Communiqué sur le Japon de Monique Cerisier ben Guiga, présidente de Français du Monde-ADFE

Toutes nos pensées vont vers le japon, victime de ce qu’il faut bien appeler une « apocalypse ». Elles vont vers le peuple japonais éprouvé par les éléments : séisme et tsunami, et maintenant par la catastrophe nucléaire.

Nous voulons vous témoigner, à vous, citoyens français qui partagez la vie des Japonais, de toute notre compassion et de notre solidarité : toutes ces villes et ces villages rayés de la carte, les milliers de morts sous les décombres ou emportés par la vague, le froid, le manque d’eau, de nourriture, la menace de la contamination nucléaire et, pour les survivants, le deuil de tant de proches. C’est une épreuve terrible, presque inimaginable.
Notre association a commencé à répondre aux appels des compatriotes qui rentrent individuellement en France et sont confrontés à toutes sortes de difficultés matérielles ou administratives. Nous sommes en contact avec le centre de crise du ministère des Affaires étrangères et le Centre d’entraide aux Français rapatriés.
Nous avons demandé la création d’une cellule d’appui téléphonique pour les rapatriés. Nous vous en communiquerons le numéro lorsque nous aurons obtenu satisfaction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *