Les avantages du bilinguisme

Contrairement à ce que certains disent depuis longtemps le bilinguisme  a un effet positif sur l’intelligence. Les études montrent (Lambert)  un net avantage pour les enfants bilingues,  ce que les chercheurs ont expliqué par la plus grande flexibilité cognitive des enfants qui ont l’habitude de passer d’un système de symboles à un autre.  C’est une sorte de gymnastique pour le cerveau qui augmenterait ainsi son rendement.

Les enfants bilingues ont une possibilité de raisonnement abstrait plus grande qui est indépendante des mots, ce qui leur donne un avantage dans la construction de concepts et la résolution de problèmes abstraits.

Les enfants bilingues savent très tôt qu’il existe plus qu’une façon de s’exprimer, ils relativisent leurs langues. Ils ont la capacité de  réflexion sur la langue comme objet. C’est pour cela qu’ils ont souvent une facilité pour apprendre à lire car ils sont habitués à des systèmes différents pour s’exprimer.  C’est un avantage par rapport aux enfants monolingues.  Ils intègrent plus rapidement le principe de correspondance entre représentation mentale et écriture car ils sont déjà habitués à l’arbitraire du lien entre une image mentale et le signifiant correspondant.

Les enfants bilingues ont aussi une sensibilité communicative accrue. Ils réagissent plus rapidement dans des situations de communication car ils sont habitués à décider rapidement quelle langue il faut utiliser dans une situation donnée.

Les enfants bilingues ont une facilité pour apprendre une troisème, quatrième (etc. ) langue. Michel Tournier a écrit : « le bilingue jouit d’une merveilleuse facilité dans l’acquisition des langues, on dirait que la présence de la langue maternelle constitue pour l’unilingue un ballast qui s’oppose a l’entrée de nouvelles venues.”

Les enfants bilingues sont acceptés dans leurs deux cultures et sont ouverts plus naturellement à d’autres cultures. Le fait de maîtriser  la langue de sa famille, des grands-parents, des cousins permet de garder les liens avec la famille et de se sentir appartenir à un ensemble humain et géographique.

Les enfants bilingues ont des avantages intellectuels, plus de souplesse mentale,plus de créativité, plus d’originalité dans leur façon de pensée, trouvent plus facilement deux ou trois solutions à un problème. Ils peuvent trouver plus facilement beaucoup de réponses à une question ou un problème.

Ils ont plus de possibilités dans leurs carrières et avec la globalisation ils ont un avantage dans tous les domaines par rapport aux monolingues.

Et les études au Québec et ailleurs  montrent qu’il y a moins de personnes atteintes de la maladie d’Altzheimer, de la démence sénile et de tout autre déclin cognitif lié à l’âge (Grand Larousse du cerveau) chez ceux qui dès la petite enfance  ont parlé deux langues !

Le bilinguisme est un cadeau de vie aux enfants. Non seulement ils deviennent bilingues et également biculturels, mais c’est un cadeau qui doit être préparé et présenté avec soin car l’acquisisiton complète d’une langue est une entreprise de longue haleine et demande un engagement certain de la part de toute la famille. Bon courage !

Kersti Colombant

A lire :

Le défi des enfants  bilingues Barbara Abdelilah-Bauer
L’enfant aux deux langues
Claude Hagège
Le  souffle de la langue
Claude Hagège
The Acquisition of Syntax in Children from 5 to 10
Carol Chomsky
Language and Mind
Noam Chomsky
“Evaluation reactions  to spoken language”   Journal of Abnormal  Psychology 60 1960 Werner  Lambert
A study of the roles of attitudes and motivation in second language learning
Werner Lambert
The Hand
Frank Wilson
A first language Early Stages
Roger Brown
“Le bilingue, surhomme ou infirme?” Tournier Michel Le Monde le 3 mai 1973

7 commentaires sur “Les avantages du bilinguisme

  1. Bnjr ,je suis Jérôme Max Fabrice ,je suis Haïtien. En Haïti on nous dit toujours que nous avons deux langues officielles qui sont le créole et le français,pourtant en général tous les haïtiens savent parler le créole mais il y a qu une faible partie qui peuvent communiquer en français et ceci malgré on exige les élèves a parler français dans leurs écoles.A cause des médiocrités de la plupart des écoles aussi on dit souvent qu on parle un créole francisé.on écrit en français mais on pense en créole.

  2. Bonjour !

    Je laisse un commentaire sur cet article parce que je réalise un projet sur le bilinguisme dans le cadre de mes études pour comprendre comment l’apprentissage de deux langues différentes à un jeune âge peut se répercuter sur les aptitudes intellectuelles et sociales des individus. J’ai réalisé pour cela un petit questionnaire qui s’adresse à des personnes qui ont grandi dans un environnement bilingue. Si vous êtes dans cette situation et que vous passez par là, auriez-vous la gentillesse d’y répondre (et éventuellement de le diffuser!) ? Promis, ça ne dure que quelques minutes!

    Voici le lien : https://docs.google.com/forms/d/1hG3_ZY6-6hfAK9-XARc2UB_BH_SVwNE_c4PsCyYps18/viewform?usp=send_form

    Merci d’avance,
    Manon

  3. Moi, je suis née au Maroc, ma mère parle bérbère mon père arabe. En plus j’ai vecu toute ma vie en italie où j’ai étudie aussi l’espagnol, l’anglais et l’espagnol. Maintenant nous sommes démenagé en france depuis deux mois. Je parle trois langues chez mo, bérbère, italien et français, des fois j’ai mal à la tete :D

  4. ma mere est francaise et mon pere américain , je suis bilingue et je possede la double nationalité

  5. mes deux enfants sont bilingues anglais et francais.la mere est francaise et le pere est americains

  6. Bravo Kersti , cela ma bien aidé pour mon projet en francais:):)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *