Enseignement français : vers des évaluations nationales en 5ème

Le ministre de l’Education nationale, Luc Chatel, prévoit dans sa circulaire de rentrée plusieurs expérimentations au collège contribuant à relancer le débat sur le collège unique.

Une évaluation nationale en 5ème sera testée à la rentrée 2011 dans les établissements volontaires avec une éventuelle généralisation en 2013. Elle portera sur le français et les mathématiques.

De même, le ministre a annoncé la mise en place dès la 4ème de dispositifs à la carte pour envoyer certains élèves une journée par semaine en entreprise. Enfin, le « dispositif d’initiation aux métiers en alternance » sera placé dans un cadre national.

Les syndicats du secondaire sont inquiets. Le SNES y voit « une remise en cause du collège unique ». Selon le SE-UNSA, « on risque de recréer un palier d’orientation. Les élèves les plus en difficulté seront réorientés vers une voie de garage ». Pour le SGEN-CFDT, «  la confusion idéologique est totale, la circulaire de rentrée prône l’école du socle commun et crée ensuite un instrument qui pourrait remettre au goût du jour  la sélection en 5ème ».

L’UMP est partagée entre une aile droite prête à écarter les élèves  les plus fragiles et une aile modérée qui défend l’idée d’un collège capable de former tous les jeunes jusqu’à 15 ans.

Reste que la société française a du mal à admettre le collège unique. Les sondages montrent que beaucoup d’enseignants sont favorables à un seuil d’orientation au niveau de la 5ème.

Le collège unique n’est pas encore entré dans les mœurs !

Mona Muraccioli

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *