’est à la nationalité française à laquelle je renoncerai…

    A Jean Garagnon,
    Cela doit faire quelques temps que vous avez quitté l’Australie… Va falloir mettre à jour les croyances et les remplacer par des faits… Je suis devenue Australien il y a un an et j’ai la double-nationalité. Aucun choix à faire…

  70. Le 6 septembre 2010 l’allocution de M. Bernard Kouchner, Ministre des Affaires étrangères et européennes et Président de l’Assemblée des Français de l’étranger concluait:

    Mesdames et Messieurs, Chers Amis. La diversité de la présence française hors de nos frontières contribue au rayonnement de notre pays, à son influence dans tous les domaines : humanitaires, culturels, économiques, commerciaux ; et dans un monde, ce n’est rien de le dire, en perpétuelle évolution, dans un monde qui exige toujours plus de dynamisme et d’inventivité, les Français de l’étranger constituent un atout extrêmement précieux et une grande chance pour notre pays. Cette chance nous oblige. La France doit être plus que jamais attentive à leur situation. Si nous savons vous écouter, nous pourrons mieux comprendre l’évolution de notre monde et les attentes de nos communautés. N’hésitez pas à nous informer, à nous interroger, à nous bousculer ! Je compte sur vous pour nous aider dans un esprit d’ouverture et d’initiatives, à relever l’ensemble des défis auxquels nous devons faire face et ainsi porter notre dispositif à hauteur des attentes de ceux qui, parmi nous, on fait le choix du risque et de l’audace.

    Nous a t’on oublié ?

  71. J’ai un pere italien, une mere francaise, une education bi-nationale, une experience de vie dans 2 pays (15 ans dans l’un, 10 ans dans l’autre), une licence d’italien, une maitrise de francais langue etrangere et on me demanderait de choisir? Quel cote de moi j’abandonne?
    Peut-etre devrais-je renier mon mari anglais, mes 18 ans de vie en Grande Bretagne ou bien mes 3 enfants trilingues et trinationaux? Quand on vit dans un trou, on ne voit pas tres loin. Mes enfants, eux, ont un horizon elargi et s’en trouvent enrichis. Ce ne sont que des propos de petites gens qui n’ont rien compris a la richesse de la diversite’.

  72. Bonjour, je viens de lire cet article et je suis époustoufflée par l’idée de ce cher Monsieur de l UMP!!!! Je suis née en italie, j’ai résidé pendant 12 ans en algérie, je suis venue en france après l’indépendance de ce pays, je me suis mariée avec un français dont j’ai pris la nationalité, j’ai deux enfants et petits enfants français, mariés a des français et à présent, pour ma retraite à 65ans, veuve je suis venue passer le reste de ma vie en tunisie, pour vivre mieux et plus decemment avec une retraite de misère où on meurt en france, on croule sous les charges, les taxes, la chèretè de la vie. Je suis toujours italienne, algérienne, française et a présent Tunsienne de coeur et je compte prendre la double nationalité de ce pays qui m’a accueillie comme une personne dont on a le respect. Je ne serais pas triste de choisir entre ces deux nationalités. Je suis triste pour ceux qui demeurent en france et qui sont gouvernés par des gens de cet accabit!!!!!! Voila, je ne compte plus rentrer en france, je veux mourir dans ce pays, car je ne pourrais pas assumer les frais de rapatriement pour y être enterrée.. Mes parents italiens n’ont jamais voulu se faire naturaliser, mais ont toujours assumé les dûs à la france. Ils sont morts en france et resteront là bas. Je ne comprend pas que l’on doive imposer ce choix aux émigrés.On donne son coeur au pays qui a sû nous donner le respect que l’on mérite. Les vieux en france sont bannis de la société. Ils n’apportent rient aux dictateurs. La tunisie a su se battre contre cela et ils payent le prix mais restent dignes.
    Voila mon ressenti et je le déclare.

  73. Au moment ou l’europe se construit et que les politiques, Sarko inclu, insistent sur la solidarité europeenne et sur l’identité europeenne, on vient nous dire que la nationlité française devra être unique ou alors abandonnée si l’on en possède d’autres!!!!
    Aujourd’hui avoir plus d’une nationalité, avoir plusieurs cultures et parler plusieurs langues est un atout et presque une obligation pour pouvoir faire carrière, comprendre les autres, réussir sa vie.
    De plus lorsqu’on est binational de naissance! Pourquoi devoir choisir ? C’est aberrant.
    Surtout,lorsque le président et sa femme sont d’origines hongroise et italienne!!!
    Et puis, la france s’est bien construite, au départ, en rassemblant des gens d’identités régionales différentes et de cultures différentes.
    Quels points communs entre un corse, breton, chti, alsacien, basque,catalan ou autres?
    A la base il n’y en a pas alors pourquoi en suivant sa logique,le gouvernement ne donne-t-il pas le droit a certains d’entres eux de refuter la nationalité française au profit de celle régionale.
    Au lieu d’apporter des solutions aux problemes, ils preferent en créer d’autres pour faire diversion.
    A force de suivre les sondages, les politiciens c’est comme le vent, ça souffle d’un coté, puis de l’autre mais c’est jamais stable et dans le même sens, ça nous dérange et ça mène nulle part.

  74. En 1985, j’habitais à Courbevoie. Et cette année-là j’ai commis le crime affreux de … me faire voler mes papiers. Or j’ai eu la surprise, en allant commencer les démarches pour le remplacement de ma carte d’identité, de me voir tout simplement déchu de ma nationalité. J’ai appris à ce moment-là que j’étais un Français de seconde catégorie : entendez par là que je ne suis pas né en France (plus exactement Djibouti l’était à l’époque, mais a cessé de l’être).
    De surcroit mon cher papa (malgache jusqu’en 1960) a servi dans l’armée française, ce qui l’a obligé à adopter la nationalité française, et donc nous, les enfants, en même temps. Que ma maman soit française n’y a rien fait, non plus le fait que j’ai effectué mon service militaire comme officier, ni que je sois sur les registres de Nantes, rien.
    J’ai donc vécu quelques semaines dans la peau d’un citoyen du monde, j’ai récupéré mon identité de façon étrange (comme si on me faisait une faveur, en fait), et j’ai préféré oublié cette mésaventure que je croyais une anomalie.
    Mais les évènements de ces dernières années m’ont confirmé que j’appartenais à cette catégorie de français qui ne le sont pas vraiment (si j’ose dire). Et à présent que je réside dans un pays d’Amérique Latine, revient me hanter ce spectre.
    Je prends les choses avec philosophie en me disant que de toute façon je suis de la race humaine (du moins il me semble, peut-être plus tout à fait en France cependant), mais j’ai un pincement au cœur en voyant à quel bas point la notion de démocratie est descendue en France.
    Par prudence j’ai interrompu une demande de double nationalité en Colombie (où je réside avec ma famille colombienne, et pour me simplifier un peu la vie après 12 ans) pour le peu de confiance que j’ai dans les institutions.
    Tel est mon témoignage personnel. J’ajouterais que s’il en est ainsi, que ces braves gens me retirent ma nationalité, car je crois que ce jour-là je n’aurai plus ni gout ni fierté à être Français. Notez bien qu’il me restera la langue, chose que personne ne peut me reprendre (a part, qui sait, une lobotomie peut-être).

  75. Message pour Jean Marie de fremantle, français Et australien….., comble tes frères Dunharrow…. Donne de tes nouvelles…..
    Bizzzz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *