Services publics : montée globale de l’insatisfaction quand à l’action de l’Etat

D’après le baromètre des services publics de BVA, les français regrettent la dégradation des services publics. Ils attendent en priorité que l’Etat redouble d’efforts pour l’emploi (58%) de même pour l’éducation nationale (47%). Selon l’étude, ils jugent que l’école reste efficace pour enseigner des savoirs mais ne répond pas à leurs attentes, très fortes, en terme de préparation à la vie active. Ils sont 78% à être satisfaits de l’école, soit 9% de moins par rapport à 2009.
La dégradation des services publics atteint un stade tel que les français sont prêts à payer plus d’impôts pour leur amélioration : 45% pour et 44% contre en 2010 alors qu’ils étaient 52% contre et 44% pour en 2009.
source : Sondage BVA décembre 2010

Imprimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *